GENEVE GAMING CONVENTION (SUISSE)

conférences, projections, photos et dédicaces sur leur stand
23 et 24 septembre 2017

PAU ANIME GAME SHOW

conférences, projections, photos et dédicaces sur leur stand
23 et 24 septembre 2017

PARIS MANGA

conférences, projections, photos et dédicaces sur leur stand
30 septembre et 01 octobre

SAVOIE RETRO GAME SHOW D'ALBERTVILLE

conférences, projections, photos et dédicaces sur leur stand
30 septembre et 01 octobre

ANIMASIA DE BORDEAUX

conférences, projections, photos et dédicaces sur leur stand
07 et 08 octobre

Top5 Sujets

DIES IRAE

dans Vos projets (23 réponses)

Publié par Heimdal, le 31 mars - 21:46

DonJon Legacy, a very Bad Fantasy webseries

dans Vos projets (30 réponses)

Publié par Guilhem, le 27 mars - 18:35

Cosplay WAR

dans Vos projets (60 réponses)

Publié par Olafstudio, le 09 août 2013 - 19:06

Emission - Portrait de Cosplayeur

dans Vos projets (12 réponses)

Publié par Olafstudio, le 16 octobre 2015 - 21:48

Quel est votre Personnage Préféré?

dans Sondages (387 réponses)

Publié par Moka-golga, le 26 décembre 2011 - 01:06

Index du forum Index du forum Chroniques d'Olydri Fanfics Stylet et Citron

Stylet et Citron

39 réponses - Page : 1 sur 2 - 1 2

Stylet et Citron
le 28 mars - 10:10

Prolégomènes :
Fanfic inspirée par les membres de la Guilde du Stylo Unique
Avec l'aimable autorisation de l'héroïne pour l'utilisation de son prénom
Tout le reste n'est que pure fiction et le fruit de mon esprit (qui a dit dérangé ?)
Un grand merci à Fabien Fournier pour la création du monde d'Olydri et mes excuses par avance pour toutes mes approximations le concernant

A mes compagnons de guilde, je me suis permis de faire figurer vos avatars (ou leurs clones) dans cette fanfic... Pardonnez moi si je les ai trop fait sortir du cadre...

EDIT le 29/03/2017 : merci aux conseils avisées d'Antonia et aux retours des divers protagonistes - j'ai apporté quelques corrections au texte pour coller au mieux à l'univers et au background de vos personnages.

EDIT le 30/03/2017 : Avec des illustration c'est mieux ! Elles sont toutes la propriété de leurs auteurs. Merci à Lakki pour ses superbes chibi avatars



Édité le 30 mars - 13:32 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne

RE: Stylet et Citron
le 28 mars - 10:11

CHAPITRE 1 – Une fille en pleurs

4 juillet 2016 – 6h45

Le hurlement du réveil tire laborieusement Auxane de son futon.
Un vague grommèlement, un bonne claque sur le bouton d’arrêt…
Et ce sentiment d’injustice immanente qui la saisi alors qu’une boule de poils fauve jaillit sur sa couette pour lui débarbouiller la figure à grand coup de langue rose et baveuse…

- Lakki, lâche moi tu veux…

https://68.media.tumblr.com/9a4822990a97dc548958d00cd9fa2924/tumblr_odi57kLTQQ1siqmkbo1_1280.png

Autant parler à un mur ! Tant qu’elle n’aura pas sorti le monstre, il s’accrochera à ses basques en manifestant sa bonne humeur coutumière…
Enfilant rapidement un jogging, un pain au lait entre les dents et l’esprit toujours englué de sommeil, la jeune étudiante s’acquitte de son devoir de maîtresse modèle en emmenant Lakki faire un tour du pâté de maison.
Le calme ambiant finit par la faire sortir de son cocon brumeux…

- Il y a plus de monde d’habitude…

La réalité rattrape Auxane avec l’effet d’un seau d’eau glacé renversé sur sa tête…
Elle se retient de hurler sa frustration à la face du monde…
Après tout, elle est seule responsable et se reproche amèrement ce reflexe idiot de la veille au soir… Quelle idée stupide de mettre son réveil alors qu’on est en vacances pour deux longs mois !

Heureusement la bonne humeur communicative de son compagnon canin lui change rapidement les idées, jusqu’à ce que le souvenir du câble de sa souris d’ordinateur mâchouillé la veille lui revienne à l’esprit…

- J’espère pour toi quelle va marcher…

Son humeur s’assombrit encore d’un cran quand elle repensa à son départ de la guilde… Car oui, Auxane faisait jusqu’à hier partie d’une Guilde, les Crayonneurs d’Olydri. Des passionnés de dessin comme elle et qui avaient démarré IRL la conception d’un album sur Olydri, le monde virtuel où ils se retrouvaient. Ils avaient vu ses créations sur Tumblr et l’avaient sollicité pour quelques croquis. Elle était la seule fille du groupe et avait supporté stoïquement les quelques remarques sexistes de ses compagnons, tant sa fierté d’avoir été remarquée et la possibilité d’être publiée la réjouissait…
Mais ces derniers avaient fini par jeter leur dévolu sur ce fichu berserker de la Guilde de Justice et l’avaient pris comme modèle en toute chose !
Sa vie était devenue un enfer depuis, et la journée d’hier l’avait fait sortir de ses gonds quand son chef de Guilde lui avait lâché que de toute façon ses dessins de fillette n’étaient finalement pas digne de figurer dans leur œuvre, et que comme pour les jeux vidéo, les filles devraient s’abstenir de toucher un crayon et encore moins une tablette graphique.
Elle avait planté ces gros lourdauds sur place et foncé à l’hôtel des Guildes pour enregistrer sa démission.
En larmes, elle avait laissé son avatar errer sur la plaine de Centralis jusqu’à ce qu’il tombe au fond d’un ravin… Elle l’avait laissé là, immobile dans l’obscurité, et s’était déconnectée pour tomber, totalement abattue, sur son futon, la fatigue finissant par avoir raison de son chagrin.

- Bon ma grande, va falloir te reprendre en main ! Tu ne vas pas déprimer pour une bande de machos ratés ! Allez Lakki, on rentre !



Édité le 31 mars - 09:00 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 28 mars - 10:34

CHAPITRE 2 – Connexion

Une gamelle de croquette pour Lakki, une bonne douche, un Thé brûlant et un second pain au lait pour elle, Auxane commence à se sentir réveillée et prête.

Casque sur les oreilles, micro devant le bec, souris et clavier entre les mains, elle clique sur le bouton magique : « connexion »

- Ouf, la souris marche !

Quelques secondes de chargement et…

- Tient ! c’est bizarre ! L’écran reste tout noir… Ah là une lueur… Mais qu’est-ce que je fous dans un ravin…

Effectivement, les connexions l’amenaient toujours dans une ville ou village proche du dernier endroit où elle se trouvait avant de quitter le jeu, comme pour tous les joueurs d’Horizon 2.0...

- Ça doit être un bug… bon comment on sort… je vais pas commencer ma journée par une requête MJ…

Son avatar, Lakki, fait apparaître une petite boule de lumière dans sa main gauche, l’avantage de maîtriser la magie dans cet univers virtuel ! Les parois noires comme du charbon renvoyaient à peine la luminosité.
Quelques dizaines de mètre plus loin, Lakki découvre que la lueur aperçue plus tôt provient d’une série de runes étranges comme imprimées en relief sur la paroi. N’ayant jamais vu cela auparavant, Auxane s’empresse de les reproduire sur la feuille de papier qui ne traine jamais loin de son ordinateur. Cela sent bon la quête cachée !
Soudain, un grognement grave retentit dans son dos… Lakki bondit dans un demi-tour acrobatique, une incantation sur les lèvres qu’elle interrompt aussi soudainement qu’elle avait commencée… Devant elle deux yeux rougeoyants et injectés d’un sang noir venu tout droit des enfers, des babines retroussées faisant apparaître deux rangées de dents pointues laissant échapper une bave acide qui faisait fumer le sol à chaque impact, une gueule couverte de poils couleur feu rappelant les tréfonds d’un volcan, un collier noir comme la suie clouté autour du cou, deux oreilles pointues surmonté de fumeroles fuligineuses…

- Oh, mais t’es trop gnon toi !

Le molosse infernal stoppe net sa progression vers cette proie qui avait osé envahir son ravin et son grognement qui habituellement paralysait ou faisait fuir les intrus…

- Je n’avais jamais vu une bestiole aussi kawaï sur Horizon ! Tu ressembles trop à ma boubouille à moi !

Dans un réflexe étrange, Auxane clique sur l’icône « adopter familier » de sa console, et contre toute attente, un point d’exclamation violet apparaît au-dessus du mob qui allait dévorer son avatar.

- Salutations Olydrienne ! Tu es la première à braver la fureur de mon gardien de cette manière. J’avoue être agréablement surpris. Libère moi de cette gangue qui me retient ici prisonnier et je serai, ainsi que cet animal, ton plus fidèle serviteur ! Mais tu devras pour cela résoudre l’énigme de Cintiq mon créateur !

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 28 mars - 11:26

CHAPITRE 3 – L’énigme du mage

Les runes sur le mur se mettent à pulser légèrement. Mais Lakki ne connaissant pas ce langage se demande quoi faire… La tentation est trop forte : pouvoir avoir une boule de poil aussi mignonne qu’IRL emporte toute prudence…

- Quête acceptée !

- Ah, je savais que tu étais le courage incarné ! Me libérer nécessite en effet d’affronter de terribles épreuves ! Il te faudra trouver le grimoire de Cintiq pour traduire ces runes et le moyen de les effacer de ce mur ! Alors je serai libre d’être de nouveau utilisé !

Sans aucun avertissement préalable un vortex apparait devant Lakki

- Ta sortie est ici, je t’attendrai.

Lakki pénètre avec hésitation dans le rideau lumineux et se retrouve téléportée sur le rebord d’une fissure de 2 mètres de long sur un demi-mètre de large au pied d’un chêne rabougri dans la région ouest de la plaine de Centralis connue pour ses crevasses sans fond, véritables pièges à noobs, et peu fréquentée en raison de l’absence totale d’intérêt des ressources qu’on y trouve habituellement…

Marquant soigneusement l’emplacement sur sa carte, l’invocatrice décide de partir à la pêche aux renseignements.
Chez Ardacos, équipement/auberge/formations professionnelles qualifiantes/renseignements, et contre quelques dizaines de crédit, elle parvient habilement à obtenir une piste. Dans un village neutre à la frontière du territoire de l’Ordre sur Keos vivrait l’avatar d’une joueuse collectionneuse d’ouvrages rares susceptible de posséder cet incunable ou chez qui elle pourrait obtenir plus de renseignements.

- Quelle poisse ! Il va falloir que je traverse un territoire hostile et je n’ai plus de compagnon pour se farcir les bastons

L’esprit tourmenté par cette dure réalité et ne faisant pas attention à son environnement, la jeune fille sort de la boutique et percute violemment une poitrine large, perdant quelques PV dans l’incident

- Vous pouvez pas faire un peu attention où vous mettez les pieds hurle t’elle frustrée ! Oh zut…

L’imposant néogicien qui la toise fronce les sourcils, manifestement fâché, puis se détend sans transition, un large sourire fendant sa face ronde.

- Qu’est-ce qui peut traverser l’esprit d’une aussi charmante et brillante invocatrice et lui faire perdre ainsi tout sens de la mesure ? Certainement une quête sans égale ! La recherche d’un artefact… non, pas d’un artefact, d’un grimoire… oui c’est ça !

- Que… quoi, Comment as-tu deviné ? répond-elle en se relevant

- Oh, c’est un talent… il se trouve que je t’ai aperçu de loin quand tu es entré dans la boutique et je n’ai pu m’empêcher d’entendre ta transaction avec le propriétaire…

- Tu m’espionnais !

- Hola ! calme-toi ! J’y peux rien, moi, si l’IA du jeu m’a affublé d’une ouïe extrêmement sensible du fait de l’injection ! Dit-il en reculant prudemment

Surprise par cette reculade, Lakki prend enfin le temps d’observer sons vis-à-vis et se rend compte qu’il n’est que niveau 11 alors qu’elle a déjà obtenu son niveau 20 et débloqué les niveaux suivants dans la tour Galamadriabouyak. Elle est en effet capable de balayer l’importun d’un sort basique…
Mais quelle bonne occasion !

- Bon, alors voyons voir… JC, c’est bien ça…
- Oui ?
- Pour te faire pardonner ton outrecuidance, tu vas m’accompagner dans cette quête et me servir de garde du corps…
- Tu te prends pour Gaea ?
- Bon j’aurais tenté le coup…

Devant la mine déprimée de Lakki, et la jolie silhouette de son avatar, JCDenton ne put résister

- C’est d’accord, je t’accompagne ! je ne fais partie d’aucune guilde encore, mais vu le mal que j’ai eu à trouver des gugusses pour passer le premier étage, je suis à la recherche d’une équipe qui peut fonctionner. Et comme tu es déjà niveau 20, tu pourras me rusher !
- N’en demande pas trop non plus… Quête partagée !
- Alors chef, c’est quoi le plan ?
- Ne m’appelle pas chef ! ce genre de responsabilité me passe largement au-dessus !

Une vingtaine de minutes plus tard, Lakki a résumé ses aventures et l’objet de sa quête à son nouvel équipier.

http://i916.photobucket.com/albums/ad9/BlackLemonJuice/avatar4_zpsjsequbqj.png



Édité le 30 mars - 13:28 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 28 mars - 13:04

CHAPITRE 4 – A l’aventure compagnon je suis parti comme un…

- Bon, c’est direction Lormu d’après Ardacos… Y’a un petit bled neutre au niveau de la frontière, c’est là que cette cartomancienne se planque…
- Euh, tu me rappelles pourquoi on va se fader une représentante de l’ordre ?
- Mais t’es mou du bulbe ou quoi ? Je viens de t’expliquer qu’elle possède surement le grimoire !
- Ah oui, pardon, ça m’étais sorti de la tête…
- Je rêve ou tu es en train de regarder mon décolleté…
- Quoi ! euh non, non ! certainement pas ! Je regardai ton pendentif… tu es invocatrice… tu es donc plutôt DPS distance… je me disais qu’il faudrait trouver quelqu’un pour te seconder dans ce rôle… moi je peux tanker s’il le faut
- Moui, tu n’as pas tort, mais je ne veux pas non plus trainer des heures à chercher quelqu’un qui ne serait pas déjà affilié à une guilde. Allon y comme ça et on verra en chemin si la providence nous est favorable…
- C’est toi la chef…
- Ah ! Ne m’appelle pas comme ça ! Bon je dois déco le temps de manger et de sortir le fauve

Auxane décolle son regard de son écran. Quel type bizarre ce JC… mais bon ça la change de l’autre groupe de malade…

- Lakki ! Balade !

Dans un éclair roux le chien jailli de la chambre, Une plume posée comiquement au-dessus de son œil droit.
Auxane, prise d’un mauvais pressentiment va constater les dégâts : le coussin qu’elle venait de recoudre pour le panier de sa bestiole éventré sur son futon finit de vomir son rembourrage en duvet… Une bonne demi-heure de ménage en perspective

Une fois calmée, le chien promené, les plumes aspirées et un repas froid vite avalé, Auxane repart dans son MMO préféré.

Et c’est un JCDenton en pleine expérience d’alchimie qu’elle retrouve près de leur feu de camp

- tu fais quoi ?
- Ahhhh ! que…

Le temps que le nuage de fumée se dissipe, Lakki rit de bon cœur.

- désolée, hi, hi, tu as encore de la suie sur la joue
- pfff ! j’étais à deux doigts de réussir ! Enfin, ça m’apprendra à rester sur mes gardes…
- t’es alchimiste ?
- amateur ! mais c’est utile pour ma classe de perso : je peux fabriquer mes propres munitions et explosifs
- je vois que le background et le rollplay ne te sont pas étrangers – je ne compte plus les néogiciens que j’ai croisés qui se contentent de la fabrication automatique via l’interface
- oui, j’adore ce jeu et le vivre à fond
- moi pareil ! Bon reprenons notre périple
- Oui chef !
- Tu veux que je m’énerve ?
- Tiens au lieu de râler, je t’ai fait un café néogicien, on l’appelle le spécial « Caleb », je sais pas trop pourquoi

Lakki boit l’espèce de pâte noire et voit sa barre de fatigue se vider d’un seul coup !

- hé pas mal ce truc ! c’est alchimique ?
- Non, naturel : tu mets une livre de café dans un demi-litre d’eau frétillante, tu jettes un fer à cheval, si le fer flotte pas tu rajoutes du café…
- Tu te fous de moi…
- Heu… Oui…
- Fais moi plaisir, commence à courir, en zig-zag…

Les deux compagnons décident de reprendre leur chemin. Peu de temps après, la plaine laisse place à une forêt touffue.

Soudainement JC plaque Lakki au sol

- Chut, pas un bruit - murmure t’il

Lakki regarde à travers le buisson derrière lequel ils se sont couchés

Un grand guerrier niveau 100 en tenue bicolore blanche et noire frappée d’un écusson en croix pâtée, un curseur rouge vif de la Coalition au-dessus de la tête est en train de tourmenter un petit magicien de l’Empire niveau 5 – Rivers d’après son curseur…

- Alors mon petit Noob ! Tu sais que tu es sur mon terrain de chasse ! Ah ah ah ! enfin une victime !

Et de trancher l’avatar en deux… Quelques instant plus tard, le joueur repope au même endroit pour se trouver de nouveau torturé par le PK le plus célèbre d’Olydri…

- S'il nous voit, il nous massacre aussi... Va falloir le contourner de loin murmure Lakki
- C’est pas faux répond JC, mais j'enrage de ne pouvoir rien faire

Ils commencent à ramper dans la direction opposée, quand soudain une boule de feu frappe le PK dans le dos !

- Qui a osé, rugit-il

Pas de réponse, puis une petite boule de flamme se met à voleter autour du joueur de la Coalition en ricanant de manière insupportable avec un bruit rappelant le son des ongles crissant sur un tableau noir. Ivre de rage le PK tente de frapper l’apparition qui esquive ses coups en l’entrainant à l’écart.

