Paris Manga

Venez retrouver les Noobs à Paris Manga
6 et 7 Novembre 2021

Anim'Est Nancy

Venez retrouver Ivy, Omega-Zell, Sin, et un autre Noob à Nancy
13 et 14 Novembre 2021

Toulouse Game Show

Venez retrouvez l'équipe Noob à Toulouse !
27 et 28 Novembre 2021

Geek Days Lille

Venez retrouver Omega-Zell, Ivy, PADG, Titan et Sin à Lille !
4 et 5 Décembre 2021

Top5 Sujets

Filtres Photos pour Facebook

dans Made in fan (7 réponses)

Publié par Ophaniel, le 10 janvier 2020 - 12:28

A la chasse aux HF!

dans La Taverne (74 réponses)

Publié par Ycien, le 06 décembre 2017 - 09:55

Noob, le jeu vidéo !

dans La Taverne (158 réponses)

Publié par Heretoc, le 14 septembre 2017 - 12:18

[Level up] Le forum passe au niveau 6

dans Annonces officielles (15 réponses)

Publié par Valk, le 21 janvier 2020 - 22:53

Horizon des potins

dans Fanfics (90 réponses)

Publié par LoanTan, le 19 mai 2020 - 19:54

Index du forum Index du forum Général La Gazette Petits touts et grands riens à propos des comic books

Petits touts et grands riens à propos des comic books

Pavés vaguement didactiques, sur un malentendu
46 réponses - Page : 1 sur 3 - 1 2 3

Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 04 novembre 2014 - 20:25

L'univers cosmique Marvel


Bonjour à tous.

Avec la sortie, et surtout le succès, du dernier film Marvel, Guardians of the Galaxy, je me suis dit que ça vaudrait peut-être le coup de parler un peu de la partie cosmique de l'univers Marvel.
Parce que oui, il y a plus à Marvel que la partie « terrestre » qu'est la sphère dans laquelle évoluent habituellement Captain America, Iron Man, Wolverine, Deadpool, Spider-Man, et autres Avengers et X-Men (oui, Spider-Man est un Avenger). Cette partie cosmique, pour l'appeler comme ça, est quasiment aussi vieille que la partie terrestre, mais est malheureusement moins connue du grand public, à l'exception des gens lisant les comics, regardant les dessins animés ou jouant aux jeux. Et encore. Quasiment inconnue des plus jeunes en somme. Ce qui est fort dommage.

Vous l'aurez compris, c'est une facette de l'univers Marvel qui me tient à cœur, et donc ça m'a semblé utile d'en faire une présentation, une forme de topo, ou de cours de rattrapage, en espérant donner l'envie à quelques personnes au moins de s'y plonger plus profondément.
Je ne serais sûrement pas exhaustif, le sujet est trop vaste, et je vais déjà être trop long, je le sais d'avance. Mais ce qui est sûr, c'est que j'aborderai pas mal de choses, en parlant parfois d'éléments relatifs à l'histoire éditoriale de Marvel.

Commençons dans l'ordre. Je vais faire ça en 4 temps, pour que ce soit aussi compréhensible que possible : j'évoquerais d'abord les Entités, c'est-à-dire des êtres surpuissants, pour la plupart l'incarnation d'un concept, ou jouant un rôle au niveau cosmique. Après, je passerais aux races principales, donc ça sera loin d'être exhaustif. Je parlerais aussi des personnages/organisations majeures et qui ne sont pas considérés comme des entités cosmiques. Et puis je vais vous achever en parlant des gros events cosmiques jusqu'à l'Impératif Thanos, qui n'est pas le plus récent, mais je préfère ne pas spoiler les derniers.


Les Entités

Je pense que c'est une bonne idée de commencer par ça, parce que c'est un aspect important de l'univers Marvel en général.
Avant d'entrer dans le vif du sujet, petite digression.

Dans les années 60, ce que l'on appelle l'Âge d'Argent des Comics (le fameux « Silver Age ») commença pour Marvel avec la création de héros tels que les 4 Fantastiques, Spider-Man, Iron Man, les X-Men, ou encore Hulk.
C'est principalement par la série des 4 Fantastiques que les éléments cosmiques furent originellement introduits. En effet, c'était sur cette série que travaillait principalement Jack Kirby, qui fut l'architecte de la première vague d'expansion de la cosmologie (n'ayons pas peur des mots compliqués) de cet univers.
Jack Kirby est, pour la petite histoire qui a son importance, le créateur chez DC de l'oeuvre culte qu'est le Quatrième Monde. Son nom est véritablement synonyme d'oeuvre cosmique magistrale. Mais je m'égare.
C'est donc dans les pages du comic book Fantastic Four qu'apparurent pour la première fois des aliens, les Skrulls et les Krees, et donc des entités supérieures et originaires de la même dimension (des entités extra-dimensionnelles étant apparues comme antagonistes à Thor ou à Doctor Strange), parmi lesquelles figuraient Galactus, le Dévoreur de Mondes, et Uatu, le Watcher.
Après cela, bien d'autres entités diverses firent leur apparation dans les pages des comics. Je vais ici présenter les principales, un peu dans le désordre.


Galactus, donc.

http://img15.hostingpics.net/pics/279423Galactus.jpg

Comme je l'ai dit, il est appelé le Dévoreur de Mondes, et pour une bonne raison : il est poussé par une faim dévorante qu'il ne peut satisfaire qu'en dévorant des planètes, habitées ou non. C'est l'une des entités les plus puissantes de l'univers Marvel, et aussi l'une des plus importantes. Il est ainsi l'une des parties essentielles de l'équilibre cosmique.
Survivant de l'univers existant avant celui dans lequel se déroulent la plupart des comics Marvel (la continuité « normale » a lieu dans l'univers dit Terre-616), il est l'une des plus vielles entités existantes, avec la Mort et l'incarnation de l'univers elle-même.
Sa puissance dérive de sa maîtrise du Pouvoir Cosmique, qui lui permet d'anéantir des flottes entières d'un simple geste, ainsi que de la technologie extrêmement avancée dont il dispose.
Il n'est pas dépourvu d'émotions, ou d'empathie, mais sa longue existence, et la nécessité dans laquelle il est de dévorer des planètes, l'ont conduit à devenir froid, et à ne plus penser de la même manière que des êtres inférieurs (c'est-à-dire quasiment tous les êtres vivants de l'univers Marvel).