Une fois hors de vue, une haute silhouette masquée d’acier et armée d’un étrange bâton, accompagnée d’un druide se précipitent pour relever le malheureux mage et l’emmener le plus discrètement possible loin de cette zone, leur chemin les menant fatalement sur le passage des deux compagnons. Les deux groupes se dévisagent, et constatant avec soulagement qu’ils sont de la même faction, quittent leur poses martiales et reprennent le chemin sur quelques mètres.
Soudain un cratère fumant apparaît devant leurs pieds, interrompant leur fuite. Un message apparaît dans le coin droit de leurs écrans :

Précieux : Maître ! j’ai retrouvé les rats qui fuient le navire !
- Ah ! Ah ! formidable ! Je vais vous massacrer !

Quelques minutes plus tard au cimetière :

- Lakki : Ah la poisse ! Ce PK est insupportable ! Va falloir refaire la moitié du chemin ! impossible de récupérer nos cadavres ! il les campe !
- JC : oui chef, c’est pas faux et les deux autres ont dû fuir pour échapper à notre sort
- Lakki : arrête de m’appeler comme ça
- Rivers, d’une voix enfantine : vous êtes chef de guilde Madame ?
- Lakki : Euh non pourquoi ?
- Rivers : J’suis nouveau sur le jeu, j’peux rester un peu avec vous ?

Les deux petits yeux dorés du mage, brillants de larmes contenues eurent raison de la réticence de Lakki à s’encombrer d’un newbie… Ce n’est pas comme s’ils allaient fonder une guilde, juste un parrainage de stagiaire… Et il lui rappelait trop les yeux de son toutou quand il venait réclamer une caresse ou un bonbon.
JC donna son accord lui aussi, estimant que le devoir des aînés étaient d’accompagner les plus jeunes.



Édité le 29 mars - 09:11 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 28 mars - 18:04

CHAPITRE 5 – Tourteruine…

- Lakki : Bon mon petit Rivers, je pense que compte tenu de l’heure, tu vas devoir déconnecter et moi je dois promener et nourrir mon chien et ma petite personne. Je te propose de nous retrouver demain dans le village de Tourteruine un petit peu plus loin, place de la Fontaine. Avec un peu de chance les PK seront partis et on pourra traverser la forêt.
- JC : moi j’ai du matos à acheter, je vais prendre un téléporteur jusqu’à Centralis et je vous retrouve ici demain !
- Rivers : Ok les amis, à demain !
- Oh JC, si tu pouvais te renseigner sur les deux justiciers de pacotilles qui ont tenté de sauver le petit, j’aime bien cet état d’esprit et ce pourrait être des compagnons agréables…
- Oui chef !

Le néogicien esquiva habilement le jet d’eau que lui envoya l’invocatrice pour le punir de sa témérité et rejoignit le téléporteur.

Déconexion…

- Piou ! Quelle journée mon petit Lakki ! Aller, c’est l’heure de ta promenade !

Le Shiba sautille de joie autour de sa maîtresse. Un grand tour dans les rues nimbé d’un doux soleil et le fait de s’être fait deux nouveaux copains sur Horizon faisait un bien fou se dit Auxane. Un détour par le Japonais du bas de son immeuble et quelques sushis partagés avec Lakki plus tard, Auxane part se coucher directement avec sa tablette pour se refaire l’intégrale de Nanatsu No Taisai en streaming.

5 juillet 2016 – 9h00

- Lakki ! rend moi mon peignoir ! Je ne vais pas te poursuivre toute nue dans tout l’appartement ! Ahhh ! tu vas me rendre folle !

A peine couverte par une serviette éponge taille timbre-poste, Auxane part à la poursuite de son compagnon canin qui a décidé de transformer le peignoir de sa maîtresse en matelas king-size pour son panier…

Après le rituel thé-ballade du chien, Auxane se précipite sur son ordinateur, anticipant la joie de retrouver JC et Rivers…

Connexion –

Dix minutes après son arrivée à Tourteruine, Lakki s’apprête à partir, dépitée que ses compagnons de la veille l’aient laissée tomber quand une voix connue attire son attention

- JC : OK Rivers, je comprends, je préviendrai Lakki. C’est pas de chance pour nous, mais tu vas voir, je suis déjà aller à Londres et c’est un super coin ! Profite bien de ton séjour ! Je t’ai laissé mon mail pour que tu nous contacte à ton retour. Bonne vacances
- Rivers : salut JC, j’suis trop dégouté, pour une fois que des joueurs voulaient bien de moi, il a fallu que mon daron organise ce voyage surprise. Aller, je dois déconnecter. Bye

L’avatar du petit magicien disparu dans une pluie de pixels.

- Lakki : hé ! JC !
- A te voilà ! ça fait dix minutes qu’on t’attend
- Comment ça ! c’est moi qui t’attends depuis dix minutes ! place de la Fontaine ! c’est à trois patés de maisons d’ici !
- Quoi ! c’était pas place de la Tourterie ?
- Décidément t’es pire qu’un poisson rouge ! Bon t’inquiette, j’ai eu la fin de ta conversation avec Rivers. Il part à Londres… Pas de chance, on perd notre petit magicien.
- Hop hop hop ! Rassure toi, j’ai de quoi me faire pardonner mon étourderie : TADAMM !

Le néogicien pointa son doigt vers la silhouette maigrelette du druide qu’ils avaient croisé la veille dans le bois au PK.

- DD : Salut !

L’accent du sud à couper au couteau du druide surpris Lakki

- DD : Moi c’est Dédé83, mais tu peux m’appeler Dédé. Alors pitchoune, tu cherches des gens pour t’accompagner chez les oreilles pointues si j’ai bien compris, Arnaud et moi on devrait pouvoir t’arranger ça si tu veux bien de nous…
- LK : Euh salut. Effectivement je dois rejoindre la frontière et vu les bestiaux qu’on a croisés hier, de la compagnie ne serait pas superflue.
- DD alors juste une chôse, t’es pas fan du PSG ou de l’OM ? Parce que nous, on cause pas foot, et même ça nous escagasse les cages à miel si tu vois ce que je veux dire… Arnaud et moi on a fui notre précédente guilde parce que ça parlait que Footeballe… L’anguille là il nous a promis qu’il s’en fichait, mais ça dépend de toi…

Lakki est abasourdie ! Des mecs qui ne causent pas de foot toutes les deux minutes ! Le Paradis sur terre, enfin sur Olydri !

- LK : Euh non, le foot je m’en fiche pas mal, mais c’est qui Arnaud ?
- DD : Ah, il se fait discret, tu l’as vu avec moi hier… Il aime bien jouer les mystérieux et il cause pas des masses. Mais c’est un combattant comme je n’en ai jamais vu sur Olydri ! Il attend à la sortie du village.
- LK : tu veux dire un guerrier ! moi j’avais plutôt vu un mage…
- DD : héhé ! c’est une erreur assez commune avec lui. Je te laisse la surprise.
- JC : bon on y va ! moi je vais rouiller sur place si on ne bouge pas.

A la sortie sud du village, ils retrouvent la haute silhouette du mage avec son bâton bizarre, en acier surmonté d’un engrenage.

- DD : Salut collègue, voilà les rampants d’hier. C’est pas des fouteux, on est tranquiles… Et y z’ont une quête en plus.
- AR : …
- DD : Nan t’en fait pas, je les ai trouvé tout de suite sympa et ils vont pas faire une crise parcequ’il y a déjà une magicienne dans le groupe comme les aut’ nazes de vendredi
- LK Euh salut Arnaud75.

Le grand mage masqué incline la tête en direction de Lakki, puis de JC.

- DD : vas y pitchoune, raconte ta quête

Lakki résume rapidement les tenants et aboutissants de sa mission.

- DD hé ! Une quête spéciale ! voilà qui vas te plaire mon Nono

Du masque impénétrable jaillit comme un sentiment de fatalité devant la familiarité du druide

- DD : c’est que c’est un passionné de backegrounde le grand dadais là ! Bon on est d’accord pour t’accompagner, et qui sait, si tu nous plais bien avec ton mossieur plein d’essplosifs, on pourrait se recréer une Guilde…
- JC : super ! Mais va falloir être plus causant le grand ! OK, j’ai rien dit, me regarde pas comme ça… Comment tu fais apparaître des flammes dans tes yeux ?
- AR : …
- JC euh ?
- AR : …
- JC : et avec des mots
- AR : /soupire/
- LK : Quête partagée ! Bon allez ! on se remue le popotin les gars
- JC : Oui Chef !
- LK : tu vas pas recommencer !

http://i916.photobucket.com/albums/ad9/BlackLemonJuice/avatar2_zpsv3s9r1jt.png



Édité le 30 mars - 13:29 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 29 mars - 12:14

CHAPITRE 6 : Promenons-nous dans les bois pendant qu’le PK n’y est pas…

Une bonne vingtaine de minutes plus tard, au détour d’un chemin forestier peu emprunté, notre quatuor distingue la silhouette de deux personnages bien connu de l’univers d’Olydri, surmontés d’un gros point d’exclamation jaune.

- JC : Oh oh, eux je les ai déjà vus… Ils sont insuportables, mais leur quêtes rapportent plein d’XP
- LK : c’est vrai, et comme ça fait au moins un quart d’heure qu’on marche sans voir âme qui vive, j’avoue qu’une petite quête annexe ne serait pas de refus… Les gars ?
- AR : …
- DD : Ah le grand il hésite un peu, il voudrait pas que vous ayez une mauvaise image de lui s’il montre pas trop d’entousiasme à aller voir les deux là bas : il a du mal à se retenir de les frapper à chaque mission… Une histoire de fréquence vocale qu’il dit…
- LK : il a vraiment dit tout ça ?
- DD : oui, tu l’as pas entendu ?
- LK : bah non… tu me charries là ?
- DD : Damned ! tu m’as démasqué ! Bien sûr qu’il a pas dit ça, il dit jamais rien ! Mais tant qu’il me tape pas dessus, c’est qu’il ne désapprouve pas totalement mes propos. Et comme ça je peux lui faire dire toute les bêtises que je veux sans me mouiller !
- JC : ha ha ha ! il t’as bien eu chef !
- LK : arrête de m’appeler chef
- JC : Oui chef !
- DD : bon on se la tente cette quête ou vous préférez vous taper la margoulette ?
- LK : Allons voir… JC, tu ne paies rien pour attendre.

Lakki prit son courage à deux mains…

- Il est insensé que le commun des mortels ne s’aperçoive pas de notre génie !
- Tu as raison Nostariat, ils ne nous méritent pas !
- Comment peuvent-ils être aussi aveugles ?
- Quand je pense à tous ces efforts que nous déployons quotidiennement à sauver leurs misérables existences…
- LK : Bonjour ô grand alchimistes
- Nost : Oh, enfin un minimum de respect
- Bart : Elle aurait pu s’agenouiller…
- Nost : ce n’est qu’une paysanne, allons, elle ne peut être au fait de l’étiquette !
- LK : grrrr… vous avez une mission pour nous ?
- Bart : effectivement fillette, mais as-tu les épaules ?
- Nost : de toute façon il n’y a personne d’autre, il va falloir nous contenter de ces ersatz !
- Bart : soit, confions à ces incapables cette mission indispensable à la survie de ce continent !
- Nost : On a pas le choix… Bon, il est vital que vous nous rapportiez le foie cru de trois Crabbiff du Lac Bleu… Une fois que vous nous les aurez rapportés, nous aurons une autre mission pour vous…
- LK : les gars ?
- JC : vas-y… le lac est juste à côté
- DD : ça me va
- AR : …
- LK : Quête acceptée !

Trois cent mètres plus loin, ils atteignent les rives du lac. Il ne leur faut guère de temps pour repérer une entrée de caverne devant laquelle une dizaine de crabe de la taille d’un gros tourteau se dorent la pilule au soleil. Quelques minutes de plus leur fait découvrir que ces bestiaux sont assez rapides pour esquiver les attaques des quelques mouettes qui volettent ici et là.

- LK : bon, c’est une épreuve de rapidité. Qu’en dites-vous ? Je peux utiliser un sort de rapidité sur moi…
- JC : comme tout néogicien, je suis assez rapide…
- AR :…
- DD : moi la course n’est pas ma principale qualité mais le grand se démerde pas mal… Je vais rester en backup si ça vous va
- LK : bon voilà le plan : On choppe chacun une bestiole, rendez-vous près de DD dans dix minutes max.

Arnaud75 lève la main gauche et fait apparaitre un petit éfrit de flammes qui se met à ricaner de sa petite voix grinçante, avant de commencer à s’avancer vers la caverne. Lakki incante rapidement son sort de vent et, se sentant tout de suite plus légère, file comme l’éclair vers sa proie, doublant le mage et le néogicien au passage.
Il ne leur faut pas deux minutes pour brandir chacun un crabe à la carapace bleutée, quand sans aucun avertissement, Arnaud75 lache le sien et balaye les jambes de JC d’un grand coup de son bâton tout en commençant à murmurer une sinistre mélopée.
Ebahie, Lakki a immédiatement le réflexe de viser celui qui vient d’agresser sans raison son compagnon de jeu quand un sixième sens l’avertit de vite sauter au loin, esquivant ainsi de justesse l’énorme pate de crabe qui vient de se planter dans le sable à quelques centimètres de l’endroit où elle se tenait.
Abasourdi, JC ne peut qu’esquiver les grands coups de pinces qui pleuvent autour de lui, jusqu’à ce qu’un jet de feu détourne l’attention du monstre et lui permette de dégainer son mousquet.
Lakki ne reste pas inactive ! voilà l’occasion de tester l’efficacité du familier dont elle a hérité lors de sa dernière quête avec les Crayonneurs. Plantant un bâtonnet vert dans une flaque d’eau stagnantes elle s’écrie :

- LK : ouvre-toi porte des océans ! Viens à mois Aquapoulpus !

Dans un soudain bouillonement, un kraken de la taille d’un petit éléphant jaillit de la flaque, se tourne vers l’invocatrice et d’une voix furieuse lui déclame :
- Non mais pour qui tu me prends ! Tu te rends compte dans quoi tu m’as invoqué ! Et sans prendre la moindre précaution pour savoir si je n’avais pas plus important à faire ! J’avais un rencard avec ma petite copine et à cause de toi je vais être en retard !
- LK : euh, je… que… quoi ! mais qu’est ce que…
- Krak : Et en plus tu oses répondre ! Je vais t’apprendre le respect moi !
- LK : mais et le monstre…
- Krak : quoi, ça ! bon je m’en charge, mais je te préviens, si tu n’apprends pas rapidement les bonnes manières, tu auras affaire à moi !

La pieuvre crache alors un jet d’encre sur le crabe géant, souillant l’avatar de Lakki au passage et disparait dans un plop de fumée verte.

Cette diversion permet à JC et Arnaud75 de se dégager de la zone d’attaque du monstre et de riposter l’un de plusieurs tirs de mousquet faisant sauter de grosses portion de carapace, l’autre de violent coups de son bâton à la tête environnée de flammes écrasant avec efficacité les articulations des pâtes de la bête.

Lakki, frustrée du comportement du kraken lache toute sa fureur dans un sort de chaine d’éclairs qui finit d’achever le monstre.

Quelques sorts de soin de DD remettent d’aplomb tout ce petit monde, et c’est encore partiellement couverte d’encre gluante que Lakki remet le fruit de leur quête aux deux alchimistes.

- Nost : ben ça vous aura pris du temps ! Quels flemmards ces aventuriers !
- Bart : je ne te le fait pas dire ! Il reste peu de temps pour achever cette œuvre !
- Bon accélérons : veuillez récolter vingt branche de châtaignier des plaines de Sto et allumer un feu avec… Et plus vite que ça !
- LK : quête acceptée

Grace au druide, proche par profession de la nature, ils remplissent la quête en quelques minutes.

- Nost : serait-ce un miracle ! ces demeurés ont réussi à ne pas se tromper dans la sélection de l’essence de bois indispensable à notre projet !
- Bart : Il faut croire que les sources ont entendu nos prières en dotant temporairement ces incapables d’un soupçon du jugeotte… Bien, les paysans, veuillez faire cuire ces foies à la broche sans les brûler, sinon il faudra tout recommencer et le temps nous est précieux ! Nostariat, préparons les onguents, cela ne devrait plus tarder…
- DD : laisse Lakki, t’énerve pas contre ces cougourdes, je m’en charge : quête acceptée

Deux minutes après, les aventuriers remettent trois brochettes de foies de crabe du lac Bleu aux alchimistes qui vérifient d’un regard critique leur travail, grommèlent quelques remarques sur le fait que ce n’est pas parfait mais qu’il faudra s’en contenter. Puis, versant chacun le contenu de plusieurs petites fioles sur les foies préalablement retirés des brochettes et posés sur une assiette, il gouttent délicatement un échantillon de chaque mélange…

- JC : que préparez-vous ? un nouveau remède alchimique ?
- Bart : quoi ! ne nous interrompez pas mécréant !
- Nost : je persiste à dire que le beurre persillé de Centralis reste le meilleur condiment pour les foies de crabe !
- Bart : tu es sure ? La sauce Woww wow de l’archichancelier de l’Invisible est pas mal non plus…
- JC : vous testez des sauces ? On a risqué nos peaux pour des sauces de barbecue !
La main d’Arnaud75 sur son épaule l’empêcha de commettre un crime, le regard compatissant derrière le masque lui faisant comprendre que ces deux trublions étaient coutumier du fait…

- LK : bon on a rempli nos obligations à votre égard ! Vous n’auriez pas oublé que tout travail mérite salaire !
- Bart : quel toupet ! interrompre notre repas !
- Nost : c’est la malédiction avec ces mercenaires ! Tenez ! voilà pour votre peine !

Lakki rattrapa de justesse le petit objet que Nostariat lui avait lancé d’un geste négligent

- DD : hé ! j’ai gagné un niveau !
- JC : félicitations ! Qu’est ce que c’est Lakki ?
- LK : GG mon Dédé ! Je sais pas trop JC : on dirait un citron taillé dans de l’os avec des trous comme un ocarina… ça s’appelle le « zestapeau » et… c’est un objet de quête ! Bizarre !
- AR : …
- DD : le grand a raison, reprenons la route ! La cabane de ta cartomancienne n’est plus très loin…



Édité le 29 mars - 12:19 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 29 mars - 18:44

CHAPITRE 7 : La petite maison dans la prairie

Un panneau, manifestement déplacé à plusieurs reprises, leur indiqua l’arrivée dans la zone neutre marquant la frontière avec la zone contrôlée par l’ordre et permettant les échanges commerciaux et diplomatiques entre les deux factions.