Eternité (Eternity)

http://img15.hostingpics.net/pics/604380EternityEarth6160001.png

Il s'agit de l'incarnation de l'univers sus-mentionnée. En tant que telle, Eternité est virtuellement omnipotent, omniscient, et omniprésent. Les seules entités potentiellement plus puissantes sont Celui-Au-Dessus (« One-Above-All »), c'est-à-dire Dieu, créateur du Multivers, et son agent direct, le Tribunal Vivant.
En tant qu'incarnation de l'univers, Eternité ne se retrouve que très rarement forcé à l'action, rendant ses interventions d'autant plus marquantes.
Eternité est reflété par Infinité (Infinity), plus rarement vue, et au rôle plus flou, mais qui serait l'incarnation de l'espace là où Eternité est celle du temps.



Le Tribunal Vivant (Living Tribunal)

http://img15.hostingpics.net/pics/653932TLT2.png

Vraisemblablement l'entité la plus puissante de l'univers Marvel si on excepte Dieu lui-même, il est le représentant direct de ce dernier.
Chargé de faire respecter l'équilibre cosmique et de prévenir toutes les menaces envers le Multivers, il n'intervient que dans des cas exceptionnels, à l'instar d'Eternité.



Seigneur Chaos et Maître Ordre (Lord Chaos and Master Order)

Incarnations respectives du Chaos et de l'Ordre, ils forment avec Eternité, Infinité, Galactus et Maîtresse Mort les entités essentielles de l'univers Marvel, qui en représentent tous les aspects. Ils n'ont que peu d'apparitions dans les comics ; cependant, leur rôle à l'échelle cosmique est primordial.



Je vais finir cette partie en parlant d'entités moins abstraites, ou plus présentes, même si Galactus est extrêmement important, et apparaît souvent.



Maîtresse Mort (Mistress Death)

http://img15.hostingpics.net/pics/649561DeathCosmicEntity0001.gif

Il s'agit bien entendu de l'incarnation de la Mort, qui est présente et active dans les comics, notamment vue à plusieurs morts marquantes, comme celle de Captain Marvel, ou celle de Thanos. Ce dernier est d'ailleurs étroitement lié à elle pour des raisons que je développerai après.
Ses apparitions principales auront généralement été associées aux actions de Thanos, mais aussi à celles de Deadpool, avec lequel elle est connue pour flirter à l'occasion.



Les Célestes

http://img15.hostingpics.net/pics/294266482pxCelestialsUncannyXMenVol13.png

Au sein des entités cosmiques figurent les membres de la race des Célestes. Ces êtres mystérieux, aux origines inconnues, sont parmi les entités les plus puissantes du Panthéon Marvel. Pour donner un aperçu de leur puissance, un seul d'entre eux peut anéantir une planète (comme vu sur un des écrans du Collectionneur dans Guardians of the Galaxy, même s'ils n'ont pas besoin d'une Gemme de l'Infini pour cela), ou encore vaincre l'intégralité des panthéons divins de cette planète, ce qui a déjà eu lieu sur Terre, où tous les dieux réunis ne furent pas capables de vaincre le Céleste Arishem le Juge.
De plus, si Galactus peut vaincre l'un d'entre eux, même lui ne peut faire face à plusieurs Célestes en même temps.


Je vais conclure cette présentation peut-être un peu lourde en parlant d'une entité que certains peuvent connaître, mais pas sous cette forme : le Phoenix, ou Force Phoenix.

http://img15.hostingpics.net/pics/216646582pxPhoenixForceEarth616.jpg

Il peut paraître surprenant de citer Phoenix ici, car beaucoup ne l'associent qu'à Jean Grey ; mais pourtant, il a bien sa place.
En effet, le Phoenix est une entité primordiale car il s'agit de l'incarnation de la force vitale de l'univers Marvel. Au fil du temps, il aura eu différents hôtes, leur octroyant des pouvoirs de manipulation de la réalité considérables.
L'hôte le plus connu est bien entendu Jean Grey, qui est également l'hôte le plus compatible, le plus à même de le contrôler. Car il s'agit d'une force de la Nature, impulsive et sans compassion.
En tant qu'incarnation de la vie potentielle, il peut détruire et recréer des parties entières de l'univers si elles sont des impasses évolutives.


Je vais m'arrêter là pour cette fois, ça fait déjà beaucoup d'infos, sur des choses pour certaines plutôt obscures. Et puis c'est pas que parler d'êtres quasi-divins peut être lassant, mais c'est moins passionnant que de raconter comment Hulk a mis à genoux la quasi-totalité des héros Marvel à un moment.
J'espère que ça vous aura plu !



Édité le 01 décembre 2014 - 21:44 par Ragnor

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne

RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 05 novembre 2014 - 09:38

Très bonne mise en bouche, il est vrai que la partie cosmique de l'univers marvel mérite que l'on ce penche dessus.

C comme ça et pas autrement
« S'il existe au moins deux façons de faire quelque chose et qu'au moins l'une de ces façons peut entraîner une catastrophe, il se trouvera forcément quelqu'un quelque part pour emprunter cette voie »

Murphy_law
Contributeur Trilogie
Sujets: 2
Messages: 219
Inscription: 26 août 2014
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 05 novembre 2014 - 12:18

J'vais essayer de poster ça sur une base vaguement hebdomadaire. Autant prévenir de suite, ce ne sera pas le sujet traité, si je me plante pas complètement.

Oh, et hésitez pas à poser des questions si vous en avez.



Édité le 05 novembre 2014 - 13:00 par Ragnor

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 06 novembre 2014 - 00:05

Galactus... Il me suffit de penser au carnage de la Fox et j'ai envie de pleurer.

La partie galactique de Marvel n'a jamais été vraiment ce que je préférais dans la licence (à part Thanos), mais je me demande si mentionner le Tribunal Vivant est vraiment utile vu son nouvel état (oui j'ai lu le dernier numéro de Comic Box avec le récapitulatif d'Original Sin ;) ).

Les ennemis de l'Empire doivent périr ! :curseur-empire
Puis être rappelés parce que les morts-vivants font de la bonne main d’œuvre.

Masque
Sujet: 0
Messages: 846
Inscription: 20 juil. 2014
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 06 novembre 2014 - 00:16

Ce Galactus là me fait plus penser à la version Ultimate, mais j'espère que le reboot des FF amènera au moins une amélioration de ce point de vue là...

Pour ce qui est de Thanos, tu devras patienter. Et je suis sûr que deux-trois trucs devraient te plaire. Mais gardons la surprise.

Après, le Living Tribunal est bien vivant, je t'assure.

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 11 novembre 2014 - 17:35

Bonjour à tous de nouveau.

Si vous vous souvenez bien, et j'espère que vous n'avez pas occulté le traumatisme infligé, j'avais parlé dans un article précédent des entités cosmiques de Marvel, les gros machins qui font très bobo quand on essaye de les affronter sans Cube Cosmique ou Annihilateur Suprême.
Cette fois-ci, je vais passer à un sujet moins pénible, celui des principales races extra-terrestres.

Les Races


Les Skrulls

http://img15.hostingpics.net/pics/413081SecretInvasionVol15Textless.jpg

L'espèce que l'on appelle Skrull est en fait l'une des trois branches de l'espèce d'origine, sur laquelle les Célestes ont expérimenté dans un but inconnu, créant les branches normale (au fort potentiel évolutif), éternelle (immortelle et avec d'importants pouvoirs) et déviante (métamorphe). C'est cette dernière qui forme les Skrulls actuels, après avoir éradiqué les deux autres.
Les Skrulls sont une race très avancée, et dont l'empire englobe de nombreuses planètes. Leur nature de métamorphe leur donne un avantage tactique évident, d'autant qu'ils n'hésitent pas à expérimenter sur des membres de leur propre race pour le pousser encore plus loin.
Leur histoire étant très liée à celle des Krees, je m'étendrai plus dessus après.


Les Krees

http://img15.hostingpics.net/pics/893842871227509kreelarge.jpg

Il s'agit d'une des races les plus agressives de l'univers Marvel, avec une société basée sur deux classes : la classe marchande, et la classe guerrière, dominante.
Les Krees et les Skrulls sont par ailleurs ennemis héréditaires : pour reprendre là où je m'étais arrêté, les Krees ont volé leur technologie aux Skrulls par la force, déclenchant une guerre millénaire entre les deux races. Cette guerre ne s'arrêta que lorsque les Avengers durent s'en mêler, la Terre devenant menacée par le conflit.
Par ailleurs, ils sont à l'origine de l'existence d'une branche de l'humanité appelée « Inhumains », qui vit repliée sur elle-même et possède de vastes pouvoirs débloqués par l'exposition à des brumes dites « terragènes ».
Enfin, il faut savoir que les Krees sont dans une impasse évolutive, leur espèce n'ayant pas muté depuis longtemps.

Les Shi'ars

http://img15.hostingpics.net/pics/292329LilandraNeramaniEarth616006.jpg
Si les Krees sont une des races les plus militaristes, et si les Skrulls font partie des plus avancées, les Shi'ars sont certainement la référence dans ces deux domaines. En effet, leur empire est le plus étendu de tous ceux vus dans les comics, ce qui n'est pas peu dire. S'ils ne sont pas aussi agressifs que peuvent l'être les Krees, leur philosophie reste expansionniste, et surtout très égoïste, basée sur l'annexion sans négociation des systèmes les intéressant.
A la différence des Krees ou des Skrulls, les Shi'ars sont d'ascendance aviaire, ce qui explique que certains d'entre eux ont naturellement des ailes. Cependant, leur empire englobant des centaines de systèmes solaires, tous les peuples le composant ne sont pas des Shi'ars, ces derniers formant l'élite de leur civilisation.
Ils ont été introduits, à la différence des deux races précédemment évoquées, dans les pages du comic book Uncanny X-Men, ce qui marqua la première fois que l'équipe de mutants quitta le système solaire, et permit d'étendre encore un peu l'univers Marvel.

Leur importance dans l'histoire Marvel n'est pas à négliger, car ils sont entrés en guerre contre les Krees à plusieurs reprises, sont responsables de la première mort de Jean Grey (oui oui, la première), et Xavier fut un temps le consort de leur impératrice. De plus, la Garde Impériale, l'élite combattive de leur empire, affronta à plusieurs reprises tant les Avengers que les X-Men.


Les Broods

http://img15.hostingpics.net/pics/524091Brood001.jpg

Parler de ces êtres peut sembler bizarre à ceux connaissant un peu les comics, mais je considère qu'ils ont une place centrale dans l'univers cosmique de Marvel, et comme c'est moi qui écris cette présentation, je fais c'que j'veux.
Créatures insectoïdes et parasites, les Broods ont souvent été décrits dans leurs premières apparitions comme l'incarnation du mal. Ils se délectent en effet de répandre la douleur partout où ils passent.
Leur caractéristique principale est l'aspect parasitique sus-mentionné : les reines infectent des hôtes avec des embryons qui, lorsqu'ils arrivent à maturité, transforment le corps de l'hôte en un Brood mature, possédant toutes les caractéristiques génétiques de l'hôte. Ainsi, si l'hôte est un mutant, le Brood qui en naît aura ses pouvoirs.
Si j'ai mentionné qu'il peut être surprenant que j'en parle ici, c'est parce qu'ils ont été quasiment tous tués suite à la destruction de leur monde capitale, peu après leur apparition, également dans les pages du comic book Uncanny X-Men. Cependant, des Broods font toujours leur apparition de temps en temps dans les comics.
Enfin, il a été dit que l'anéantissement complet des Broods ne serait pas une si bonne chose que ça, vu qu'ils empêchent des êtres encore pires qu'eux-même de proliférer.


Voilà, je m'arrête là pour que vous puissiez souffler un peu. Les infos concernaient peut-être moins de choses, mais il me semble qu'elles sont suffisamment denses pour que je n'en rajoute pas une couche. Donc je vous laisse là-dessus, et vous dis à bientôt pour la suite. (oui, vous avez le droit de vous plaindre)



Édité le 01 décembre 2014 - 21:42 par Ragnor

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 11 novembre 2014 - 17:40

Génial Ragnor comme d'habitude ! Tu nous permets de découvrir une facette méconnue des Marvels.

Au fait, qu'en est-il de Lockheed par exemple ? Il ne mérite pas sa place avec sa jolie bouille violette ? Serais-tu flockophobe ?



Édité le 11 novembre 2014 - 17:52 par Senbai
Senbai
Contributeur RPG
Sujet: 0
Messages: 3
Inscription: 17 avril 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 11 novembre 2014 - 17:55

Je pense qu'on dirait plutôt dracophobe mais bon...