Contre quelques crédits (faut bien vivre ma bonne dam’) Lakki obtient d’un manant passant par là l’adresse de la cartomancienne.

- LK : bon c’est un peu à l’écart, et ce qui m’inquiète le plus c’est le regard effrayé qu’il m’a lancé quand je lui ai dit où nous allions…
- JC : c’est un peu bizarre, je me suis renseigné aussi de mon côté, attends un peu

JC sort de sa besace un lourd volume couvert de métal argenté

- JC : alors voilà… cette Cartomancienne ne serait pas un PNJ
- DD : Quoi ? Tu dois te tromper !
- JC : A l’auberge le tenancier a été très clair : je cite : « la personne que vous cherchez n’est pas comme nous autr’ ! Elle n’est pas toujours présente dans notre monde ! Elle m’a raconté une fois qu’elle viendrait d’une autre dimension appelée IREELLE ou quelqu’chose comme ça » - j’en ai déduit qu’il parlait IRL…
- DD : Tu veux me faire croire qu’il y aurait là un Arthéon de Fargoth à couettes ? Nan, pas possible je te dis…
- AR : …
- DD : oui tu as raison le grand, y’a qu’à aller voir plutôt que de se mettre le cervelet au court bouillon.

Le groupe prend le petit sentier indiqué par le PNJ à Lakki et parvient à un charmant petit cottage entouré d’un joli potager. Toutefois l’étrangeté des lieux saute rapidement aux yeux de nos héros : le potager est rempli de plantes médicinales ou entrant dans la composition de formules alchimiques.

- JC : Wahou ! de la boursouffle de Wagrun ! c’est super rare et il y en a des tonnes !

Sautant la barrière et tendant la main vers les bulbes orange de la plante, JC se fige net lorsque la lame aux reflets violets d’une gigantesque hache à deux mains de pose sur sa nuque et qu’une voix grave l’invite à ne plus bouger un orteil sous peine de douloureuse décapitation. A l’autre bout du manche de l’épée un guerrier de l’ordre le toise d’un regard à la limite du mépris.
JC lu rapidement sur le curseur « Cédricmtp – guerrier – niv. 41 »

- JC : heu désolé Monsieur, j’en avais jamais vu de si près, ma curiosité m’a fait perdre tout sens commun… acceptez mes plus plates excuses

Une petite flammèche grimaçante apparaît soudain derrière l’oreille du guerrier qui se rend compte qu’il est cerné d’un druide et de deux mages…
La détermination de ces joueurs de plus petit niveau que lui éveille son intérêt : ils ne font manifestement aucun partie d’une guilde, mais ils sont prêts à défendre le plus faible d’entre eux contre un parti les dépassant allègrement.

- CED : holà misérables, qui ose ainsi souiller le territoire de la plus grande érudite de Syrial ? Et tenter de lui dérober ses précieux ingrédients ? Je vais de ce pas vous occire pour votre témérité !

http://i916.photobucket.com/albums/ad9/BlackLemonJuice/avatar5_zpsm3cdxogt.png

- Lakki : relâche-le ! il t’a expliqué que sa curiosité l’a égaré et qu’il s’excuse !
- DD : ouais relâche le pitchoun, il a rien fait de mal et il a demandé pardon ! on est en territoire neutre – ça sert à rien de se tabasser et tu n’obtiendras aucune gloire à PK un noob

Cédric se sent immédiatement vexé d’être comparé à la lie des MMO – d’un violent coup de botte il propulse l’avatar de JC contre la barrière, lève son épée et commence à charger le druide qui a osé l’insulter en actionnant le mode duel.
Un rideau de flammes projeté par le mage masqué le force à stopper son mouvement et les étincelles de foudre en formation dans les mains de l’invocatrice l’incite à plus de prudence et lui confirme son premier sentiment : ils ont l’esprit de solidarité et sont prêt à se sacrifier… Tiendrait-il les perles rares qu’il cherche en vain depuis deux mois au sein de sa faction ?

Mode duel /OFF/

- CED : vous êtes intéressants, il va falloir que j’en réfère plus haut…

Une voix grinçante et chevrotante, manifestement furieuse, les prend tous par surprise :

- C’est hors de question mademoiselle ! Je ne peux pas accueillir toute la misère du monde !
- (voix féminine et désespérée) : Mais maître MOLINOF ! depuis le temps que je demande cet entretien ! pourquoi refuser de m’enseigner votre art ?
- MOL : L’Alchimie est quelque chose de sérieux ! et vous êtes incapable de me ramener ne serait-ce qu’un petit artéfact
- (VF désesp) : Mais regardez Maître cette relique unique !
- MOL : un plumier ! elle me montre un plumier ! J’ai toute une armée de scribe à mon service ! Non, tant que vous ne m’aurez pas rapporté un objet ou un ingrédient rarissime et utile, vous n’obtiendrez point mon savoir !
- (VF suppliante) Mais maître…
- MOL : Non Non et Non ! Oh joli decolleté …
- (VF Furieuse) Quoi ! mais je ne vous permets pas de… Oh ! Goujat ! (bruit de claque)

Un vieillard voûté,chapeau pointu enfoncé sur le crâne au-dessus d’épaisses lunettes, se tenant la joue, sort comme une flèche de la chaumière en esquivant quelques livres jetés avec force depuis l’intérieur
- MOL : jamais je n’accepterais une furie telle que vous parmi mes élèves !

Une jeune femme blonde, vêtue de vert, les cheveux en bataille surmontés d’un curseur vert, jaillit de la demeure un balais à la main et se met à courser le vieil homme en lui vitupérant un chapelet d’injures sur le thème des pervers libidineux.

http://i916.photobucket.com/albums/ad9/BlackLemonJuice/avatar3_zpsfpfrqln4.png

- CED : tient, la patronne a encore loupé son entretien d’embauche !
- Lakki : mais c’est une joueuse !
- CED : oui, Antonia est une joueuse… vous n’êtes pas les premiers à la prendre pour un PNJ !
- JC : quoi c’est elle la cartomancienne !
- CED : oui et manifestement vous la cherchez pour une quelconque quête… ce n’est pas un PNJ distributeur de renseignements, quand est-ce que les gens comprendrons ça ! Déjà qu’elle est énervée, vous allez me la mettre encore plus en boule… J’en connait qui vont déguster de l’interro surprise demain…
- DD : hein ?
- CED : je devrais pas en parler, ce n’est pas rolleplay, mais Antonia est prof d’histoire au collège… Si je vous dis ça c’est pour éviter que vous ne me l’énerviez encore plus en jouant les ados ignares… Qu’est-ce qui te fait rire l’homme masqué ?

De l’avatar d’Arnaud75 jaillit le premier son que Lakki et JC lui entendent, un rire étouffé vite interrompu. Le clin d’œil qu’il lance au guerrier les surprend tout autant.

- DD : oh le grand, je sens que t’as des ados chez toi !

Hochement de tête du mage.

- CED : Ah, un parent d’élève ! C’est encore pire !

Incapable de se retenir, Arnaud75 lâche un rire retentissant. Puis reprend son sérieux en une fraction de seconde.

- ANT : qui se fout de ma gueule ici ?

Se retournant d’un bloc, le groupe se retrouve enfin face à Antonia. Leurs regards ne peuvent manquer les cinq cartes voletant lentement autour de sa tête…

- Lakki : Holà ! du calme ! personne ne se moque de personne ! on avait une conversation tranquille…
- ANT : mouais c’est ça… C’est quoi ces grimaces Cédric… Bon restez pas plantés là comme des asperges et entrez, vous m’expliquerez tout ça à l’intérieur.



Édité le 31 mars - 09:01 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 30 mars - 13:15

CHAPITRE 8 : La communauté du stylo…

Ils pénètrent dans la chaumière et découvrent un intérieur plutôt coquet. Les murs sont couverts de bibliothèques débordantes de grimoires et parchemins. Ont peut voir ça et là des esquisses de divers artistes reconnus dans tout Olydri représentant les créatures fantastiques que les joueurs d’Horizon ont l’habitude de croiser pendant leurs aventures. D’épais tapis provenant de Piratas étouffent leur pas.
La cartomancienne s’avachit dans un large fauteuil installé derrière une immense table de travail croulant sous les livres et les parchemins.
JC a soudain son attention attiré vers une alcôve partiellement masquée par un épais rideau pourpre : un laboratoire alchimique ! Et il reste comme deux ronds de flan lorsqu’il découvre le niveau atteint par la propriétaire des lieux dans la distillation des potions les plus rares ! En son for intérieur il se jure de la dépasser un jour…

- ANT : bon les béjaunes ! qu’est-ce que vous me voulez ? Je vous préviens que ma patience a été rudement mise à l’épreuve par ce vieux pervers de Molinof…
- LK : euh, salutations noble Cartomancienne ! Voilà, je me suis engagée dans une quête qui, j’en suis certaine, attirera ton attention. Les conseils que j’ai pu obtenir en vue de l’accomplir m’ont conduit à toi : tu posséderais en effet un ouvrage rare susceptible de me donner l’accès à la prochaine étape de ma mission. Je me doute bien que tu ne fournis pas gratuitement tes renseignements et souhaiterais connaitre tes conditions…

Lakki se retourna, énervée par les gesticulations du grand guerrier en armure verte debout derrière elle qui détournaient notamment l’attention de son interlocutrice.

- ANT : Effectivement invocatrice Lakki, mes services sont chers, d’autant plus que tu ne fais pas partie de la bonne faction… Mais qu’est-ce que tu veux Cédric ? Je ne comprends rien à tes grimaces ! tu te crois au cirque ?
- Ced : Mais heu, tu ne comprends pas… ?
- ANT : bah non …
- Ced : ils remplissent les critères !
- Ant : Quoi ? Mais ils sont tous membres de l’Empire ! Tu te fous de moi ?
- Ced : je les ai bien observés, et même testés – ça colle !
- Ant : ce sont des ennemis Cédric ! même si là on a intérêt à faire affaire ne zone neutre, dès qu’on sera sorti on se mettra sur la gueule…
- Ced : ça fait combien de mois qu’on cherche ? La prophétie ne nous attendra pas 107 ans
- DD : quelle prophétie ? C’est quoi vos cagade là ? La peutiote veut vois un bouquin, c’est tout !
- Ant : ta gueule, on cause entre grandes personnes !
- DD mais mais !
- AR : …
- DD : arrête de rire toi !
- LK : bon si au lieu de nous disputer on prenait le temps de démêler cet imbroglio
- JC : Wha ! un élixir Magistère !
- Ant : mais que fais-tu dans mon labo le nain ! sors de là tu vas tout casser !
- Ced : Antonia, calme toi et observe les…
- Ar : … !
- DD : bon tu la craches ta Valda la joueuse de carte
- LK : pourrait on se calmer un peu…
- JC : t’es forte en alchimie ? Je parie que je peux faire mieux avec le bon équipement
- Ant : c’est qu’il veut ma main dans la gueule l’avorton
- Ar : … !
- DD : laisse le môme tranquille la blondasse
- Ant : je vais m’occuper de ton cas après le gros…
- LK (hurlant) : MAIS VOUS ALLEZ VOUS CALMER OUI ! C’EST QUOI VOTRE PROBLEME ! VOUS ETES PIRE QUE DES GOSSES DE CM1 SE DISPUTANT DES BILLES A LA RECRE !

Un silence soudain s’abat sur l’ensemble des protagonistes… chacun fait intérieurement son examen de conscience et se rend compte qu’il est allé trop loin…

- Ar (baissant la tête en joignant les mains devant sa poitrine) : …
- DD : oui, le grand a raison, pardon Lakki et pardon Antonia. Je suis assez sanguin comme tous les varois…
- JC : moi aussi je m’excuse : l’alchimie est ma passion et j’avoue être un peu jaloux de ta réussite
- Ced : moi j’ai gardé mon calme je vous signale…
- Ant : Excuses acceptées, d’autant plus que j’ai moi aussi mis de l’huile sur le feu… Vas y Lakki, je t’écoute : quel ouvrage de ma modeste collection t’intéresse ?
- Bon voilà : je recherche le grimoire de Cintiq…
- Ant et Ced d’une seule voix : QUOI !
- Ced : alors là Antonia il n’y a plus le moindre doute…
- Ant : oh p***** ! mais ils sont de l’Empire…
- LK : ah non ! ça va pas recommencer !
- Ant : Lakki, je vais te demander une chose très étrange, voire même choquante : accepte tu de me faire confiance et de me faire part de l’objet exact de ta quête
- LK : que…
- Ant : attends avant de me répondre, je vais t’expliquer le pourquoi de ma question et je t’invites même à prendre le temps de la réflexion : je vais te révéler un secret que seuls Cédric et moi partageons…

Antonia sort de sa ceinture un objet oblong d’une vingtaine de centimètres

- Ant : voici une relique unique en Olydri : c’est l’objet qui aurait servi aux sources de la vie et de la mort pour graver leur accord dans les fondations de la tour de l’Héritage : à l’époque il avait la forme d’un petit burin, mais il s’adapte à l’époque à laquelle il est utilisé. Aujourd’hui il a la forme d’un stylo…
- Ced : oui, le Stylo Unique !
- Ant : le problème est que pour le moment je n’ai pas réussi à le faire fonctionner. Avoir l’usage d’un tel artefact me permettrait sans aucun doute d’obtenir l’enseignement de Molinof et de pouvoir développer une nouvelle section du wiki d’Olydri IRL sur l’alchimie de Syrial !
- JC : attends, tu es en train de me dire que c’est toi l’Antonia du Wiki qui a rédigé les textes sur l’alchimie ? C’est un miracle ! Je suis ton plus grand fan !
- Ant : oui c’est moi, mais ne m’interromps pas s’il te plait… Où en étais-je
- AR : …
- Ant : ah oui, Molinof
- LK en apparté à JC et Cedric : je rêve ou elle l’a compris elle aussi ?
- Ant : bref, je dois réussir à faire fonctionner ce Stylo, et la seule piste que j’ai trouvée est dans le grimoire de Cintiq ! Il existerait une substance permettant de libérer des magies scellées, magies susceptibles de redonner vie au Stylo Unique …
- Ced : seulement voilà, nous n’avons jamais réussi à trouver la quête correspondant à la recherche de ces magies…
- Ant : sauf qu’il y a deux mois la Pythie de Galae nous a prédit que si nous formions une guilde à nulle autre pareille où l’intérêt commun dépasserait l’individualisme, la quête s’ouvrirait à nous !
- AR : … !
- DD : le grand a une fois de plus raison ! Lakki, je te conseille l’honnêteté en l’espèce…
- JC : je partage leurs avis
- LK : t’as compris Arnaud ?
- JC : non, mais comme Dédé83 traduit…
- AR secouant la tête dépité : …
- LK : whaou, ça va un peu vite pour moi là…
- Ant : bon, prends le temps de réfléchir, vous tous aussi. De toute façon c’est l’heure pour moi de corriger quelques copies. On se retrouve à 21h00 ici. Allez sortez tous de chez moi que je puisse déconnecter après avoir sceller les portes… Pas que je ne vous fasse pas confiance…

D’un commun accord ils décident tous de se déconnecter jusqu’à 21h00 pour vaquer à leurs occupations IRL.

Déconnexion

Auxane n’en revient pas ! la scène qu’elle vient de vivre lui rappelle un film, ou un livre , mais elle est incapable de remettre la main dessus.

La petite tête de Lakki sur ses genoux, avec sa langue pendante, lui rappelle qu’elle doit l’emmener pour sa ballade du soir.
Elle profite de son petit tour à l’air libre pour réfléchir à toute cette histoire, et au fur et à mesure de ses réflexions, elle se dit que les personnages qu’elle a croisés ces deux derniers jours lui semblent plus familiers et sympathiques que ces abrutis de la Guilde des Crayonneux qu’elle a subis pendant plusieurs mois. Même celle qu’elle surnomme dans sa tête « la prof » lui semble pouvoir devenir rapidement une amie potentielle.
Devant le parc, l’image des gamins jouant encore au foot lui fait prendre conscience, après avoir d’abord pensé qu’ils perdaient du temps en futilité, qu’elle passe elle aussi un temps non négligeable à son hobbie informatique… Comme quoi il faut tout relativiser et aller au delà des premières apparences.

De retour chez elle, elle nourrit Lakki, prend une douche express en veillant à ce que le Shiba ne lui pique pas de nouveau son peignoir et se prépare une assiette de sandwichs à grignoter devant l’ordi avec une grande carafe de thé glacé maison.
Engoncée dans son peignoir par-dessus son pyjama Yoda de SuperBesse : « vert je suis, mais piste noire je prends », des pantoufles lapin aux pieds, Auxane profite de la demi heure précédent son rendez-vous « in game » pour regarder un épisode de Fairy Tail, son préféré, celui où Mirajane retrouve son frère et sa sœur dans le cimetière où elle est censée être enterrée…
C’est donc avec des larmes plein les yeux qu’elle se reconnecte à Horizon 2.0



Édité le 30 mars - 13:19 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 03 avril - 11:44

CHAPITRE 9 : Une correspondance surprenante

L’avatar de Lakki réapparait au centre du village neutre. Elle a quelques minutes d’avance et se repasse les évènements de l’après-midi en tête. Tout à l’heure elle était prête à tout balancer dans la précipitation du moment, mais depuis, elle avait réfléchi et se disait que donner à ne faction adverse des indices sur une quête secrète n’était peut-être pas la meilleure idée…
Mais Antonia, elle, n’avait eu que peu d’hésitation à être franche avec elle !
Lakki frappe la margelle de la fontaine derrière elle d’un coup de pied rageur, ne sachant quelle attitude adoptée.
Une ombre au-dessus d’elle la fait se retourner d’un bond, une invocation entre les lèvres.
Deux yeux rouges, tel un brasier inextinguible, derrière un masque d’acier la dévisagent.

- LK : ah, c’est toi, tu m’as fait peur ! T’es aussi en avance ?
- AR : …
- LK : Et toujours aussi loquace !
- AR : …
- LK : je vois… rien à en tirer… Bon à défaut de parler, tu peux écouter ! Je suis complètement perdue ! Qu’est-ce que tu ferais à ma place : tu te lierais à la faction adverse, au risque de passer pour un traite aux yeux de ta faction ?

Le grand mage regarda à droite et à gauche avant de pencher sa haute silhouette vers l’invocatrice. Un murmure difficilement perceptible sorti du masque indéchiffrable.