Le problème avec Lockheed est que sa race n'apparaît qu'une fois dans toute l'histoire des comics et ne joue pas de rôle notable. Si lui-même est loin d'être négligeable, sa race n'est pas suffisamment importante pour que j'en parle en même temps que les Krees ou les Skrulls.
Et puis il est pas vraiment associé à la partie cosmique de Marvel malgré les circonstances de son apparition et son passage au sein de S.W.O.R.D...

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 13 novembre 2014 - 01:27

Parleras tu des inhumains Rag ? Ha oui en effet , tu en parles ! :artheon-5



Édité le 13 novembre 2014 - 01:30 par Jugetenshi

j'ai bien aimé , merci à Olydri pour ce film et un grand merci à Fabien Founier ainsi que toute l'équipe de Noob, vous êtes géniaux :) #jugetenshi :artheon-5 :curseur-coalition

Jugetenshi
Sujets: 25
Messages: 5871
Inscription: 11 oct. 2012
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 13 novembre 2014 - 01:36

Et j'en reparlerai un peu plus dans une partie à venir, celle sur les events. Pas qu'ils ont un rôle important à un moment, mais si en fait. ^^
Cela dit, si tu as des questions sur eux, hésite pas à les poser.

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 13 novembre 2014 - 20:58

Double importance des Inhumains pour les events.

Sinon, tu ne parles pas du Corsaire pour les Shi'ars ?

Les ennemis de l'Empire doivent périr ! :curseur-empire
Puis être rappelés parce que les morts-vivants font de la bonne main d’œuvre.

Masque
Sujet: 0
Messages: 846
Inscription: 20 juil. 2014
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 13 novembre 2014 - 22:16

Je ne vais pas en dire plus pour les Inhumains pour le moment, tout viendra en son temps.

Mais je ne m'étends pas trop sur les Starjammers ou Corsair, c'est vrai, parce que ça se rattache quand même pas mal aux X-Men. J'y ferai peut-être une mention plus tard, même si ce n'est pas vraiment prévu.

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 18 novembre 2014 - 19:03

Me revoilà pour la suite de cette présentation de la partie cosmique de l'univers Marvel.
Cette fois-ci, la première partie d'un gros morceau, donc accrochez-vous bien, parce que je vais parler des personnages et des organisations majeures au niveau cosmique, et croyez-moi quand je dis qu'il y a de quoi raconter pas mal de trucs. C'est pour ça que je vais le faire en deux parties, réservant les persos et organisations vus dans Guardians of the Galaxy pour la semaine prochaine.


Les Personnages et Organisations


Uatu, le Watcher

http://img15.hostingpics.net/pics/841300UatuEarth616.jpg

A proprement parler, il n'est pas le seul Watcher (Guardien en VF), car il s'agit du nom de son espèce. Les Watchers sont parmi les plus vieux êtres existants dans l'univers. Ils ont jadis décidé d'aider d'autres peuples à devenir aussi avancés qu'eux en leur donnant accès à leur technologie, mais après que les peuples en question se sont anéantis eux-mêmes par un usage agressif de cette technologie, ils jurèrent de ne plus intervenir et de se contenter d'observer.
Uatu est donc celui chargé d'observer la Terre, et en tant que tel, il est là depuis que la planète existe, installé sur la face obscure de la Lune.
Il s'est révélé pour la première fois en brisant son vœu de non-intervention lorsque Galactus est arrivé près de la Terre avec l'intention de la dévorer. Il a depuis fait de nombreuses apparitions dans les comics, brisant à plusieurs reprises son vœu, jusqu'à ce qu'après son procès par les siens pour cela, il s'y tienne et n'apparaisse que lors d'évènements-clés (Civil War, Secret Invasion, etc).

Les Hérauts de Galactus

J'aurais pu procéder comme avec Uatu et parler principalement du Surfeur d'Argent et extrapoler aux Hérauts en général, mais ce sera plus simple comme ça.
Je vais donc commencer avec le Surfeur d'Argent, Norrin Rad de son vrai nom.

http://img15.hostingpics.net/pics/404283352pxNorrinRaddEarth616byGranov.jpg

Si vous vous souvenez bien, Galactus est mû par une faim inextinguible, qu'il ne peut apaiser temporairement qu'en dévorant des planètes. On peut considérer que son premier Héraut fut le Surfeur d'Argent, qui lui proposa d'entrer à son service pour lui trouver des mondes inhabités à dévorer, en échange de quoi Galactus ne dévorerait pas sa planète comme il avait prévu de le faire.
Doté par son maître d'une fraction du Pouvoir Cosmique, ce qui fait de lui un être très puissant, même parmi les autres Hérauts de Galactus, Norrin Rad le guida dans l'univers, à la recherche de planètes à dévorer. Petit à petit, cependant, Galactus modifia son esprit, lui retirant la conscience de l'horreur de ses actes, ce qui le conduisit à choisir de plus en plus de mondes habités.
Cela dura jusqu'à ce qu'ils arrivent à proximité de la Terre. C'est là que les Quatre Fantastiques firent prendre conscience au Surfeur de ses actes, ce qui le conduisit à se retourner contre son maître et à aider les quatre héros à le repousser. Emprisonné un temps sur Terre par Galactus pour sa rébellion, il finit par échapper à son confinement sur notre planète et à faire la paix avec lui, avant de parcourir le cosmos, aidant là où il le pouvait. Il redevint le Héraut du Dévoreur de Mondes suite aux évènements d'Annihilation, dont je parlerai plus loin.
Le Surfeur est connu pour sa sagesse, et son empathie envers ceux qu'il rencontre, mais aussi pour sa solitude et sa mélancolie, venant de cette même solitude. Ce n'est pas pour rien qu'il est l'un des personnages les plus emblématiques de cet univers cosmique.

Après la rébellion du Surfeur, Galactus se chercha d'autres Hérauts, qui pour diverses raisons (mort, trahison, rébellion), ne restèrent pas à son service de manière durable. Parmi ceux-ci, les plus emblématiques sont Air-Walker, successeur direct du Surfeur, et Firelord, son propre successeur, Terrax, ou encore Nova (à ne pas confondre avec un membre du Nova Corps, dont je parlerai la semaine prochaine).

http://img15.hostingpics.net/pics/455202HeraldsofGalactus.jpg

Les Hérauts, s'ils ne se considèrent pas comme un groupe en soi, font cependant preuve de solidarité entre eux si le besoin s'en fait sentir. Ainsi, plusieurs Hérauts quittèrent le service de Galactus suite à leur rencontre avec certains de leurs prédécesseurs.




Adam Warlock

http://img15.hostingpics.net/pics/346091NewAdamWarlockEarth616.jpg

Autre personnage incontournable dans les comics, Adam Warlock est le résultat d'expériences visant à créer l'humain parfait. Echappant au contrôle de ses créateurs, celui qui deviendrait Adam Warlock se retrouva après un affrontement violent avec Thor, forcé de s'abriter dans un cocon régénérateur, à la sortie duquel il fut recueilli par le Maître de l'Evolution (High Evolutionary), qui lui donna son nom, un but dans la vie, et la Gemme de l'Âme.
Warlock reste associé aux Gemmes de l'Infini et à Thanos pour la raison toute simple qu'il fut un temps le gardien des premières, et qu'il s'opposa tellement souvent au second qu'ils en vinrent à se considérer comme amis.
Il resta inactif pendant les évènements d'Annihilation pour éviter de devenir fou, mais rejoignit après cela les Gardiens de la Galaxie pour protéger l'Univers de failles dans le tissu de la réalité, ce qui conduisit au final à sa mort tant les efforts nécessaires pour accomplir cette tâche furent importants.

Pour être exact, il fut forcé de devenir Magus, une version future potentielle de lui-même devenu complètement fou et se vouant à la conquête de l'Univers. Warlock avait déjà réussi à en venir à bout à plusieurs reprises, mais Magus reste l'un des vilains les plus dangereux, car il possède une puissance énorme et une absence totale de scrupules au moment de l'utiliser.
Magus comme Warlock ont été décrits comme étant des petits dieux en terme de puissance. Celle-ci est en effet considérable, et ce d'autant plus que Warlock a une connexion à l'univers et peut utiliser une « magie quantique » pour booster ses capacités.



Mar-Vell

http://img15.hostingpics.net/pics/980561MarVellEarth6160005.png

Envoyé sur Terre comme pion dans le cadre d'un affrontement couvert entre deux factions différentes des Krees, le capitaine Mar-Vell de l'armée Kree finit par prendre en amitié la planète qu'il était chargé d'observer dans le cadre d'une invasion potentielle. Désobéissant aux ordres de sa hiérarchie, il assuma pleinement sa vie de héros sous le nom de Captain Marvel.
Équipé des Nega-Bandes, Mar-Vell se retrouva lié à Rick Jones, ami notamment de Captain America et de Bruce Banner, de telle manière que si l'un était dans cette dimension, l'autre se retrouvait enfermé dans la Zone Négative, l'univers d'anti-matière, et ne pouvait en sortir que si celui dans notre dimension frappait les Nega-Bandes l'une contre l'autre. Cependant, le système ne permettait à Mar-Vell de ne rester que trois heures hors de la Zone Négative au maximum.
Nommé par l'entité Eon Protecteur de l'Univers, Mar-Vell combattit notamment Thanos, mais développa un cancer suite à un affrontement avec un vilain de seconde zone. Il finit par en mourir, devenant ainsi le premier héros de Marvel à mourir de manière définitive.
Mar-Vell est également à l'origine des pouvoirs de Carol Danvers, Miss Marvel (et actuellement Captain Marvel), qui vit son ADN devenir à moitié Kree suite à un accident lors d'un combat.

Deux de ses enfants, conçus après sa mort par sa compagne à partir de son matériel génétique, jouèrent également un rôle au niveau cosmique : son fils Genis-Vell, recréa l'univers avant de devenir fou, et sa fille Phyla-Vell rejoignit les Gardiens de la Galaxie en tant que successeur à Quasar, puis en tant qu'Avatar de la Mort.


Quasar

http://img15.hostingpics.net/pics/877026AnnihilationNovaVol13Textless.jpg

Wendell Vaughn a été choisi par Eon pour être le porteur des Bandes Quantiques après la mort de Mar-vell, et donc devenir le Protecteur de l'Univers.
En tant que tel, il prit part à des événements tels que la crise du Gantelet de l'Infini ou la Guerre Kree-Shi'ar, et protégea la Terre de menaces cosmiques, notamment des tentatives d'invasion de la part des Krees.
Cependant, il fut tué par Annihilus pendant Annihilation, qui lui arracha les Bandes Quantiques. Il est par la suite réapparu comme être de pure énergie, aidant à combattre de nouvelles menaces contre l'Univers.
Je ne vais pas m'étendre plus que cela sur ce personnage, qui reste un adjuvant, passées ses aventures solo, comparables à celles d'Adam Warlock.



Édité le 01 décembre 2014 - 21:47 par Ragnor

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 18 novembre 2014 - 19:08

Super-Skrull/Kl'rt

http://img15.hostingpics.net/pics/240366AnnihilationSuperSkrullVol14Textless.png

Originellement un soldat décoré de l'armée Skrull, des défaites à répétition ont entraîné sa disgrâce, et il accepta d'être le sujet d'expérimentations scientifiques afin de racheter son honneur. Doté par lesdites expériences des pouvoirs combinés des Quatre Fantastiques, il fut envoyé sur Terre pour les vaincre.
Après de nouvelles défaites, des mains des Fantastiques ou d'autres héros, notamment Captain Marvel, d'une certaine manière son ennemi prédestiné, il regagna un temps son statut de héros chez les Skrulls de par sa participation dans la fin de la Guerre Kree-Skrull et le regain par sa race de leur capacité de métamorphose, perdue durant la guerre.
Cela ne dura pas et il se retrouva à nouveau hors-la-loi vis-à-vis de sa race, en tout cas jusqu'aux évènements d'Annihilation, où il fit partie des commandants de la résistance aux armées d'Annihilus. Après cela, il se retrouva souvent en opposition avec les différents Seigneurs de Guerre tentant de prendre le contrôle de ce qui restait de l'Empire Skrull.
Le Super-Skrull est un combattant hors-pair, malgré ses nombreuses défaites. Il représente une menace importante pour quiconque doit l'affronter, tant à cause de ses pouvoirs qu'à cause de son expérience et de son entraînement militaire. Pour les Skrulls, il est à la fois un héros et une relique d'un passé dépassé. Mais ce qui est sûr est qu'il est craint comme étant l'un des combattants les plus dangereux.