- AR : Lakki, ta question est très complexe et chercher une réponse simple est impossible. Anticiper les réactions de personnes que tu connais à peine, le risque que ce soit un bluff pour te dépouiller d’une quête exceptionnelle, tout cela créé du doute. Je te conseille de suivre ton instinct et de ne pas te laisser dicter ta conduite par quelqu’un d’autre : la décision t’appartient, et quelle qu’elle soit tu auras mon soutien. Je t’ai observée attentivement et tu me sembles quelqu’un d’honnête, tant vis-à-vis des autres que de toi-même. Aie confiance en ton jugement. Au pire, tu te seras plantée et il faudra poutrer deux membres de l’ordre bien plus balaises que nous, mais nous seront quatre contre deux. Et nous aurons l’effet de surprise : je vais préparer discrètement quelques sorts offensifs prêts à l’usage, ce qui devrait nous donner une longueur d’avance… Les autres approchent, excuse-moi de reprendre mon rôle…

Lakki regarde alentour et ne vois arriver JCdenton et Dédé83 qu’une bonne minute plus tard. Elle est impressionnée de l’intuition d’Arnaud75. Ce dernier fait apparaître son petit familier de feu au-dessus de son épaule. Le ricanement sarcastique de cette flammèche lui porte immédiatement sur les nerfs. Il faut qu’elle reprenne son calme…

L’apparition d’une lumière à la fenêtre de la chaumière d’Antonia donne le signal de la réunion.

L’érudite est pour le moment seule, elle précise que Cédric a prévenu qu’il aurait quelques minutes de retard. Une histoire de pizza laissée trop longtemps au four…

- Ant : bon, maintenant que je vous ai tout déballé et que vous avez eu le temps de cogiter, qu’est-ce qu’on fait ?
- LK : je vais être franche : j’en sais rien !
- Ant : mais…
- LK : attends, je t’explique : j’ai moi aussi un grand projet probablement lié à ta propre quête. Seulement voilà, nos curseurs n’ont pas la même couleur, et je crains une entourloupe.
- Ant : Quoi !… tu oses douter… Heu, mouais, t’as pas tort au fond. De parfaits inconnus d’une faction adverse te propose de leur confier tous tes secrets, ça sent la confiance à plein nez…

La réaction outrée d’Antonia ne pouvait être feinte et son revirement plein de bon sens. Cela seul finit de décider Auxane à lui faire confiance.

- LK : Antonia, je te remercie d’avoir pris le temps de réfléchir à ma position. Je t’avoue être encore assez mal à l’aise. Mais bon, je prends le risque !
- JC : hé, t’es sure de toi ?
- LK : oui, et si je me suis trompée, j’en assumerai les conséquences.

L’arrivée de Cédricmtp les interrompt quelques instants, le temps des salutations.

- LK : bon voilà, je suis tombé dans une faille de la plaine de Centralis et ai découvert un endroit étrange garder par un monstre comme je n’en avais jamais vu. Ma surprise était telle qu’au lieu de combattre ou fuir, j’ai engagé la conversation, ce qui a déclenché l’apparition d’une quête secrète. : je dois libérer quelque chose scellée derrière un mur couvert de runes incompréhensibles et la seule piste permettant de résoudre l’énigme est le grimoire de Cintiq, qui serait l’auteur de ces runes…

Les yeux d’Antonia se mirent à luire comme ceux d’un enfant découvrant une montagne de paquet au pied de son sapin de Noël. Cédricpmtp poussa un soupir ébahi.

- Ced : sachez une chose : je vous ai dit hier qu’une pythie avait mentionné la création d’une guilde à nulle autre pareil pour résoudre notre problème de Stylo Unique. Pendant notre temps libre, j’ai fait une petite enquête et ai même envoyé un MP aux maîtres du jeu pour vérifier l’impossibilité de mêler plusieurs factions dans une guilde… Et je vous laisse le loisir de prendre connaissance de la réponse que j’ai reçue.

Cédric tend un parchemin à Lakki.

Cher Syrianien,

Votre requête a retenue l’attention de notre service de renseignement aux joueurs.
Sachez qu’une telle demande se solderait normalement par la plus évident des réponses, à savoir qu’il est impossible de créer une alliance entre faction au-delà d’un simple accord, et certainement pas en créant une guilde mixte.

Toutefois l’étude de la situation dans laquelle vous vous trouvez avec certains autres joueurs est exceptionnelle : vos camarades de jeux et vous avez découvert un event assez particulier que je ne pensais pas voir se concrétiser un jour : j’avais en effet imaginé qu’à un moment, une communauté d’intérêt pourrait voir se former une équipe regroupant divers membres de factions opposées et que cela nécessiterait plus qu’une alliance reposant sur du sable. Une telle expérience enrichirait certainement le background du jeu, mais nécessiterait un long temps d’observation.
Afin de mettre toutes les chances de mon côté, j’ai créé une suite de quêtes secrètes dont la résolution amènerait les protagonistes à se poser la question de la création d’une telle guilde. Il faudrait alors voir si l’intérêt collectif pourrait primer sur l’intérêt individuel.

Sachez donc que si vous le souhaitez, vous et ces autres joueurs pourrez créer la première et la seule guilde mixte de tout Horizon 2.3, et que si vous le faites, vous serez discrètement maintenu sous observation : vous resterez bien entendu libres de vos mouvements et aucune interférence n’aura lieu de notre part : je souhaite juste voir jusqu’où cette nouvelle expérience pourra aller.
Sachez aussi que rien n’empêchera les autres joueurs de vos factions respectives de vous considérer comme des traitres pour avoir pactisé avec l’ennemi : vous risquez de devenir des parias… Comme je vous l’ai précisé plus haut, vous ne serez qu’observés, tout le reste est laissé libre.
Je vous invite à en discuter avec les autres joueurs concernés et à bien peser le pour et le contre. Je ne vous en voudrai pas de ne pas donner suite à cette expérience, la seule conséquence pour vous et vos camarades étant de ne pouvoir aller plus loin dans cette suite de quête.

Je me contenterai pour conclure de vous indiquer que vous vous retrouver comme un autre joueur avant vous face à l’une de mes expérimentations. Son nom : Arthéon de Fargoth…

Veuillez agréer, cher joueur, l’expression de mes sentiments dévoués.

Charles-Antoine Donteuil


Un épais silence règne sur la pièce, finalement interrompu par JCdenton

- Punaise ! Les amis, on va entrer dans l’histoire !
- Ant : attends le nabot, on a encore rien décidé… Cédric, qu’est-ce que tu en dis ?
- Ced : j’en dis que ma première intuition était la bonne : nous devons faire équipe !
- DD : Ouah ! Le créateur du jeu compte sur nous ! c’est une opportunité à nulle autre pareille ! J’en crois pas mes esgourdes !
- Ant : On va ouvrir une nouvelle page de l’histoire d’Olydri ! je vais exploser le wikimeter ! Enfin, si tu es d’accord Lakki…

Auxane, totalement abasourdie par ce qu’elle vient de lire cherche désespérément une branche à laquelle se raccrocher. Elle finit par rencontrer le regard de lave d’Arnaud75 qui la dévisage gentiment, attendant patiemment qu’elle se ressaisisse.

C’est l’instant que choisi un certain Shiba Inu pour saisir un câble réseau entre ses crocs et tirer violemment dessus pour jouer avec, provoquant la déconnexion pure et simple de sa maîtresse…

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 03 avril - 20:01

CHAPITRE 10 : La GUILDE !

Arnaud75 tend la main pour attraper l’épaule de Lakki, afin de la rassurer et de la soutenir. A peine touche t’il l’avatar que celui-ci disparait sans prévenir !

AR : … ?
DD : mais qu’est-ce que t’as fait cougourde ?
JC : mais pourquoi tu l’as désintégrée ?
AR (écartant les mains pour prouver son inocence) : … !
Ant : ha, ha, ha ! quel noobs ! Il a rien fait ! Lakki s’est juste déconnectée !
Ced : bah pourquoi ?
Ant : mon intuition me donne deux possibilités : la première : elle n’aime pas ta tronche et ne veut plus jamais te voir, la seconde elle a eu une coupure réseau…
Ced : ton humour pourri te vaudra des problèmes un jour…
DD : ah bien sûr ! Pourquoi je pense tout de suite au pire dès que la grande asperge fait quelque chose.
AR (indigné) : … !
Ant : bah attendons encore cinq minutes, et si elle ne se reco pas d’ici là, je vous invite tous ici demain matin.

Dans son petit appartement, Auxane se débat pour récupérer son câble, Lakki trouvant manifestement très amusant de le reprendre à chaque fois qu’elle s’en empare.
Au bout de trois minutes de bagarre, Auxane récupère son précieux sésame vers Olydri et se reconnecte.
Elle se demande comment sa disparition soudaine va être interprétée et craint que ses camarades (elle n’ose pas encore les appeler amis) ne pensent qu’elle les a abandonné suite à la pression…

Elle se précipite vers la cabane d’Antonia, ouvre la porte et ne trouve que les derniers pixels des occupants qui viennent de se déconnecter…

Auxane reste un moment immobile… Les idées tourbillonnent dans sa tête – c’est sur, ils ne lui feront plus jamais confiance ! Quelle ironie du sort, elle avait enfin trouver un groupe qui ne la traitait pas comme une sous-merde… Les larmes commencent à couler… Elle rouvre l’interface pour se déconnecter quand le petit logo « vous avez un message » en forme d’enveloppe clignotante attire son œil.

« Salut Lakki – bon, on sait pas ce qui t’as fait déconnecter, mais c’est pas bien grave. On a tous des trucs à faire ce soir et on se retrouve chez l’agricultrice en vert demain matin. On compte sur toi ! Dédé. »

L’impression qu’un poids de plusieurs tonnes venait de lui être enlevé de la poitrine fit redoubler son épanchement lacrymal.

Une léchouille sur son mollet la tire de ses pensées : son fidèle Lakki paniquait de la voir pleurer.

Elle sert très fort son compagnon à quatre pattes contre son cœur. Personnes ne l’a laissé tomber !

Après une ballade canine et une douche réparatrice (1/2 heure dans la vapeur !) Auxane se couche enfin, le sourire aux lèvres, impatiente de retrouver les autres fous de MMO demain.

CONNEXION

La place du village semble bien vide à Lakki… Pourtant elle est à l’heure. Des cris la font sursauter et se retourner

« SURPRISE ! »
- JC : on savait bien que tu serais là !
- AR : …
- DD : ouaip !
- LK : Vous m’avez fait peur ! Bande de débiles !
- JC : Ah Ah Ah ! Bon qu’est-ce que tu nous a fait hier soir ? Rien de grave j’espère…
- LK : tu ne le croiras jamais : mon chien a bouffé mon câble réseau
- DD : moi je te crois, j’ai mon chat qu’a déjà détruit deux claviers
- JC : Bon c’est pas tout, mais maintenant il va falloir que tu nous dises ce que tu as décidé de faire. Antonia et Cédric nous attendent pour la suite, et tout dépend de toi.
- LK : allons les voir
- JC : et tu ne nous dit rien… ?
- LK : surprise…
- AR : …

A peine mettent-ils le pied sur le territoire de la cartomancienne que cette dernière sort comme un boulet de la chaumière et se précipite en courant vers eux. Elle attrape les deux mains de Lakki :

- Ant : Lakki ! si tu savais comme je suis contente de te voir !
- LK : ah bon ?
- Ant : te fous pas de moi : y’avait 90% de chance que tu ai eu un problème de connexion… Les 10% restant me fichaient la frousse
- LK : alors je vais pas faire durer le suspens !
- Ar : … ?
- LK : je suis d’accord ! Une occasion pareille c’est des tas de problèmes en perspective, mais il ne s’en produira qu’une dans notre vie de gamers ! Et cette quête me passionne trop…
- Ant : tu es bien sure de toi ?
- LK : j’ai fini par me dire que dans le pire des cas, on échoue, nos perso deviennent définitivement des parias… dans ce cas rien ne nous empêche de nous mettre tous d’accord pour abandonner nos avatars et fonder une guilde entre nous dans la même faction…
- Ced : tu ne penses pas que tu présumes un peu trop de la sympathie que nous avons les uns pour les autres ?
- DD : dis donc Môssieur le donneur de leçon ! Tu comptes lui parler comme ça longtemps à la pitchoune ?
- LK : non, non, ne vous disputez pas … je pense qu’on peut se faire confiance les uns aux autres

Le fou-rire émanant des micros de Cédric et Dédé la font sursauter !

- DD : excuse nous Lakki, c’était plus fort que nous ! Il se trouve que Cédric et moi on habite le même quartier et qu’on a bu un coup hier IRL… Il est très sympa et on a voulu te taquiner un peu…
- Ced : si nous sommes tous ici, c’est que nous sommes d’accord pour partager cette aventure ensemble
- Ar : …
- Ant : même le muet est d’accord, tu vois… Dis le nain, touche pas mes potions
- JC : pardon Antonia… Oui Lakki, moi aussi je suis d’accord
- LK : mais je vous préviens : je suis nulle pour tout ce qui est administratif, alors ne comptez pas sur moi pour être chef de Guilde !
- Ar : …
- DD : je suis d’accord avec le grand dadais : faut que ce soit le joueur de plus haut niveau ici qui s’y colle ! Et comme ce joueur possède la relique indispensable à notre Quête…
- Ced : … cela ne peut être…
- JC : … que toi Antonia !
- Ant : que, quoi ! MOI !
- LK : c’est le choix le plus sensé !
- Ant : mais j’ai jamais fait ça moi !
- DD : et nous ? que crois-tu ?
- Ar :… !
- Ant : ah ! oui, ça aussi c’est un problème…
- JC : quoi ? quel problème ?
- Ant : Arnaud a raison : dans quel autel des Guildes allons-nous nous inscrire ? Syrial vous est inaccessible et Centralis ne nous accueillera pas Cédric et moi…
- D : Mortecouille ! comment faire ?

Une silhouette dégingandée, couverte d’un grand manteau de velours rose, le visage masqué dans sa capuche pope soudain au milieu de la pièce.

- Bonjour Olydriens ! je me présente, Judgelove ! Rassurez-vous, je ne viens pas rendre ici ma sentence. Je suis là pour enregistrer officiellement votre guilde ! Comment souhaitez-vous l’appeler ?
- JC : les Alchimistes !
- DD : meuh non ! les Fiers du Sud !
- Ced : Les fougueux Syrianiens !
- Ar : …
- DD : le grand a raison ! T’es louf ! On est des impériaux en majorité je te rappelle !

Antonia et Lakki échangent un regard et d’une seule voix proclament :

« nous fondons la guilde du Stylo Unique »

Les garçons les dévisagent, se regardent les uns-les autres et finissent par acclamer les deux filles pour leur idée.

Quelques formalités plus tard, les compagnons de la Guilde du Stylo Unique élisent Anonia à leur tête

- Ant : j’espère que vous ne regretterez pas votre choix ! En tout cas merci de votre confiance. Bon passons aux choses sérieuses…

Elle saisit un lourd volume sur sa table de travail et leur fait signe de la rejoindre.

- Voici le grimoire de Cintiq. Son langage est assez obscur, as-tu des détails qui pourraient nous aider Lakki

Lakki refait le récit exhaustif de son passage dans la faille.

- Ant : je vois… Il va donc falloir rechercher un ingrédient ou une potion susceptible de dissoudre la roche et le sceau de Cintiq… Laissez-moi compulser ma base de données… AFK 10 minutes…

Trois points de suspension apparaissent à côté de l’avatar de la cartomancienne.
Cedric empêche de justesse JCdenton de peindre des dessins sur le visage de celle-ci à l’encre indélébile

- Ced : mais ça va pas bien non ! C’est pas correct de s’en prendre à quelqu’un d’AFK !
- JC : peut-être, mais ça lui rabattrait un peu le caquet à madame je-sais-tout !
- Ant : je crois que j’ai trouvé… mais il va nous falloir enquêter plus avant car si je possède la plupart des ingrédients demandés, il y en a un qui m’est totalement inconnu ! Et croyez-moi, c’est une exception en ce qui me concerne !
- LK : c’est quoi ?
- Ant : de la bave de BlackLémonJuice…
- JC : jamais entendu parler de ce truc !
- DD : Moi non plus. Le grand ?
- Ar : …
- Ant : comment ça est-ce-que ça crame bien ? J’en sais rien moi !
- Ced : jamais vu non plus ! Alors en chasse les copains !
- JC (en apparté à Ced) t’as compris ce qu’a dit le muet ?
- Ced : non… c’est déprimant…

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 04 avril - 17:10

CHAPITRE 11 : Des débuts chaotiques

Antonia compulse encore quelques temps le grimoire de Cintiq.

- Ant : bon, ça va être compliqué à trouver ces bestioles. Je propose qu’on réunisse déjà dans mon labo les premiers ingrédients et on verra après pour les Blacklemonjuices.
- JC : quête acceptée !
- Ant : t’es lourd !
- JC : je sais, c’est ce qui fait tout mon charme… Tiens, c’est quoi ce poster planqué derrière un rideau… Mais on dirait Fantöm et Omegazell ! c’est une capture du blog de Gaea !
- Ant : laisse ça tranquille !
- JC : hé hé , je le note, t’es fan de yaoi !
- Ant (rougissante) : maiheu ! dégage de là !
- LK : Bah t’en fait pas, moi aussi j’aime bien ça…

Le regard furtif de la cartomancienne vers le grand guerrier n’échappe pas au rusé néogicien qui s’empresse de relier les éléments et note frénétiquement dans son livre recouvert d’acier sculpté : « Antonia fantasme sur un yaoi avec Cédric… »

Les compagnons de la Guilde du Stylo Unique décident de commencer par récupérer une douzaine de Beaulaids Infernaux dans la forêt environnante. Dédé décrit simplement ces créature craintives, mais dotées d’un redoutable sort de confusion pour se défendre, comme des hybride de lapins et de champignons.

Il ne leur faut pas dix minutes pour trouver leurs cibles tremblotantes derrières un petit bosquet de houx.

Un brin téméraire, Cédric se précipite et frappe le petit groupe d’un large mouvement de sa hache de bataille. Trois mobs s’effondrent sur le coup, mais un nuage de spores monte des survivants.

Dédé n’a pas le temps de crier un avertissement que déjà tout le groupe est pris dans le nuage fongique.