Famille royale Shi'ar

L'univers Marvel n'est pas peuplé uniquement de personnages dotés de pouvoirs hors du commun, ou de héros courageux, mais aussi de dirigeants, de politiciens, et d'ambitieux. Les trois membres survivants de la famille royale Neramani de l'Empire Shi'ar en sont l'exemple.
L'aînée, Cal'syee/Deathbird, ne put accéder au trône après avoir tué son père et une de ses sœurs, et son frère D'Ken devint donc empereur. Fou, il risqua d'entraîner l'effondrement de la réalité par ses actions, forçant son autre sœur, Lilandra, à demander l'aide des X-Men.
Après la défaite de D'Ken, Lilandra devint impératrice, avec Charles Xavier comme consort. Mais l'histoire des Shi'ars est une histoire d'intrigues, et Lilandra finit par perdre à nouveau le trône au profit de Deathbird, et fut obligée de s'exiler. Regagnant une nouvelle fois le trône, elle dut faire face à la Guerre Kree-Shi'ar, qui se finit par l'annexion de l'Empire Kree par les Shi'ars.
Plus récemment, elle se vit détrônée par un complot visant à remettre D'Ken sur le trône, complot qui tourna au final en faveur de Deathbird, alliée à Vulcan, le plus jeune frère de Cyclope et Havok. Mais j'y reviendrai plus tard.

J'ai tenu à parler brièvement de ces personnages, et principalement de leur rôle dans la politique de leur empire, pour démontrer que tout n'est pas que batailles cosmiques et affrontements pour la sauvegarde de la réalité. La politique a aussi son importance, comme leur existence le prouve.


Arrêtons-nous là pour le moment, j'ai déjà dépassé la taille maximum autorisée pour les posts. La suite la prochaine fois !

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 22 novembre 2014 - 18:33

Adendum



Les Starjammers

http://img15.hostingpics.net/pics/998634UncannyXMenVol1482Textless.jpg

Je ne les avais originellement pas intégrés dans la liste parce qu’ils n’ont pas fait suffisamment d’apparences à mes yeux pour être cités, mais à la réflexion, si j’ai inclus les Broods, je dois les inclure aussi.

Les Starjammers sont des hors-la-loi galactiques, à l’origine en lutte contre l’empire Shi’ar, ce qui paraît assez logique quand on sait que les quatre membres fondateurs sont d’anciens esclaves qui se sont échappés, ont volé un vaisseau et juré de se venger de D’Ken, alors empereur, et responsable de l’existence de l’esclavage. Ces quatre membres originaux, Ch’od, Hepzibah, Raza et Corsair ont par la suite été rejoints par d’autres rebelles dans leur lutte.

Leur première apparition remonte à la Saga du Phénix Noir, durant laquelle les X-Men furent impliqués dans une lutte de pouvoir au sein de l’empire Shi’ar, ainsi qu’à une potentielle destruction de la réalité. Mais j’y reviendrai.
Ce fut également à cette occasion qu’on appris que Corsair n’était autre que Christopher Summers, père d’Havok, Cyclope et Vulcan.

Après la défaite de D’ken et l’ascension au trône de Lilandra, ils perdirent leur statut de criminels pour devenir des aventuriers de l’espace (oui, le concept claque). Ils revinrent sur le devant de la scène pendant les évènements d’X-Men Kingbreaker et de War of Kings, que j’ai évoqué en parlant de la famille royale Shi’ar. Ce fut l’occasion pour eux de refaire équipe avec une partie des X-Men, notamment Rachel Grey, Lorna Dane/Polaris, Charles Xavier, et Alex Summers/Havok.

Bien que faisant indubitablement partie de la partie cosmique de l’univers Marvel, ils sont aussi très fortement associés aux X-Men, d’où mon hésitation initiale à parler d’eux.



Édité le 01 décembre 2014 - 21:49 par Ragnor

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 25 novembre 2014 - 17:23

De retour après cet adendum, passons maintenant aux personnages vus sous une forme ou une autre dans le film Guardians of the Galaxy, mais en ne s'intéressant qu'aux versions comics.

Nova

http://img15.hostingpics.net/pics/229340NovaVol436Textless.jpg

Je vais commencer par préciser deux-trois choses sur le Nova Corps.
Comme dans le film, il s'agit bien des forces militaires d'élite de Xandar. Cependant, ils ont dans les comics accès à une source d'énergie appelée Force Nova grâce à leurs casques, accès plus ou moins important selon leur place dans la hiérarchie. Le plus élevé est le grade, le plus important est l'accès ; leur chef, Nova Prime, ayant accès à la totalité des pouvoirs conférés par la Force Nova.
Il y a eu deux Nova terriens : Richard Rider, et actuellement Samuel Alexander.
Le premier servit tout d'abord comme seul Nova survivant après que le Corps dans son intégralité a été anéanti, puis aida à le reconstruire, avant de devenir à nouveau le dernier membre suite aux évènements d'Annihilation, en passant par sa participation active au sein de l'équipe de jeunes héros les New Warriors. Il joua un rôle de premier plan à cette occasion, mais je reviendrai dessus en traitant d'Annihilation. Il est porté disparu et considéré comme mort depuis la conclusion de l'Impératif Thanos.
Le deuxième est le fils d'un ex-membre du Nova Corps, dont il a hérité le casque. Il est actuellement le seul membre survivant connu du Corps, et est encore en phase d'apprentissage quant à son statut de héros.


Les Doyens de l'Univers (Elders of the Universe)

Les plus anciens êtres de l'Univers n'étant pas des entités cosmiques, les Doyens de l'Univers sont les survivants des premières races à avoir prospéré après le Big Bang. Virtuellement immortels, chacun s'est consacré entièrement à un centre d'intérêt précis, gagnant ainsi un surnom plus usité que leur propre nom. Ainsi, ils comptent dans leurs rangs le Grand Maître, qui a réussi à les rendre en pratique immortels en manipulant la Mort pour qu'elle les bannisse de son royaume, le Jardinier, le Champion, ou encore le Collectionneur.
Il est notable que certains d'entre eux ont à un moment possédé les six Gemmes de l'Infini.
Enfin, le Grand Maître aura également été impliqué dans un certain nombre d'évènements cosmiques mineurs, ainsi que dans un crossover avec l'univers DC.


Les Gardiens de la Galaxie

http://img15.hostingpics.net/pics/557397GuardiansoftheGalaxyVol21Textless.jpg

Tout d'abord, il faut savoir que la première équipe à avoir porté ce nom dans les comics Marvel opérait dans un futur alternatif et n'était composée d'aucun des membres iconiques. Cette première mouture réapparut peu après la création de l'équipe dans le présent, dans le cadre d'un effondrement de la réalité.
La deuxième mouture se créa après les évènements d'Annihilation Conquest sur la suggestion de Richard Rider, et sur l'initiative de Peter Quill qui manipula les membres à en faire partie. Cette équipe comptait dans ses rangs Peter Quill/Star-Lord, Gamora, Rocket Racoon, Groot, Adam Warlock, Phyla-Vell, Mantis et Drax. L'équipe se retrouva à faire face à des conflits tant externes (War of Kings, Realm of Kings, l'Impératif Thanos) qu'internes, notamment après que les manipulations de Quill ont été découvertes.
La mouture popularisée par le film se créa après l'Impératif Thanos et s'est à nouveau élargie depuis.

Je ne vais parler que brièvement des membres vus dans le film, ayant déjà plus ou moins parlé des autres.

Peter Quill/Star-Lord

http://img15.hostingpics.net/pics/129145LegendaryStarLordVol11Textless.jpg

L'origine de Quill diffère de la version du film en ce qu'il n'a pas été enlevé, mais a été sélectionné (en trichant) pour être le Star-Lord, une forme de policier spatial. Suite à des évènements impliquant un Héraut de Galactus et la destruction d'une colonie lunaire habitée, il fut emprisonné dans la prison la plus sécurisée de l'univers, le Kyln. Il en fut libéré par Richard Rider pendant Annihilation et l'aida à combattre l'invasion, avant de mener la résistance contre la Phalanx dans Annihilation Conquest. Mais j'y reviendrai.
C'est suite à ces évènements qu'il jugea indispensable la création d'un groupe dévoué à protéger l'univers des menaces à son encontre.
La principale différence entre le film et le comic book est sa personnalité. Il est moins un hors-la-loi qu'un aventurier, et surtout un guerrier. Au lieu de se retrouver complètement par hasard impliqué dans des évènements le dépassant, il est actif et fera tout ce qui est nécessaire pour mettre fin aux menaces contre l'Univers. Cela ne l'empêche pas de rester joueur et blagueur, mais il faut garder à l'esprit qu'un aspect plus sombre existe chez le personnage.

Gamora

http://img15.hostingpics.net/pics/527654OriginalSinVol17DellOttoVariantTextless.jpg

Elle est effectivement la fille adoptive de Thanos, qu'il a recueillie après le massacre de son peuple, et élevée et entraînée, faisant d'elle une combattante et une stratège hors-pair, d'où son titre de Femme la plus Dangereuse de l'Univers, totalement mérité.
Gamora se retourna contre son père adoptif après avoir appris son plan d'annihilation de l'Univers et fut tuée pour sa trahison, son âme étant emprisonnée au dernier moment par Adam Warlock dans la Gemme de l'Âme. Comme je l'ai déjà dit, elle fut ressuscitée au moment de la crise du Gantelet de l'Infini et resta active depuis.
Elle combattit durant les évènements d'Annihilation et d'Annihilation Conquest, avant de rejoindre les Gardiens de la Galaxie à l'issue de ceux-ci.
Je ne vais pas détailler plus parce que ça reviendrait à raconter le contenu des gros events, ce qui n'est pas mon but. Le même principe sera valable pour Rocket et Groot. Je me contenterai de préciser qu'avant Annihilation elle avait été un adjuvant régulier d'Adam Warlock.

Rocket Racoon & Groot

http://img15.hostingpics.net/pics/117477GuardiansoftheGalaxyGalaxysMostWantedVol11Textless.jpg

Je vais traiter des deux en même temps pour gagner du temps.
Rocket est à la base le résultat d'un processus assez particulier : une espèce d'aliens avait créé un asile psychiatrique sur une planète, puis en avait laissé la gestion à des machines. Ces dernières décidèrent de modifier les animaux présents pour assurer l'entretien des installations et la distraction des patients. Rocket fut quant à lui chargé de la protection de la planète.
Après l'avoir quittée dans des circonstances inconnues, il se retrouva à voyager dans le cosmos, laissant derrière lui des montagnes de corps et d'ardoises impayées.
Quant à Groot, il fut exilé de sa planète après avoir tué un de ses congénères en défendant un humain.

Tous deux se retrouvèrent recrutés dans la défense contre la Phalanx durant les évènements d'Annihilation Conquest, et prirent par la suite place dans l'équipe de Quill, dont ils restèrent des membres par la suite.

Drax le Destructeur (Drax the Destroyer)

http://img15.hostingpics.net/pics/444922GuardiansoftheGalaxyVol35TedescoVariantTextless.jpg

Lors de l'un de ses passages sur Terre, Thanos fut aperçu par Arthur Douglas, sa femme et sa fille. Désireux de ne pas laisser de témoins en vie, le Titan Fou les tua (sauf la fille de Douglas, Heather, qui survécut pour devenir l'anti-héroïne Moondragon). Mais Mentor, le père de Thanos, saisit l'occasion de créer une arme contre son fils, et attacha l'âme d'Arthur Douglas à un corps extrêmement puissant et résistant, effaçant tous ses souvenirs dans le processus et lui implantant une haine viscérale de Thanos. Drax le Destructeur était né.
Après avoir affronté Thanos à de nombreuses reprises, et l'avoir vu mourir plusieurs fois sans en être la cause, Drax mourut, tué par sa propre fille. Ramené à la vie sous une forme plus puissante mais limitée mentalement, il erra dans l'univers sans but précis.
Peu avant les évènements d'Annihilation, il réapparut sous une apparence plus humaine, et avec un esprit plus clair et affuté que jamais. Tout comme Gamora, Quill et Nova, il combattit durant les évènements d'Annihilation et d'Annihilation Conquest, rejoignant finalement les Gardiens.

Le personnage a subi une simplification importante pour les besoins du film, son passif avec Thanos étant complètement passé sous silence, tout comme ses origines humaines. Reste à savoir comment ces éléments seront introduits, si tant est qu'ils le seront.