Lakki n’en croit pas ses yeux ! cette ténébreuse silhouette qui va backstaber Antonia lui rappelle ce damné Dark Avenger qui l’avait poutrée l’autre jour. Tien une flaque d’eau croupie ! ni une ni deux, elle invoque son kraken…

- Krak : Quoi encore ! Que ! Quoi ! une flaque d’eau croupie en pleine forêt ! tu te fous de moi Lakki ! AAAAAAAARRRRRRHHHHHHH ! mais ça va pas se passer comme ça ma petite demoiselle !
- LK : Va exploser ce vilain PK au lieu de me tourmenter ! tu dois m’obéir je te rappelle
- KRAK : mais elle se prend pour qui la demi portion ! tu va voir ce que tu va voir… c’est lui que je dois attaquer ? Tu veux que je lui envoie une attaque dévastatrice avec un objet contondant par exemple ?
- LK : oui !

Le poulpe attrape Lakki dans un tentacule et la projette violemment vers la silhouette honnie ! Le choc sonne les deux protagonistes sur le coup. Tient Lakki ne se souvenait pas que le PK fumait la pipe…

Pendant ce temps-là, Antonia s’agenouille devant un nain de jardin tout vétu de bleu qui sautille et commence à lui apprendre les règles du poker avec son deck de carte magique. Mais elle finit par s’énerver devant la fâcheuse tendance de son interlocuteur à montrer les champignons qui poussent à côté en se trémoussant et en émettant des petits couinements pitoyables.

- Ant : Alors comme ça tu ne veux pas jouer au poker avec moi le nabot ! Tient, mes cartes vont t’apprendre à jouer, tu vas voir !
- Le nain : mui muiii muiiiiiiiiii !

Balayé par le chocs des cartes contre ses courtes jambes, le nain s’écroule dans les champignons, dégageant au passage un nouveau nuage de spores…

- Ced : dites barman ! Voudriez-vous m’apporter mon martini vodka ! au shaker, pas à la cuillère hein !Oh ! Je vous parle ! Ouhou ! Hé ! mais vous aller me servir à la fin ! J’ai le gosier tout desséché…

Le barman se tourne vers Cédric qui ne peut s’empêcher de reculer devant le regard de braise que ce dernier lui lance.

- Ced : oh, mais quel est ce feu qui brûle en toi ?
- Barman : …
- Ced : tu ne sais que dire ? Moi non plus je ne trouve pas mes mots

Antonia, piétinant le nain de jardin gémissant au passage, repère l’échange entre le guerrier et la haute silhouette d’un majordome en livrée. Son sang ne fait qu’un tour et elle se cache le plus discrètement possible à portée d’oreille.

- Ced : Oh bel étranger, comment parviens tu à faire ainsi bouillir mon sang…
- Barman, reculant d’un pas : …
- Ced : ne sois pas effrayé par tes sentiments… moi-même je suis troublé…
- Barman, se prenant le visage dans la main droite : …
- Ced : ne sois pas triste, l’amour est une belle chose, peu importe où et qui elle frappe !
- Barman, relevant les yeux, poussant un gros soupir et tendant la main gauche devant lui avant de balayer l’espace en un large arc de cercle : … !
- Ced : me rejetterais-tu ? je ne saurais survivre à…

Un océan de flammes balaye l’air sur un large périmètre, accrochant des flammèches aux feuilles des buissons environnants et réduisant en cendre les derniers champignons mutants qui tentaient de s’esquiver après être sortis de dessous l’épaisse silhouette du druide.

Lakki sursaute en se rendant compte qu’elle est assise sur l’avatar de JCdenton dont le front s’orne d’une énorme bosse. Cédric, couvert de suie, le visage d’une pâleur de craie, dévisage la haute silhouette de l’élémentaliste du feu qui venait de les délivrer de leur transe.

- DD : ça va tout le monde ? Rien de cassé ? heureusement que tu étais là le grand et que tes flammes intérieures te mettent à l’abri des attaques de spores…

Antonia vérifie rapidement son inventaire et se réjouie intérieurement d’avoir fait par reflexe une capture vidéo de toute la scène. Son fantasme presque réalisé lui promettait des moments de visionnage croustillants et un bon moyen de s’assurer les services de Cédric pour le cas où il aurait des velléité d’indépendance…

- JC : mais que s’est-il passé ? J’ai vu un cochoboule à tentacules m’envoyer un sbourpiff vert et bleu en plein visage…
- LK : sbourpiff toi-même ! Aïe, c’est que tu as la tête dure !
- DD : je vous avais prévenus : ces champignons ont un redoutable moyen de défense : leurs spores feraient délirer un guerrier du crépuscule ! Voire un Phénix ! Nous avons eu des hallucinations.
- Ar, tendant la main vers Antonia : …
- Ant : merci Arnaud, ces chapeaux de champignons seront bien utiles.
- JC :hey ! y’a du loot ici : alors une cape pour guerrier, mais c’est du stuff niveau 2… et un parchemin… j’arrive pas à lire. Antonia …
- Ant : Alors… Hola ! c’est archaïque comme langage… ça dit que l’Oracle de Piratas doit un service au porteur… si celui-ci retrouve son âme ! Hé mais c’est démentiel ce truc !

Un grand point d’exclamation violet apparait soudain au-dessus du vélin.

Se concertant du regard puis se tournant vers leur chef de guilde, les compagnons opinent du chef.

- Ant : Quête acceptée !

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 05 avril - 13:43

CHAPITRE 12 – Voguons vers Piratas

Après un passage par la plus proche boutique de matériel, les compagnons de la Guilde du Stylo Unique se mettent en route pour accéder à un téléporteur afin d’atteindre au plus vite la petite ville de Kelportpômé, plus proche accès vers la mer, afin de trouver un esquif susceptible de les mener jusqu’à la célèbre île.
Décidant d’être prudents, de peur de se faire flécher à vue par les autres joueurs du fait de la mixité de leur groupe, ils évitent les routes principales, coupant à travers bois et bosquets. Mal leur en prend lorsqu’ils tombent sur un nid de dragonneaux qui les envoient trois fois au cimetière. Ces mobs étant insensibles au feu, les compagnons ont l’occasion de constater qu’Arnaud75 ne se contente pas de magie pure pour se battre, mais maîtrise l’art du bâton comme peu de guerrier. En revanche Lakki finit par obtenir un niveau de plus. Le mieux loti au final est Dédé83 qui récupère un bandeau de tête de druide en écailles de dragonneau lui octroyant une protection contre le froid et le feu.
Cette échauffourée clos la journée de jeu.

Auxane s’étire devant son écran. Elle n’avait jamais eu un tel sentiment de plénitude en jouant. Voilà ce qu’elle recherchait depuis tant de temps sur ce MMO : une vraie équipe !
Lakki lui saute sur les genoux, réclamant ainsi promenade et croquettes ! Après avoir accompli son devoir, Auxane se réchauffe un plat Picard, enchaine sur deux clémentines et, une fois ses albutions vespérales terminées, s’endort comme un bébé.

La sonnerie « INIS MONA » de son téléphone l’arrache huit heures plus tard aux bras de Morphée.

- Voix féminine, sur un ton autoritaire : Alors ma chérie ! Tu en mets du temps à répondre à ta mère ! Je parie que tu as encore passé la nuit devant ce fichu écran d’ordinateur ! Arrête de gâcher ton temps et tes vacances avec ces mondes virtuels ! Monique me disait l’autre jour qu’elle avait lu un article dans la salle d’attente de son dentiste, car oui, elle a du se faire refaire une couronne, je te raconterai ça après, donc Monique a lu que les jeunes d’aujourd’hui perdent tous sens de la vie en société avec tous ces écrans interposés : des polaïphe ou molaïphe, je sais plus comment elle a dit, bref, tu es complètement asociale ! Fais-toi des amis, sors un peu ! A part ton odieux clébard tu ne fréquentes aucun être vivant !
- LK : maman ?
- MLK : et puis tu vas finir vieille fille à ce train-là ! A ton âge, ton père tentait déjà de m’attirer à lui… On ne t’as jamais vu de petit copain !
- LK : Maman !
- MLK : Ne m’interromps pas ! Je suis sure qu’en ce moment tu as ta tête de zombie qui a passer trop de temps sur internet, les cheveux en pétard et n’ayant pas encore pris de petit déjeuner !
Oh ! et puis je crains que tu ne te bourres de saleté hypercalorique et déséquilibré ! Monique me l’a dit : les molaïphes finissent pour la plupart obèses ! Oh non ma fille ! ne me dis pas que tu as pris du poids ! Tu ne trouveras jamais l’âme sœur si tu détruis ton corps à coup de paquets de chips !
- LK : Mais Maman…
- MLK : et que va penser ton père si tu ne fais aucun effort pour garder ta silhouette de jeune fille ! Lui qui vient de finir sa cure d’amaigrissement à la Bourboule ! D’ailleurs je voulais juste te signaler que finalement nous resterons une semaine de plus ici ! Monique et son mari vont eux aussi venir faire la cure… Tu seras un cœur d’aller prendre notre courrier et de nous le faire suivre ! smak smak ma grande !
- LK : Mam…
- Tuuut tuuut tuuut…

Cet appel surréaliste, mais malheureusement suite d’une longue série, a le mérite de l’avoir fait sortir instantanément de sa torpeur.

- LK : bon, quitte à être réveillée…
Auxane se prépare un thé, remet de l’eau dans l’écuelle de Lakki, avale deux speculoos et une pomme en guise de petit déjeuner et pose enfin les yeux sur la pendule de son four à micro-onde… 11h15 ! Et les autres qui doivent l’attendre pour reprendre la route ! Heureusement que le chien dort encore et ne réclame pas de se ballader…

Auxane se reconnecte à Horizon le plus vite qu’elle peut.

- JC : salut ! Bah c’est pas trop tôt !
- Ced : nous avais-tu oubliés ?
- Ant : moi je dis que ça sent la panne d’oreiller… Hin Hin Hin
- Ar : …
- DD : bah c’est pas grave pitchoune !
- LK : désolée les amis…
- Ant : bon, ne trainons pas.

Après avoir contourné la zone de pop des dragonneaux, les aventuriers finissent par rejoindre la route principale menant à Kelportpômé, préférant finalement la vitesse à la prudence.
A part quelques groupes de joueurs les regardant bizarrement, leur équipe ne rencontra aucun obstacle particulier et finit son périple sur les quais. Cédric part se renseigner sur les départ de bateaux pour Piratas et JCdenton va fouiner un peu partout en ville pour pêcher des renseignements sur leur destination. Lakki, Dédé83 et Arnaud75 vont refaire le plein d’ingrédient pour leurs arts respectifs pendant qu’Antonia va visiter les archives locales afin de se renseigner sur cette localité qu’elle n’a pas encore pu étudier en détail pour renseigner le wiki d’Horizon dont elle est l’une des principales rédactrices d’articles.

Une demi-heure plus tard, les compagnons se retrouvent dans une auberge donnant sur les quais : le Singe Maladif.

- Ced : Bon, j’ai pris des places pour le prochain départ pour Piratas, dans vingt minutes
- Ant : Alors comme pour tout voyage vers Pirats, gardez en mémoire qu’une attaque de Léviathan peut survenir à tout moment et couler le bateau. J’ai déjà fait la traversée et cela peut nous prendre du temps si on doit wiper 3 ou 4 fois.
- JC : mouais, sauf que là on devrait peut-être avoir un peu plus de chance : j’ai appris que des membres de la Guilde Justice devraient être du voyage : quelques niveaux 100 sur le bateau pourront peut-être faire la différence…
- DD : ils n’ont pas tous des montures volantes leur évitant ce genre d’avanie ?
- JC : faut croire que non : j’ai surpris leur druide, Ystos, négociant l’achat de leurs billets !
- Ant : effectivement ! Ils doivent être sur une quête spécifique…
- JC, compulsant son livre couvert de métal : dis Lakki, la guilde des crayonneux, ça te dit quelque chose ?
- LK : heu, oui, j’en ai fait partie… pourquoi ?
- JC : oh, pas grand-chose… juste une info à vérifier quand nous prendrons le bateau…
- LK : tu fais bien des mystères !
- JC : tant que je ne suis pas sûr de ce que j’ai entendu, je ne vois aucun intérêt à spéculer dans le vide…

L’heure d’embarquer arrivant, nos aventuriers vont s’installer dans leur cabine, légèrement effrayé par les affiches placarder aux parois précisant que la compagnie maritime décline toute responsabilité en cas de décès prématuré par faute de rencontre avec un lévihatan.
Après trois minutes à ne rien faire enfermés ainsi dans la cale, ils décident finalement de monter sur le pont. Un soleil radieux et une mer calme les accueillent. Un bon petit vent de travers fait avancer rapidement leur navire.
La sortie par l’autre escalier donnant sur les coursives des cabines de deux hautes silhouettes en armures de cuir noir suivie de celle reconnaissable en toutes du meilleur druide du serveur attire l’attention de tous les joueurs présents sur le pont.

- Fantöm : bon, Omégazell, ça va être à toi de jouer. Rappelle-toi bien ce que je t’ai expliqué. Si tu appliques la strat, nous aurons récupérer les cœurs de deux Léviathans avant la fin de cette traversée. Ystos s’occupera du heal et moi je veillerai à ce que les passagers ne se fassent pas massacrer si tu foires ton coup.
- Omz : Tu peux compter sur moi Fantöm ! Après tout, je suis le futur numéro 1 !
- Y : bon si vous êtes prêts…

Le druide lance un petit sachet par-dessus bord. Quelques secondes plus tard, l’océan se met à bouillonner et une immense créature marine jaillit des flots, provoquant la terreur de la plupart des personnes présentes. Avant même que quiconque ait pu reprendre son souffle, le berserker du crépuscule bondit sur la créature et lui assène de violents coups de ses deux énormes marteaux de guerre.
Fantöm joue les boucliers humains pour parer les coups de queue du monstre qui pourraient endommager la superstructure du bâtiment et le faire couler.
Un tapotement sur son épaule détourne l’attention de Lakki de ce spectacle rare de voir des joueurs HL en pleine action. JCdenton pointe son autre doigt vers un joueur en costume d’Arlequin en train de baver littéralement sur les prouesses d’Omegazell. Les quatre autres joueurs qui semblent l’accompagner n’en perdent pas non plus une miette, échangeant des commentaires sur le thème de « lui c’est pas une gonzesse » et « c’est pas une pisseuse qui pourrait faire ça »

- JC : je suis désolé, mais la rumeur que j’avais saisie semble avérée… J’ai cru comprendre que tu ne t’entendais pas très bien avec eux…
- LK : mais comment tu sais ça toi ? Tu m’as espionnée !
- JC : hé te fâche pas ! Je ne peux résister à entendre les plaintes des belles Olydriennes…
- LK : Pervers !

Son attention maintenant focalisée sur les membres de la guilde des crayonneux, Lakki ne se rend pas compte du drame en train de se jouer à côté du bateau. En revanche Antonia n’en perd pas une miette…



Édité le 06 avril - 18:59 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 05 avril - 13:44

Sans aucun avertissement préalable, un second monstre marin surgit des flots, frappe le mât de misaine d’un violent coup de queue, le brisant en biseau, happe le berserker dans sa puissante mâchoire et le précipite droit sur le pont du navire…

/… où il va s’empaler sur le moignon du mât dans un jaillissement de sang digne des meilleurs shonen !
La détresse qui apparaît sur le visage du guerrier du crépuscule à la vue de l’incident surprend la cartomancienne. Abandonnant la protection du navire, il se précipite pour saisir le corps de son compagnon d’arme agonisant, des larmes plein les yeux…
- F : Omegazell ! Omégazell ! réponds-moi !
Omegazell entrouvre les yeux, une larme de sang coule de ses lèvres sur les mains de Fantöm qui retient sa nuque
- Omz : Fantöm… Je crois que c’est la fin pour moi… Maintenant, il faut que je…
- F : ne dis rien, on va chercher les secours…
- Omz : c’est trop tard, même le meilleur guérisseur d’Olydri ne pourrait me sauver. Mais je ne peux pas partir sans t’avoir avoué ce qui me pèse depuis tellement de temps sur le cœur…
- F : Omegazell…
- Omz : depuis que je suis tout petit Kévin, une étoile brillant au firmament d’Horizon s’est emparée de mon âme… Je n’ai pu détacher mon regard de cette personnification de la perfection… Mon cœur m’a été ravi…
- F : Omégazell… ne t’épuise pas…
- Omz : non, ne m’interromps pas, je dois te le dire… Cette étoile c’est toi Fantöm… je suis tombé amoureux de toi au premier regard… Mais je n’ai jamais su comment te le dire ! Et je ne supportais pas l’attention des filles pour toi, c’est pourquoi j’étais si détestable avec elles ! la jalousie me rongeait…

Un hoquet sanglant fit tressauter le corps d’Omégazell. Fantöm, les yeux remplis de larme posa son front contre celui du berserker…
- F : Omegazell ! N’abandonne pas ! Si tu savais comme moi je m’en veux ! Ton attitude machiste m’a fait croire que tu étais un homme à femmes, dominateur ! Je n’ai jamais cherché à briser cet obstacle entre nous, ayant trop peur que tu ne rejettes mes sentiments pour toi ! Je préférais souffrir de ne pouvoir t’avouer mon amour que de subir un rejet de ta part…
- Omz : alors toi aussi tu…

Le berserker pousse alors son dernier souffle. Les bras crispé autour du corps de son compagnon, Fantöm lance un cri déchirant vers les cieux, des larmes amères coulant sur ses joues alors qu’il hurle le nom de son amour défunt…/

Un hurlement dans son casque fait soudain revenir Antonia à la réalité
- Voix masculine furieuse : Tu vas bouger tes miches la greluche ! Tu vois pas que tu gênes !

Clignant des yeux, elle constate que le corps d’un des Léviathans est maintenant écrasé en travers du pont et que les joueurs se démènent pour le réduire en charpie. Les deux classes légendaires de la Guilde Justice sont en train de massacrer tranquillement le second.
Son avatar se fait brutalement jeter au sol par l’Arlequin qui vient de lui crier dans les oreilles, gâchant son rêve éveillé…

- Ant : non mais tu te crois où grosse brute ! ça va pas de traiter les gens comme ça !
- Arl : Et voilà, j’en étais sûr ! c’est bien une gonzesse ! Dégage de là ! Quand on est chromosomiquement incapable de jouer aux jeux vidéo, on s’abstient et on fait du tricot !
- Ant : mais quel mufle !
- DD : ça va Antonia ? J’ai vu qu’il t’avait bousculée…
- Arl : mais t’as pas honte le druide ! Non seulement tu parles à cette fille mais en plus tu aides une ennemie ! Tu dois aussi être une pisseuse avec un voxcoder sur son micro ! Hé ! les mecs ! Venez par ici ! On va leur donner une bonne leçon à ces crevardes !

Les cinq silhouettes de la guilde des crayonneux cernent Dédé83 et Antonia. L’alerte « mode duel enclenché » leur fait prendre conscience qu’ils sont dans une mauvaise passe…

- LK : foutez leur la paix et dégagez bande de dégénérés mal aimés de leurs mères !
- Arl : et qui voilà ! la pisseuse en chef ! T’as pas encore compris que ta place n’était pas ici Lakki ! On pensait pourtant avoir été clair avec toi sur le sujet ! Si tu veux vraiment porter secours à tes copines on va se faire un plaisir de te massacrer aussi ! Après tout nous on est des vrais mecs avec des avatars niveau 60 !
- JC : Vous êtes sourds ! on vous a dit de nous foutre la paix !
- Arl : mais c’est qu’elle se serait trouvée un petit ami la Lakki ! Regardez comme il est tout mignon le petit néogicien niveau 11 ! Allez assez perdu de temps, on les atomise !

Les membres de la guilde des crayonneux n’ont pas encore levé le petit doigt que simultanément une hache de bataille décapite l’un d’entre eux, un familier de feu aveugle Arlequin et une colonne de flammes engloutie deux autres membres… Le sourire de JCdenton à l’attention du dernier accompagné du « bip bip » caractéristique des explosifs néogicien fait comprendre à celui-ci que provoquer d’autres joueurs n’était pas forcément l’idée du jour.

Quand Arlequin retrouve la vue, il se retrouve face à toute la guilde du Stylo Unique prête à en découdre, l’un de ses sbires sous forme de cadavre à ses pieds.

- Arl : Vous allez me payer ça les erreurs de la nature ! on va vous camper jusqu’à ce que l’idée de vous reconnecter un jour vous provoque des vagues de nausée
- Voix grave derrière lui : Hem hem…

Se retournant pour voir qui l’interrompt ainsi, le chef de la guilde des crayonneux se retrouve soudain paralysé… Son interlocuteur au fort accent méridional lui débite :

- Omz : C’est pas que je ne partage pas tes idées sur la place des femmes dans les MMORPG, mais s’en prendre ainsi à des joueurs nettement sous ton niveau avec le comportement d’un PK est indigne des membres de l’Empire ! Et crois-moi, si tu touches à un seul de leurs cheveux, la Guilde Justice te le fera regretter !
- Ystos : Ah ! tu as enfin compris l’esprit de la Guilde, c’est pas trop tôt !
- Fantöm : Eh bien, deux motifs de satisfaction en moins d’une heure à ton sujet ! Saphir va nous faire un malaise en apprenant ça ! Bon appelons nos montures et rentrons remettre ces cœurs de Léviathans à Barthémulius et Nostariat pour valider cette quête…

Le groupe des machos bigarrés fuyant la queue entre les jambes loin de nos héros, la Guilde Justice les observe brièvement, une lueur de surprise dans les yeux à la découverte de leur appartenance à une même guilde. Puis une fois leurs montures arrivées, ils les saluent de la tête et décollent en direction de Kéos.

- JC : purée ! il était moins une ! On a eu l’effet de surprise, mais je n’aurait pas parié sur nous nous une fois le combat engagé !
- Ant : merci à vous tous d’être intervenus ! ça va Lakki ?
- LK : …
- Ar : …
- Ant : moi non plus j’ai pas compris… Je crois que son avatar a bugué
- LK : non, non, ça va maintenant, y’a pas de bug… JE VOUS ADORE LES COPAINS ! Si vous saviez depuis combien de temps je voulais voir quelqu’un rabattre leur caquet à ces insupportables !
- JC : ah, mais c’est vrai, j’avais oublié que tu avais fait partie de leur guilde !
- DD : t’as fréquentée ces gros nigauds ?
- LK : je les ai subis tu veux dire
- Ar : …
- LK : Quoi ?
- Ant et DD : bonne idée !

Devant les yeux ébahis de Cédric, JC et Lakki les trois avatars de leurs compagnons entament une danse de la victoire. Ils ne tardent pas à les rejoindre, s’attirant le regard amusé de la plupart des autres passagers.

Quelques minutes après, leur bateau accoste l’île de Piratas sans autre péripétie.

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 06 avril - 19:00

CHAPITRE 13 : Trouver l’Oracle

Dédé83, fier comme Artaban, se met à expliquer à ses compagnons qu’il a découvert que les créateurs du jeu s’étaient inspirés des calanques de sa région natale pour dessiner les côtes de l’île de Piratas.

Il est aussitôt calmé par Antonia qui envoie le lien vers les 14 pages du wiki qu’elle a rédigé à ce sujet à tous les membres de la guilde.

- Ant : bon, les amis, pour une fois qu’on assure la traversé d’une traite, profitons-en. L’un d’entre vous a-t-il déjà eu l’occasion de rencontrer l’Oracle de Piratas ?... OK, devant votre enthousiasme je déduis que ce n’est pas le cas… Allons nous renseigner.
- JC, s’adressant à un PNJ pécheur : hola l’ami ! saurais tu me dire où je peux rencontrer l’Oracle ?
- PNJ : salutations néogicien. Si tu parviens à me rapporter trente moules de bouchot de Bordeleau, je pourrai t’aider dans ta quête…
- JC : quête acceptée
- Ant : hé dis donc, tu pourrais demander notre avis !
- JC : pfff…
- DD (chantant) : à la pêche aux moulemoulemoules…

Arrivés dans la crique de Bordeleau, il ne leur faut guère de temps pour récupérer les trentes coquillages et les rapporter au pêcheur.

- PNJ : je te remercie ! voilà ta récompense !
- JC : quoi ! un filet de pêche de mauvaise qualité… et mon renseignement ? Où est l’Oracle ?
- PNJ : salutations néogicien. Si tu parviens à me rapporter trente moules de bouchot de Bordeleau, je pourrai t’aider dans ta quête…
- JC : mais je viens de le faire !
- PNJ : salutations néogicien. Si tu parviens à me rapporter trente moules de bouchot de Bordeleau, je pourrai t’aider dans ta quête…
- AR : … !
- LK (riant aux larmes) : laisse tomber JC, t’as déclenché une pauvre quête de bas niveau…
- Ant : Ah le boulet
- DD : bon, allons nous renseigner ailleurs
- LK : je pense qu’il faudrait trouver un temple ou autre chose
- Ant : j’ai une carte de la ville… ça pourrait être ce grand bâtiment carré
- Ar : …
- Ced : qu’est- ce qu’il a dit ?
- DD : il est d’accord, et moi aussi. En avant !
- Ced : hé JCdenton, tu devrais porter ton filet comme une cape…
- JC : c’est ça fous toi de moi…

Quelques instants plus tard, devant un temple déserté

- LK : y’a pas l’air d’y avoir grand monde ici… comme si tous les habitants du quartier avaient déménagés…
- Ant : tu as raison, j’aime pas trop l’ambiance
- Ced (saisissant sa hache) : préparons-nous au pire…

S’éclairant à l’aide de l’effrit d’Arnaud75, ils entent prudemment dans le temple – les lieux sont à l’abandon : autels couverts de poussières, tentures déchirées et mangées aux mites, bancs brisés, chandeliers rouillés. Pas âme qui vive.

L’exploration plus poussée des lieux leur fait découvrir un discret escalier en colimaçon descendant vers les cryptes du temple. S’y engageant prudemment, armes à la main et sortilèges de combat prêts, les membres de la Guilde du Stylo Unique parviennent aux quartiers privés du temple. Quelque traces de vie apparaissent enfin : un trognon de pomme pas encore oxydé dans une assiette sur une petite table, et surtout le son caractéristique des sanglots d’un enfant provenant d’une pièce adjacente fermée par un rideau.

Toujours aussi prudemment Cédric et JC entrent les premier, suivi des autres. Ils trouvent sur une paillasse miteuse une enfant d’environ 8 – 9 ans, les cheveux ternes et en désordre, vêtue de haillons qui auraient pu être des vêtements sacerdotaux dans une autre vie en train de sangloter, les yeux perdus dans le vide.

Lakki, ne pouvant résister à cette détresse s’approche et saisi l’épaule de la petite fille. L’absence de réaction la surprend un peu

- LK : Heu, bonjour ma petite
- Enf : snif…
- LK : tu t’appelles comment ?
- Enf : snif…
- Pourquoi es-tu si triste ?
- Enf : snif… perdue…

Un point d’exclamation violet apparaît soudain au-dessus de sa tête.

- LK : qu’as-tu perdu ?
- Enf : perdue… perdue… snif
- LK : dis le moi, on peut chercher avec toi…
- Enf : perdue…moi… vie… inutile… perdue…snif…
- Ant : bonjour petite, es-tu l’Oracle de Piratas
- Enf : snif… ne le suis plus… perdue
- JC : qu’a-t-elle perdu à la fin !
- DD : t’impatiente pas gamin ! tu vois bien que les filles cherchent le déclencheur…
- JC : le quoi ?
- Ar : …
- JC : hein ?
- Ced : quoi ? t’es pénibles des fois Arnaud avec to rollplay…
- Ar (manifestement amusé) : … !
- Ant : un déclencheur est un objet ou une action ou une série de mots à prononcer pour déverrouiller une quête ou un event auprès d’un PNJ
- DD : et là ça a pas l’air simple… Attends essayons ça : je te salue Oracle de Piratas !
- Enf : ne suis plus… perdue… snif
- AR : …
- Ant : oui essayons : ô Oracle, j’ai ouïe dire que tu avais perdu ton âme…

Sur l’écran du PC d’Auxane, la console de son personnage laisse place à une cinématique digne des grands event du jeu : elle assiste à une grande célébration dans ce temple, alors au fait de sa magnificence, pendant laquelle l’enfant qu’elle serrait un instant plus tôt dans ses bras, apportée par une chaise à porteur pleine de dorure jusqu’au principal autel, même toute une cérémonie. Puis une autre scène où elle reçoit d’importants personnages venus d’horizons différents, qui la traitent avec un immense respect et l’écoutent avec la plus grande attention, lui laissant des trésors en remerciement de ses paroles, puis une dernière scène ou un grand personnage ceint d’un manteau de soie avec un capuchon masquant son visage, vient lui aussi la consulter puis se relève furieux, tend la main vers l’enfant, sers son poing comme s’il saisissait un objet et fait le mouvement d’arracher quelque chose qu’il aurait saisi ainsi, abandonnant l’enfant évanouie derrière lui dans un rire cruel… et enfin les images de la déchéance du temple au fil des années, peut-être des siècles…

- Ced : wahou ! vous avez vu ça les gars ?
- LK : y’a des filles aussi !
- Ced : excuse-moi ! Le français est une langue machiste qui fait toujours l’emporter le masculin, c’est pas de ma faute !
- Ar : …
- DD : meuh non y va pas la vexer !
- Ant : bon, des idées
- JC : on est maintenant sûr que cette gamine est l’Oracle, qu’un vilain lui a dérobé son âme et que depuis des années elle croupie ici abandonnée de tous
- Vous avez reconnu le vilain ?
- Ar : …
- DD : moi non plus
- Ced : mais comment il fait pour le comprendre ? – euh je vois pas qui c’est, Antonia.
- JC : chais pas
- LK : moi non plus…
- Ant (sur un ton doctoral) : Alors sachez que vous avez contemplé l’un des êtres les plus vils du monde d’Olydri ! Enfermé depuis par les sources fondatrices : Dörtos ! la source du Néant ! Quelque part que le maître des sans-âmes soit à l’origine d’un vol d’âme n’est pas si surprenant !
- Enf : snif… aidez… moi… cavernes…snif …vents…
- JC : quoi quoi quoi… tu peux répéter
- Enf : snif… aidez… moi… cavernes…snif …vents…
- DD : on est tous d’accord ?
- Ant (après avoir consulté les autres du regard) : quête acceptée !

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 18 avril - 12:59

CHAPITRE 14 : Rencontres

A peine Antonia a-t-elle achevé la formule consacrée de l’acceptation des quêtes qu’une nouvelle cinématique version FULLHD – THX envahie l’écran des joueurs.
Sur le lit défait de l’Oracle, une vive lumière éclate, aveuglant momentanément les personnages. L’enfant semble suspendu quelques centimètres au-dessus des draps et un décor de caverne en hologramme l’entoure. Une voix mâle, sépulcrale sort de sa bouche : « tremblez Olydriens ! Vous qui osez affronter la toute-puissance du Néant ! L’âme de l’Oracle m’appartient ! Nul ne pourra me la ravir, mes fidèles serviteurs se dresseront contre vous ! »
Un grand flash lumineux. La pièce retrouve son ambiance sombre d’origine.
Le corps de l’enfant, manifestement épuisé, s’écroule sur le lit. Des larmes coulent de ses yeux ternes…

- OR : Les cavernes des vents hurlants…

Puis l’Oracle sombre dans une sorte de coma. JC a beau essayé, rien ne tire l’enfant de son sommeil.

- DD : Bon, les enfants, va falloir qu’on déniche ces cavernes. Quelqu’un a une idée d’où ça peut se trouver ?
- AR : …
- Ant : moi non plus je n’en ai aucune idée…
- Ced : va encore falloir se coltiner une pêche aux renseignements… ça me fatigue d’avance.
- Ar : …
- DD : c’est pas faux
- Ced : quoi ?
- DD : que tu râles bien vite alors que cette quête promet d’être passionnante !
- JC : je viens de faire une recherche rapide sur les forums : pas de trace de ces cavernes ! Ce doit être un lieu inexploré !
- LK : Yes ! On va récolter plein d’XP !
- Ant : je ne te savais pas vénale !
- LK : c’est que vous êtes tellement plus balaises Cédric et toi… ça fait envie.
- Ar : …
- Ant : bon, c’est pas tout mais il est tard et j’ai encore un peu de boulot IRL à boucler… Demain matin 9h00 ?

Devant l’agrément collectif, les membres de la guilde déconnectent un par un.

Auxane retire son casque, s’étire, et subit l’assaut joyeux de son fidèle Lakki qui n’attend que sa promenade du soir. Une fois cette formalité remplie, sa douche prise et une nouvelle lutte pour le contrôle du peignoir, Auxane se rend compte qu’un message téléphonique l’attend.

- MamanLK : Mon petit chou, tu seras un amour de nous rappeler. Tu ne devineras jamais ce qui ce passe ! Thomas, le neveu de Jean-Claude, tu sais, Il est à Paris en ce moment. Je lui ai donné ton numéro de téléphone car comme toi il doit s’ennuyer. Tu pourras lui faire la visite des monuments ! Smak smak mon chou…tuuuut tuuuut

Auxane reste immobile trente secondes, le temps de débiter mentalement la moitié des qualificatifs peu glorieux qu’elle dédit à l’auteure de ses jours chaque fois que cette dernière lui fait ce genre de coup. Jouer les nounous pour un provincial coincé alors qu’elle profite de ses vacances, qu’elle s’est enfin trouvé une guilde et que ses parents ne sont pas sur son dos ! La loose intégrale !
Deux minutes de réflexion plus tard et Auxane se met à soupçonner une autre possibilité : sa mère essaye encore de la caser !
Se couchant d’humeur morose, Auxane s’endort en imaginant la tête que ce Thomas pourrait avoir : chemise à carreaux marron, pantalon beige sans ceinture et trop court dévoilant des chaussettes de tennis blanches dans des mocassins bordeaux à glands, tête d’adolescent encore boutonneux et mèche de cheveux gras lui retombant sur le front…

Le lendemain matin, une tasse de thé vert encore fumante à côté du clavier, Auxane se reconnecte à Horizon et retrouve tout le monde, frais et dispo à l’heure prévue. Dédé a même une surprise : Rivers, le petit mage est rentré de son séjour en Angleterre et a intégré la Guilde, même s’il annonce qu’il ne pourra jouer que de manière occasionnelle, ses parents l’ayant inscrit à tout un tas d’activité… !

Se séparant en binômes, les membres de la guilde ratissent Piratas toute la matinée à la recherche de renseignements sur les cavernes des vents hurlants. Ils achèvent finalement leur enquête dans une des tavernes les plus mal famée du port vers laquelle un PNJ les a orientés. Une étrange monture, ressemblant à un rat géant couvert d’une armure d’écaille est attachée à l’entrée. Lakki pénètre dans l’établissement, fait deux pas, et reçois une cruche de sangbouillante en pleine tête ! Devant elle un guerrier de l’Ordre est en train de chercher à maîtriser une assassin de l’empire couverte d’implants mécaniques et manifestement bien plus forte que lui

- Guerrier : tu as eu ce que tu voulais Lucerna ! Maintenant rempli ta part du marché…
- Lu (rengainant ses dagues) : bon d’accord, si on ne peut plus plaisanter… et pardon la magicienne, cette choppe était destinée à cet abruti !
- Guerrier : allez Lucerna, on avait un accord… j’ai accompli ta quête, donne-moi ces indications.
- Lu (un sourire carnassier aux lèvres) : mais c’est qu’il s’impatienterait le bougre ! Tiens, prends cette pierre de souvenir, tu y trouveras ce que tu es venu chercher. Attention toutefois, les cavernes des vents hurlants sont un endroit dangereux ! Seul tu n’as aucune chance d’en sortir vivant !

La ténébreuses assassine, ne tenant aucun compte de la tentative de Lakki de l’intercepter au passage pour essayer de découvrir la quête permettant d’obtenir ces informations, déclenche un sort ouvrant un portail de téléportation et disparait.
Sans autre idée, Lakki s’adresse directement au joueur qui vient de récupérer la pierre de souvenir

- LK : heu, salut, je sais que ça va paraitre un peu abrupt, mais je recherche les cavernes des vents hurlants et tu viens d’obtenir cette information. Tu veux bien la partager avec moi.
- Guerrier : hein ! mais je croyais être le seul sur cette quête du smourbiff des cavernes !
- LK : heu, je suis sur une autre quête, mais on va manifestement au même endroit.
- Rivers : t’as qu’à venir avec nous guerrier Kurash…
- Ku : ben toi t’es plutôt direct !
- LK : il n’a pas tort. Et je vois que tu ne fais partie d’aucune guilde. Comme l’a dit l’autre folle cybernétisée, si les cavernes sont si dangereuses, il va te falloir des alliés.
- Ku : mouais, tu n’as pas tort. Bon je me présente, Kurash, guerrier au grand cœur au service de la veuve et de l’orphelin
- LK : Lakki, invocatrice
- Riv : Rivers, élémentaliste de l’eau.
- Ku, en revanche mon petit Rivers, je ne peux pas rejoindre ta guilde ! je suis de l’Ordre et toi de l’Empire : nous sommes adversaires par définition ! Une alliance temporaire est toutefois possible, je l’ai déjà fait avec d’autres joueurs pour passer les étages de la tour Galamadriabouyak.
- LK : héhé, tu vas avoir une surprise… les autres arrivent


http://i916.photobucket.com/albums/ad9/BlackLemonJuice/avatars_zpssrvsfa2a.png

Sous les yeux ébahis de Kurash, la troupe entière de la Guilde du Stylo Unique entre dans la taverne. Une fois les présentations faîtes et l’histoire racontée, Kurash accepte avec joie d’intégrer ce groupe hétéroclite. Une fois les quêtes partagées, Kurash déclenche la pierre de souvenir…

Une forêt dense donnant sur une immense plaine, au fond, de grandes falaises sur la droite et l’océan comme horizon. La vue s’avance vers les falaises, passant en vol plané au-dessus d’un village peuplé de sans-âmes. Les falaises sont sculptées de motifs tribaux et percées de grottes. Zoom vers l’entrée d’une caverne qui s’avère être la bouche d’un gigantesque crâne sculpté dans la paroi. Progression dans le noir, puis la vue s’adapte à l’obscurité… quelques mètres dans un boyau peuplé de créature insectoïdes et là, camouflé par un rocher, une petit créature sautillante, sans bras, avec deux petites cornes sur la tête. Et par-dessus tout un sifflement aigu qui déchire les tympans : le vent qui s’engouffre dans la grotte.

- Ku : bon, c’est pas tout, mais j’ai des obligations IRL ce midi. On se retrouve vers 15h00 ?
- Ant : Ok pour moi, ça tombe bien, j’ai des courses à faire
- Ar :…
- DD : ça marche
- Riv : à toute
- JC : moi je vais continuer un peu et fouiner pour voir de quoi il retourne
- Ced : je t’accompagne, ça t’évitera de faire une bêtise
- JC : tu sais que t’es lourd parfois…
- Ced : héhé !
- LK : bon, je vais aussi déconnecter pour promener le chien, à toute

Auxane, une fois le PC mis en veille attrape la laisse, le chien, son téléphone et pars faire le tour du quartier, en prenant bien soin de se commander un menu au petit coréen de l’immeuble en face qu’elle récupérera à son retour de ballade prêt à déguster. Lakki bondit de joie chez le commerçant, sachant que celui-ci lui met toujours quelques boulettes de viande en rab.



Édité le 25 avril - 09:04 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 18 avril - 12:59

Auxane n’a pas parcouru 100 mètres que son téléphone vibre dans sa poche. Un numéro qu’elle ne connait pas.

- Voix mâle : Bonjour, je souhaiterais parler à Mademoiselle Auxane…
- LK : Euh, bonjour, c’est moi.
- Voix mâle : excusez-moi de vous déranger Mademoiselle, mais j’ai eu vos coordonnées par mon oncle, Jean-Claude Duchmol. Je suis arrivé hier soir à Paris et il m’a proposé, sur une suggestion de vos parents si j’ai bien compris, que vous me serviez de guide. J’avoue que c’est une situation un peu bizarre, mais comme j’ai promis de vous contacter et que je suis quelqu’un de parole, voilà, je vous appelle…
- LK : euh… c’est un peu bizarre en effet.
- Voix Mâle : oh ! et je manque à toutes les politesses ! Pardon, je m’appelle Thomas. Je vous propose que nous utilisions nos prénoms…
- LK : ce sera mieux en effet.
- Th : bon, cette conversation me prouve que nous sommes au moins aussi timide l’un que l’autre… Je vous propose de briser la glace autour d’un café, comme ça nous pourrons sans mentir expliquer à nos familles respectives que nous nous sommes effectivement rencontrés. Pour être tout à fait franc, je n’ai pas une envie absolue de faire la visite des musées, ayant d’autres projets pour m’occuper.
- LK : ne vous moquez pas, mais je vais aussi être franche : l’idée de promener un inconnu dans tous les musées de Paris ne m’enchantait pas non plus…
- T : Bon, retrouvons nous vers 14h00 si cela vous convient au café de la Madeleine, c’est près de mon hôtel et sur la ligne 14 qui je crois passe près de chez vous. Il faudra impérativement que je vous quitte à 14h30, ayant un rendez-vous que je ne peux manquer avec des amis.
- LK : ça marche pour moi. A toute à l’heure…

Auxane raccroche, surprise du ton un peu guindé du personnage, mais avec moins d’appréhension que la veille.

Ayant avalé son repas et remis sa laisse au chien, elle attrape le métro et se rend directement au rendez-vous. Sur place elle se rend compte qu’ils ne se sont donné aucun signe de reconnaissance.
Tient, mais ce jeune type à la table en terrasse qui téléphone, elle le reconnait…. Mais où l’a-t-elle déjà vu ? Ah oui ! La pub pour les céréales Fungli-machin, là le druide de la guilde Justice…
Ses pensées sont interrompues par un coup de téléphone :

- Th : Bonjour, c’est de nouveau Thomas…

Auxane hallucine en croisant le regard de son interlocuteur, en train de lui parler depuis la table devant elle… !

- LK (retirant l’appareil de son oreille) : Thomas ?...
- TH (raccrochant) : Bonjour Auxane…
- LK : mais tu es Ystos !
- TH : hein ! Tu connais Horizon !
- LK (prenant place à la table) : ça alors ! Le meilleur druide du jeu qui partage un café avec moi !
- Th (après avoir commandé leurs cafés) : Et encore tu as de la chance ! Kévin est en entrainement intensif au centre de formation de Boulogne, sinon il aurait aussi été là
- LK : Kévin ?
- Th : mon frère, alias Sparadrap ! le héros d’Olydri qui a repoussé le météore d’Arthéon de Fargoth. En tout cas ça va être plus simple de t’expliquer pourquoi je vais devoir t’abandonner à 14h30 : j’ai un raid avec la Guilde Justice…
- LK : t’inquiète pas ! moi aussi j’ai rendez-vous avec ma Guilde à 15h. D’ailleurs sans le savoir on s’est croisé il y a peu de temps sur un navire allant vers Piratas…
- Th : A priori j’exclue d’office la bande des adorateurs de Zell qu’on a croisé sur ce bateau compte tenu de ta situation
- LK : merci !
- Th : Ah je vois, la Guilde bizarre : on s’est demandé s’il n’y avait pas un bug sur vos curseurs : du jaune empire et du vert ordre dans une même guilde, c’est impossible…
- LK : je sais pas si je peux t’en parler, mais personne ne m’a fait signer de clause de confidentialité, et comme j’appartiens quand même à l’Empire, je ne vois pas ce qui pourrait m’empêcher de t’expliquer : J’ai accidentellement déclenché une quête secrète qui a abouti à la création de la première Guilde mixte : c’est un essai que les développeurs ont lancé, un peu comme les joueurs worldboss…
- Th : ah ! Intéressant… mais je ne suis pas persuadé que cela ait un grand avenir : la guerre entre les factions est l’un des piliers du jeu. Et tu imagines une guilde suprême avec Amaras, Spectre et Fantöm : ils seraient virtuellement indétrônables… Enfin, à petite échelle ça peut être sympa quand même, mais si de gros events comme la tentative de la Coalition pour renverser l’Empire se reproduisent, je ne prends pas les paris sur la survie de votre entente...
- LK : super, tu viens de me ruiner le moral…
- Th : Pardon ! j’ai tendance à dire tout haut ce que je devrais penser tout bas…
- LK : t’inquiète, je te charriais un peu.
- Th : bon je suis désolé, l’heure tourne. En tout cas je suis content de t’avoir rencontré : je m’attendais à une petite bourgeoise coincée et j’ai l’agréable surprise de tomber sur une fan de MMO très sympathique
- LK : mais je te retourne le compliment Monsieur (prenant un accent snob) « je souhaiterai parler à Mademoiselle Auxane… »
- Th : Ah ! Un point pour toi ! Dis-moi quelle est ton pseudo et ta guilde, on aura surement l’occasion de se croiser In Game, et ta quête secrète peut nous intéresser…
- LK : Lakki, Guilde du Stylo Unique, et pour la quête, je crois qu’elle est bloquée à nous seuls.
- Th (payant les deux cafés) : tant pis, j’aurais essayé ! Ciao.

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 19 avril - 13:27

CHAPITRE 15 : le vent hurle

Auxane et Lakki se dépêchent de retourner à la maison après cette insolite mais agréable rencontre.
Vite, il reste juste le temps pour se connecter et retrouver les autres. Le temps du chargement, Auxane ne peut s’empêcher de repenser à sa conversation avec Thomas, et à ses beaux yeux verts… mais que pense-t-elle !

- DD : Ah, salut Lakki ! On est les premier je crois
- JC (surgissant derrière eux) : et non les cocos !
- LK : t’es fou ! tu m’as fait peur !
- JC : héhé !
Antonia, Cédric, Rivers, Kurash et Arnaud popèrent quasi simultanément.

- JC : bon, les amis, je ne suis pas resté inactif pendant votre absence. J’ai réussi à découvrir où se situaient les falaises vues dans la pierre de souvenir. Vous n’allez pas aimer ça : il s’agit des falaises de Criquemort dans la zone contrôlée par las Sans-âmes !
- Ant : Ah la vache ! ça va effectivement être chaud… Ce coin est une instance d’assez haut niveau… Mais bon, notre nombre devrait compenser le manque de niveau de certains d’entre nous – je précise que ce n’est pas une critique.
- Ced : oui, effectivement ça va être chaud…
- Ar : …
- DD : le grand a encore une fois raison : tant qu’on y sera pas allé, on ne saura pas…
- JC (consultant son carnet couvert d’acier) : mes infos m’ont permis de savoir que le village peut être contourné côté mer afin d’éviter de croiser trop de sans-âmes – comme une végétation dense sépare le village des cavernes, on pourra éviter les mauvaises rencontres
- Ant : bonne idée, finalement tu n’es pas aussi inutile que tu n’en as l’air…
- JC (indigné) : mais que… quoi !

Prenant soin d’acheter le petit matériel indispensable à ce type d’expédition, torches, nourriture, potions, etc, la Guilde parvient à embaucher un PNJ marin pour se faire transporter au plus près de la plage de Criquemort contre quelques centaines de crédits.
Ce dernier les dépose dans une petite crique à environ 1km du village et leur rappelle que la région est dangereuse.

L’habileté de Kurash leur permet d’éviter une sentinelle perchée sur un promontoire rocheux et ils parviennent sans dommage sur la plage. Planqués derrière un éperon rocheux couvert de goémon, ils assistent de loin à une étrange cérémonie menée par un chaman sans-âme et plusieurs de ses condisciples autour d’un feu érigé sur la plage. Une fois les sans-âmes partis, et alors que le jour commence à faiblir, les compagnons de la Guilde du Stylo Unique traversent la zone de plage à découvert aussi vite qu’ils le peuvent et rejoignent la jungle qui les sépare des falaises.

Les sculptures sur ces pans de roches sont impressionnantes et effrayantes, véritable représentation du mal. Le hurlement du vent sature leur casque, les oblieant momentanément à couper le son d’ambiance. Il leur faut un certain temps pour trouver le crâne vu dans la pierre de souvenir. L’entrée de cette caverne est gardée par deux sans-âmes armés de piques rouillées.
S’étant consultant du regard, Cédric et Kurash se précipitent l’arme au clair pour engager le combat contre les deux mobs, devancés de peu par une paire de cartes d’Antonia qui viennent paralyser les deux gardes le temps que les guerriers du groupe les massacrent.

Arnaud invoque son éffrit pour servir de source lumineuse et éviter que ses compagnons ne s’encombrent de torches. Lakki et Rivers invoquent leurs armures magiques et le groupe commence son exploration. Ils se mettent rapidement d’accord pour éviter les divers boyaux qui s’ouvrent de part et d’autre du chemin principal et se concentrer sur la route indiquée par la pierre de souvenir.

Ils parviennent finalement, après avoir croisé la route de quelques goules et de deux cubes gélatineux particulièrement difficile à tuer, à la caverne principale. Des champignons phosphorescents fournissent une lumière diffuse au paysage de stalactites et stalagmites qui s’étend devant eux. Ils estiment à un ou deux kilomètres carrés la surface de la grotte et comprennent que leur quête ne sera pas simple compte tenu des très nombreux recoins d’ombre disséminés dans toute la salle..

- Ant : séparons nous pour couvrir un maximum d’espace sans trop nous exposer Lakki et Cédric prenez à droite, Kurash, JC et Rivers à gauche, les autres au centre avec moi.

Progressant avec précaution, délogeant quelques chauves-souris et autres petits animaux vivant dans ces lieux, ils arrivent au centre de la caverne occupée par une étrange fontaine de cristal luminescente dont l’élément principale représente, couverte de concrétions calcaires la silhouette d’une jeune enfant.

- DD : bon ça fait cinq minutes qu’on observe ce truc et qu’on tâtonne partout à la recherche d’un bouton ou d’un levier… Y’a rien.
- Ku : et pas trace du smourbiff non plus !
- JC : on vient de finir le tour du propriétaire et à part d’autres tunnels obscurs y’a que pouic…
- Ar : ….
- Ant : je n’aime pas ça mais moi non plus je n’ai pas d’autre idée
- LK : quoi ?
- Ant : Arnaud suggère de balancer une boule de feu sur la sculpture pour la briser. Si vous avez une autre suggestion je suis preneuse…

Après un bon moment de cogitation, ils se mettent d’accord pour tenter l’expérience.
Une fois ses compagnons à l’écart, l’élémentaliste du feu déchaine sa magie contre la fontaine. L’explosion sature momentanément leur champ de vision et l’horreur les saisis lorsque leur yeux se réaccoutument : la statue de la fontaine trône maintenant au centre de l’abdomen d’un énorme golem de pierre…

- Voix sépulcrale : QUI A OSE BAFFOUER LE SOMMEIL DE BARNAK LE GRAND ?

Un spectre repoussant apparaît aux côtés du monstre de pierre, une dangereuse boule de mana noir entre ses mains squelettiques

Un combat s’engage immédiatement, les sorts fusant de part et d’autre. JC et Rivers sont rapidement envoyés au cimetière par le premier sort de zone du nécromant sans-âme. Heureusement, Dédé les ramène rapidement à la vie. Antonia parvient de justesse à éviter d’être broyée par un énorme coup de poing du golem.

Devant l’impuissance de ses sorts de feu contre le golem, Arnaud concentre toute son attaque contre le nécromant, insensible aux armes des guerriers.

Lakki hésite un instant et finalement tente d’invoquer son poulpe dans une petite flaque d’eau.

- Krak : ENCORE ! Mais quand vas-tu comprendre que tu me fais injure en me convoquant dans un si piètre endroit !
- LK : attaque le golem et cesse de traiter ta maîtresse ainsi !
- Krak : fichu pacte…

Le poulpe crache un intense jet d’encre à la face du golem, rendant ses attaques moins précises et disparait dans un plop, tachant au passage les habits de Lakki.

- JC : va falloir que tu lui fasses comprendre qui est le boss à ce truc !
- LK : te fous pas de moi, c’est pas le moment !
- Ant : les enfants on se concentre… Bon les guerriers contre le golem et les casteurs sur le fantôme. Dédé, tu tiens pour le heal ?
- DD : ça va encore chef ! Je viens de reprendre une potion de mana et il m’en reste en stock…

Il leur faut vingt bonnes minutes et quelques passages par la case cimetière pour parvenir à bout des deux mobs.
Une forme éthérée sort du monstre de pierre et flotte au-dessus.

- DD : bon, on a l’air malin maintenant : qui sait comment on va ramener ça à l’Oracle ?
- Ant : je viens d’essayer tout ce que j’avais en stock
- Ar : …
- Ced : qu’est ce qu’il dit ? C’est énervant à la fin !
- DD : il a pas de solution non plus…
- JC (commençant à fumer sa pipe) : laisser moi réfléchir encore deux minutes…
- Ku : Là ! vite

Le Guerrier remonté sur son tatou se précipite vers l’entrée d’un des tunnels donnant dans la caverne et disparait à la vue de tous.

- Lakki : je vais le suivre histoire qu’il ne se retrouve pas seul contre des mobs
- Rivers : je viens aussi !
- Ant : mais c’est quoi ce bordel encore !

Kurash fonce à toute allure derrière une petite silhouette bondissante, ignorant les quelques points de vie perdus à force de se cogner dans les stalactites encombrant le passage.
Il parvient à coincer sa proie dans un cul de sac et s’approche lentement ! Enfin il le tient ! Quelle joie lorsque son écran est barré de la mention « Kurash capture le smourbiff des cavernes »…

Il déchante immédiatement lorsqu’il se retourne et voit les huit goules qui s’approchent de lui et qu’il comprend que la proie au fond du cul-de-sac vient de changer d’identité…

Se battant comme un beau diable, il ne peut empêcher sa barre de vie de baisser dramatiquement sous l’assaut des créatures putréfiées. L’intervention in-extrémis de Lakki et Rivers le sauve.

- LK : mais t’es pas un peu taré de te barrer comme ça sans rien dire !
- Ku : je suis désolé, mais il fallait que je l’attrape !
- LK : quoi ?
- Ku (sortant le famillier de son inventaire) : lui !
- Riv : oh comme il est kawaï ! Je peux le caresser ?
- LK : tu as risqué ta peau pour un smourbiff !
- Ku : je te l’avais dit : c’était mon but en venant ici…
- LK : Mouias, bon retrouvons les autres…
- Riv : euh, quelqu’un a noté le chemin ?

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 19 avril - 13:27

A quelques centaines de mètres :

- DD : j’ai tenté tous les sorts de rappel à la vie
- Ar : …
- Ant : moi aussi, chou blanc !
- Ced : aucun récipient en notre possession ne marche !
- JC : EUREKA !
- Ant : qu’est ce que tu dis ?
- JC : j’ai dit Euréka, formule prononcée, selon la légende, par le célèbre chercheur de la Grèce Antique…
- Ant : je suis prof d’histoire IRL alors tu vas me faire le plaisir de considérer que je n’ai pas besoin d’un cours magistral sur Archimède… accouche, c’est quoi ton idée de génie…

JCdenton, avec d’amples gestes théatraux, ressort le filet pourri obtenu sur les quais de Piratas, le lance sur la forme éthérée, et la capture !

- JC : Qui s’est moqué de mon filet déjà ? Alors on fait moins les malins !
- Ced : je sens qu’il va crâner longtemps avec ça…
- Ar : …
- DD : c’est pas faux
- JC : qu’est-ce qui n’est pas faux ?

L’arrivée en trombe de Lakki, Rivers et Kurash les interrompt

- Ku : CASSEZ VOUUUUUUSSSSSS !

Voyant leur trois compères filer par le tunnel d’entrée, ils ont le réflexe de tourner la tête vers l’autre côté de la caverne : une armée de gigantesques fourmis déboule dans un fracas de chitine frottant contre la roche, provoquant la débandade générale.

Sans aucune des précautions prises à l’aller, les compagnons de la Guilde du Stylo Unique foncent vers la plage et le lieu de rendez-vous avec leur transporteur, ignorant les sans-âmes qui tentent de les interceptés.

Ils sont toutefois surpris par la qualité de l’IA du jeu lorsqu’ils voient que la barque salvatrice commence à l’éloigner du rivage lorsque leur chauffeur aperçoit leurs poursuivants… Heureusement, Cedric sauve la situation grâce à son niveau de nage qui lui permet de rattraper le fuyard et de ramener la barque vers la crique.

Et c’est sous les cris des sans-âmes et les stridulations des fourmis géantes qu’ils quittent le rivage de Criquemort et s’en retournent à Piratas.

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 24 avril - 19:45

CHAPITRE 16 : L’Oracle

Le retour à Piratas se passe sans problème, et la Guilde, Lakki en tête se rend sans détour jusqu’au temple souterrain.

La cinématique de la résurrection de l’Oracle arrache quelques larmes aux âmes sensibles de la Guilde : JC tend son filet vers la maigre silhouette de la fillette en pleurs sur son grand lit défait, écarte les mailles et laisse l’ectoplasme rejoindre son corps d’origine. Une lumière chaude, diffuse d’abord, puis de plus en plus brillante nimbe la petite fille, sur un fond musical rappelant les morceaux les plus poignants d’Enya.

Puis, un courant d’air invisible semble soulever la fillette à plusieurs centimètres au-dessus du lit, la transportant dans son halo lumineux jusqu’à un solide et massif trône de marbre noir veiné de vert.

L’Oracle apparait alors dans toute sa splendeur aux aventuriers, le regard de l’enfant remplacé par celui insondable d’un être ayant contemplé aussi bien le passé que l’avenir, hors du temps…

Les aventuriers restent muets devant le spectacle jusqu’à ce que la voix désincarnée de l’intelligence artificielle déclame :

« La Guilde du Stylo Unique accomplit un acte de bravoure en libérant l’Oracle de Piratas du joug des sans-âmes »

- Rivers : c’est quoi un acte de bravoure
- LK : Yahouuuuu ! (se met à danser)
- Ar :… !!! (se met à danser)
- DD : ça mon petit Rivers, c’est la gloire assurée pour notre Guilde et une grimpette au classement ! (se met à danser)
- Ant : Wahou ! (se met à danser)
- Ced : mes amis, c’est un grand jour pour notre Guilde…
- JC : arrête le rollplay vieux ! (se met à danser…)
- Rivers (se met à danser) : chouette !
- Ced : un acte de bravoure c’est un aboutissement… euh les gars… bon OK, j’ai pigé (se met à danser)

Au bout de quelques secondes, les esprits se calment et les avatars reprennent leur attitude habituelle. JC stoppe sa capture vidéo du grand guerrier en train de se secouer les hanches.

- LK : hé, regardez l’Oracle !

Effectivement, i=un gros point d’exclamation violet surmonte le PNJ.

- Ant : Oracle, nous te saluons
- Or : Merci aventuriers d’avoir libéré mon âme de sa prison de pierre, ma gratitude éternelle vous est acquise. Je ne saurais jamais assez vous remercier pour ce que vous avez fait. Je suis extrêmement fatiguée par cette épreuve, mais je veux tout de suite vous récompenser. Je vous invite à me poser deux questions sur ce que vous recherchez et du mieux que je le puis, je vous guiderai. Lorsque vous serez prêts, que l’un de vous revienne vers moi pour me les poser.

Prenant un peu de recul, les membres de la Guilde se mettent rapidement d’accord pour qu’Antonia serve de porte-parole et réfléchissent aux deux questions…

- Ced : bon, faut se concentrer. Listons nos objectifs
- Ant : faire fonctionner le stylo unique
- Rivers : trouver un moyen de punir les PK
- DD : hors sujet petit, ça c’est hors scénario du jeu
- Ar :…
- JC : ça devient exaspérant l’homme masqué
- Ar, des étincelles de joies dans les yeux : …
- LK : j’ai rien compris non plus, mais je crois que le fait que ça nous énerve l’amuse…
- Ced : bien d’accord !
- Ant : mais non,… quoique…
- Ar : … !
- DD : hahaha
- Ant : hahahaha
- JC : c’est ça foutez vous de notre gueule…
- Ced : ça ne nous avance pas vos bêtises, revenons-en à la seconde question
- LK : moi je sais : où trouvez les BlackLémonJuice ! c’était notre indice
- Ant : oui, tu as raison, ils m’étaient sortis de l’esprit ! Ils sont censés réunir nos deux quêtes…
- DD : Alors je propose qu’on demande d’abord si les deux quêtes n’en sont qu’une et où peut-on trouver ces bestiaux …
- Ced : mouais, c’est à peu près ça, mais si elle répond oui ou non à la première, j’aurai l’impression d’avoir gâché une question… !
- Ant : ah ! c’est frustrant !
- Ar : …
- DD : pas idiot, on devrait effectivement prendre le temps de réfléchir à tout ça… On se retrouve demain ? 10h00 ?
- Rivers : je serai pas là demain ni après-demain…
- DD : je te raconterai sur le forum de la guilde que je viens d’ouvrir – le code d’accès c’est Lakkietantoniasontlesplusbelles
- Ar : … !
- DD : on ne se refait pas !
- LK : qu’est-ce qu’il a dit ?
- Ant : « vil dragueur »
- JC, en aparté : héhé, je le note…
- LK : bon OK, à demain tout le monde !
- Ar : …
- DD : ciao bella !
- Ced : au revoir gente dame…
- JC : bye bye chef !
- Ant : salut lakki, à demain

Déconnexion

Auxane, ses ablutions du soir faites, met un certain temps à s’endormir, sa conversation avec Thomas lui revenant en tête. Elle se dit que la renaissance de l’Oracle serait une bonne excuse pour l’appeler demain… Et rougi sous ses draps devant son audace !



Édité le 26 avril - 16:25 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
RE: Stylet et Citron
le 26 avril - 16:25

CHAPITRE 17 : Loyautés ?

9 juillet – 7h30 au 21è étage d’une tour de bureau près de Paris
Le valeureux guerrier en avait vu d'autres. Même les pires moments vécus par les Marines américain à Saïgon n'étaient rien à côté de l'épreuve qu'il s’apprêtait à traverser. Un peu de sueur coulait sur son front et il sera les dents par anticipation. Avec des gestes répétés des centaines de fois, tout dans la mesure, il se saisit de ses lames, plus tranchantes qu'un rasoir. Les manches étaient glissants, tant ses mains étaient moites, mais il s'accrochait. L'adversaire était là, devant lui, cause de toute cette souffrance. Le contournant avec dextérité, il plongea son outil tranchant droit sur sa cible, tira fortement en arrière et trancha dans le vif ! Sans un bruit, un morceau représentant environ un tiers de la taille de sa cible fut proprement coupé du corps principal et chut sans aucune grâce sur le sol.
Heretoc se pencha, ramassa le morceau coupé et hurla sa victoire à la face du monde ! Enfin ! Il était libéré de son fléau ! Sa Némésis n'avait pas opposé la moindre résistance au tranchant de ses lames aiguisées ! Il s’était débarrassé de ce foutu ongle incarné !


- Hum, hum…
- Her : Heu oui ? Oh Monsieur Donteuil ! Excusez-moi…
- CAD : Ce n’est rien monsieur Toque, je venais juste faire le point avec vous sur le projet Cintiq…
- Her : Pour le moment tout se passe comme prévu, ils sont même plus rapides que dans nos estimations, ce que je trouve particulièrement satisfaisant : Ces joueurs ont adhéré à un principe allant à l’encontre de ce que leurs réflexes naturels auraient dû leur recommander. Monsieur Caleb, notre consultant psy, estime qu’il y aurait là de quoi écrire une thèse !
- CAD : fort bien, et pour la suite ?
- Her : ils vont poursuivre la suite de quête que nous avons remise à jour pour tenir compte des modifications des versions 2.0 et 3.0. Nous avons aussi débloqué les nouvelles quêtes de l’Oracle pour le reste des joueurs – c’est tout un nouveau pan de background qui va s’ouvrir et cela va nous donner l’angle que nous recherchions en vue de lancer la version 4.0 ! Et cerise sur le gâteau, notre ami Arthéon a eu quelques idées pour relancer l’intérêt de son avatar worldboss dans le cadre de ce nouvel arc scénaristique ! Nos développeurs sont en train de vous préparer une synthèse de tout ça, qui devrait être sur votre bureau ce soir ou demain matin.
- CAD : formidable ! Oh, une dernière chose : mettez cet ongle à la corbeille, ce n’est pas un spectacle très ragoutant…
- Her (rougissant comme une tomate) : heu, oui patron

Dans un autre coin de banlieue…

L’atterrissage soudain d’une boule de poil de dix kilos juste sur sa vessie tire brusquement Auxane des bras de Morphée.

- LK : Lakki ! Sale bête ! Tu exagère ! il n’est que 7h30 ! C’est les vacances !

Le chien la regarde de son œil pétillant, la langue à moitié sortie de la gueule, sa queue battant l’air dans un incessant va et vient, prêt à bondir au moindre stimulus.

- LK : bon OK t’as gagné !

Auxane regretta d’avoir prononcé ces mots sous le déluge de léchouilles qu’elle subit dans la foulée.
Après avoir soulagé sa vessie torturée un peu plus tôt, elle lance la bouilloire et enfile un jogging par-dessus le t-shirt XXL qu’elle s’était offerte à la dernière Japan Expo, proclamant en lettres blanches sur fond noir : JE SUIS UN GEEK – LES MMO ONT DETRUIT MA VIE… IL M’EN RESTE DEUX au-dessus de trois cœurs rouges dont un barré d’une croix blanche.

Attrapant la laisse et son chien, elle accomplit sa mission matinale de parfaite maîtresse de créature poilue à quatre pattes appartenant au domaine canin.

Après avoir avalé son thé et grignoté quelques Oréos en guise de tartines, Auxane attrape son téléphone portable et, une fois le numéro sélectionné dans ses contacts, se met à hésiter.
Va-t-il lui répondre ? Ne va-t-il pas la trouver trop entreprenante ? Mais non, elle l’appelle pour un autre sujet, pas parce qu’elle aurait bien envie de le revoir… Mais si elle lui parle de l’Oracle, que vont en penser les autres ? Après tout elle est de la même faction que lui ! Mais Antonia va être déçue, elle risque même de se sentir trahie !
Et puis, qui lui dit qu’Antonia n’a pas déjà fait la même chose en faveur de l’Ordre ?

Lakki relève ses oreilles pointues et dévisage curieusement sa maîtresse lorsqu’il perçoit son soupir de frustration. Décidant qu’il doit la consoler, il va se rouler en boule sur ses pieds.

Auxane ne sait plus quoi penser.
- Bon, je vais prendre le taureau par les cornes et y aller franco !

A 8h50 elle se connecte et cherche directement Antonia, au cas où celle-ci se serait déjà connectée.
Bingo, la cartomancienne est là, à quelques pas d’elle en train d’acheter des ingrédients alchimiques à un marchand ambulant.

- LK : Antonia ! Salut, il faut absolument que je te parle
- Anr : hé, salut Lakki ! Je suis à toi dans un instant… voilà, j’ai terminé.
- LK : bon, voilà, j’ai un cas de conscience…
- Ant : holà, tu m’inquiettes, je ne t’ai jamais vue aussi sérieuse…
- LK : voilà, excuse-moi si je suis directe et abrupte, je ne veux pas de vexer o quoi que ce soit, mais il y a une chose qui me tient à cœur et qui risque de ne pas te plaire…
- Ant : OK, t’as gagné, je suis inquiette !
- LK : alors voilà : j’ai décidé de partager l’info sur la résurrection de l’Oracle avec ma faction : tout le monde va finir par le découvrir, mais je reste membre de l’Empire et je m’en voudrait à mort de voir ma faction ne pas être en tête des quêtes qui ne vont pas manquer d’apparaître avec le retour de l’Oracle… J’ai retourné le problème dans tous les sens, et malheureusement je ne peux pas ne pas le faire… et comme je sais que tu vas penser que c’est une trahison, je suis prête à en assumer les conséquences…
- Ant : tut tut tut, on s’arrête tout de suite Mademoiselle ! Ne sort pas une grande phrase dramatique que tu risques de regretter après…
- LK : Mais…
- Ant : pas de mais ! Ecoutes moi : d’abord ne pense pas à ma place : primo, tu as pris la peine de venir me voir pour me prévenir. C’est un geste d’un grand courage et je t’en remercie. Deuxio on a jamais convenu lorsque la guilde a été créée qu’on renierait nos factions – donc comment considérer que tu trahis la Guilde dans ce cas ? Perso je ne vois pas. Et je vais même te remercier : je n’avais pas encore penser aux conséquences de la résurrection de l’Oracle dans le background du jeu ! j’étais trop concentré sur ma quête perso du stylo unique – voilà ce qu’on va faire : on attend les autres et on leur annonce qu’on va chacune, au même moment, alerter nos contacts parmi les dirigeants de nos factions de cet évènement : comme ça l’équilibre sera sauvegardé, et tant pis pour ces lourdauds de la Coalition !
- LK : donc tu ne m’en veux pas
- Ant : mais non nunuche ! au contraire, je crois que je t’apprécie de plus en plus et j’admire ton honnêteté : c’est une qualité bien rare dans les MMO
- JC : Alors là ça m’en bouche un coin !
- Ant et LK : Hein !
- JC : vu comme partait la conversation, j’étais persuadé que le clash allait détruire la Guilde !
- LK : tu as tout entendu ?
- Ant : tu nous espionnais ?
- JC : mais non je…
- Ant et LK (échangeant un coup d’œil) : JC fais nous plaisir, cours,… en zig zag…
- MODE DUEL ACTIVE
- JC : Eh ! les filles ! Arrêtez ça … AHHHHHHHHHH
- Ced (arrivant avec DD et Ar) : j’ai loupé quelque chose
- Ar : … ?
- DD : le minot il a encore déconné ?
- LK : non, rien qu’une petite leçon de politesse…
- Ant : la curiosité est un vilain défaut…
- Ku : salut, me voilà ! Euh il a quoi le néogicien ?
- LK : rien, rien…
- Ant : JC, tu peux revenir, on en a fini pour le moment avec toi ! MODE DUEL OFF
- JC : mais heu ! c’est pas juste ! Vous complotez dans votre coin, je passe à côté et entend malgré moi votre conversation à propos de trahison et je ne sais quoi ! et c’est moi qui en prends plein la gueule ! c’est trop injuste !
- Ar : … !
- DD : ah ah ah ! Le grand tu va me faire pleurer de rire
- Ced : il a dit quoi, on voudrait partager ton hilarité…
- Ant (gloussant à moitié de rire) : il a dit « rassure toi Caliméro, moi je t’aime bien, mais tu peux recommencer à courir histoire que je t’apprenne aussi la politesse ! »
- JC (dévisageant avec crainte le mage de feu) : Ah non ! tu vas pas t’y mettre aussi !
- Ar : …
- DD : t’inquiète minot, il rigole
- JC : mais arrêté de me traiter de gosse aussi à la fin, c’est chiant ! si ça se trouve je suis plus vieux que la moitié d’entre vous ! Je suis sur que Lakki est plus jeune que moi ! Pas vrai
- LK : on ne t’a pas appris qu’il était malpoli de demander son âge à une dame…
- Ant : je crois qu’il a besoin en effet d’une nouvelle leçon
- JC : Ah non !
- Ced (dégainant sa hache) : oh oui !
- JC : encore !
- Ced, : mais non, je te charrie !
- Ant : bon c’est pas tout, mais on a un truc à vous dire avec Lakki…
- LK : oui : on a décidé que le fait d’appartenir à la Guilde n’était pas contradictoire avec la possibilité de rester fidèles à nos factions respectives. La seule limite que nous nous imposerons désormais sera de se prévenir afin que nous transmettions les informations recueillies simultanément : là par exemple, on a décidé qu’on avertira les chefs de guildes dirigeantes à la pause pour le retour de l’Oracle de Piratas…
- Ar : …
- Ant : tu as raison : que faire si nous découvrons que l’ordre ou l’empire prépare un truc contre l’autre ?
- DD : hé bien on fait simple : on prévient celui qui agresse que l’autre a découvert le plan et on prévient l’agressé du plan qui va lui tomber sur la margoulette et que l’autre faction sait qu’on a prévenu … ça apaisera peut-être les tensions entre l’Ordre et l’Empire …
- JC : sauf qu’on risque d’être considéré comme des traitres par nos factions respectives
- Ced : il a raison, ça va poser problème…

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Membre de la Guilde du Stylo Unique - Mage de bataille niv 36 - MJ sur le forum


Arnaud75

Sujets: 10
Messages: 2153
Inscription: 27 déc. 2013

Hors-ligne
39 réponses - Page : 1 sur 2 - 1 2

Utilisateurs parcourant ce sujet: 1 invité

Index du forum Index du forum Chroniques d'Olydri Fanfics Stylet et Citron