Édité le 01 décembre 2014 - 21:57 par Ragnor

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 25 novembre 2014 - 17:28

Ronan l'Accusateur (Ronan the Accuser)

http://img15.hostingpics.net/pics/409645AnnihilationRonanVol11Textless.jpg

Tout d'abord, petite précision : dans le film, Ronan passe pour une espèce de fanatique religieux. Je précise d'entrée de jeu que le personnage est beaucoup plus nuancé dans les comics.
Il est membre d'une élite intellectuelle et administrative, numéro 3 dans la hiérarchie de l'Empire Kree de par son grade d'Accusateur Suprême, lui permettant d'appliquer comme il l'entend les lois et décrets de son peuple. Cela implique qu'il est mû par un sens de l'honneur très strict et par ses responsabilités, ce qui l'a déjà mis en opposition avec les dirigeants auxquels il devait répondre.
Les évènements d'Annihilation l'ont vu devenir Empereur des Krees après sa défense de son peuple, mais il se soumit aux Inhumains lorsque ceux-ci revinrent sur le monde-capitale Kree d'Hala pour revendiquer leur droit au trône.

Je ne vais pas m'étendre plus, encore une fois, sur ce personnage, qui en plus d'être l'un des plus vieux créés, est l'un des plus récurrents. Emblématique des Krees, il a vu son rôle monter en importance depuis le « retour en grâce » de la partie cosmique de l'univers Marvel opéré avec Annihilation.

Thanos

http://img15.hostingpics.net/pics/656778InfinityVol14GeneralsVariantTextless.jpg

Si vous vous souvenez bien, j'ai parlé plus haut des Eternels, une branche d'une espèce créée par les manipulations des Célestes. Une colonie d'Eternels était basée sur la lune Titan de Saturne, et c'est là qu'est né Thanos. Fasciné par la Mort, et avide de puissance, il augmenta ses propres capacités et assembla une véritable armada sous ses ordres, dans le but de conquérir autant de mondes que possible.
Dans sa quête de pouvoir il s'empara d'abord d'un Cube Cosmique, avant d'être vaincu par les Avengers et Captain Marvel. Apprenant l'existence des Gemmes de l'Infini, il conçut un nouveau plan pour s'attirer les faveurs et l'amour de Maîtresse Mort.
Assemblant les six Gemmes sur le Gantelet de l'Infini, il effaça la moitié des êtres vivants de l'Univers comme preuve de son amour. Il fut extrêmement difficile de le battre, le Gantelet le rendant omnipotent et omniscient.
Après sa défaite, il resta un protagoniste de premier plan dans tous les évènements cosmiques qui s'ensuivirent, quand il ne fut pas l'antagoniste principal. Son but resta malgré tout le même : être uni à Maîtresse Mort, dont il est par ailleurs le Champion.
Sa grande connaissance du fonctionnement de l'Univers et son intellect de génie lui ont fait jouer un rôle central bien que peu spectaculaire pendant les évènements d'Annihilation, et sa connexion avec la Mort fut déterminante lors de l'Impératif Thanos.

Je ne vais pas plus parler de lui parce que ce serait gâcher le plaisir de le découvrir par soi-même, mais il faut savoir qu'il est sans aucun doute la menace la plus considérable que l'Univers a connu et qui n'est pas une entité cosmique. Son génie, son inventivité et sa capacité d'adaptation l'ont rendu capable d'affronter seul des groupes disposant d'une force de frappe considérable, comme les Avengers et les Gardiens de la Galaxie. Son point fort vient cependant de la facilité avec laquelle il peut nouer des alliances de circonstance y compris avec les plus improbables des alliés.
En un mot comme en cent : si Thanos est impliqué, les problèmes ne viennent que de commencer.

Bon, si vous êtes encore là pour lire ça, je vous félicite, vous avez du courage. Ou vous aimez souffrir. Je veux pas savoir lequel des deux.
Toujours est-il que je vais pas vous achever en passant à la suite direct, donc la dernière partie sera pour une prochaine fois.



Édité le 01 décembre 2014 - 21:58 par Ragnor

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 02 décembre 2014 - 18:38

Comme promis, me revoilà, je vais finir avec les gros events qui ont eu lieu dans la partie cosmique de l'univers Marvel jusqu'à l'Impératif Thanos inclus. Je vais donc laisser de côté ceux sur Terre et ceux de nature mystique. Par contre, je ne parlerai pas de tous les events cosmiques, juste de ceux qui me semblent avoir eu un impact marquant. Oh, et à la fin y a une bibliographie informative, pour ceux intéressés.

Les events

La Guerre Kree-Skrull

http://img15.hostingpics.net/pics/470684AvengersVol189.jpg

Je considère qu'il s'agit du premier gros event cosmique, même s'il s'est principalement déroulé sur Terre. Comme je l'avais dit, les Krees et les Skrulls sont en guerre depuis des millénaires, et leur conflit a enfin atteint la Terre. Les Avengers doivent alors faire face aux machinations des deux camps et les convaincre de trouver un terrain d'entente.
Sans raconter plus l'histoire, cet arc narratif a marqué son époque par son ampleur : le nombre de personnages mis en scène était phénoménal pour l'époque, l'enjeu inégalé ; bref, du jamais vu. C'était aussi la première fois que la partie cosmique de l'univers Marvel s'immisçait autant dans les séries « terrestres » (Avengers en l’occurrence).
Malgré tout cela, la Guerre Kree-Skrull reste un arc narratif majoritairement terrestre et se contente de préfigurer des arcs narratifs cosmiques plus ambitieux.

Le Gantelet de l'Infini (Infinity Gauntlet)

http://img15.hostingpics.net/pics/736812InfinityGauntletVol11.jpg

Sans conteste l'un des arcs narratifs les plus célèbres de l'histoire éditoriale de Marvel, il vit l'aboutissement de la quête de Thanos pour rassembler les Gemmes de l'Infini, devenant ainsi l'être le plus puissant de l'univers (hors le Tribunal Vivant et Dieu lui-même).
Premier véritable arc narratif à se dérouler quasiment entièrement dans l'espace, et avec des enjeux cosmiques réels, il fit la part belle au personnage de Thanos, véritable anti-héros depuis le prologue que fut La Quête de Thanos. Pour sans doute la première fois, les lecteurs purent prendre conscience de l'ampleur du cosmos Marvel comparé aux Avengers et aux X-Men, rendus quasiment secondaires dans l'intrigue.
Et puis ça reste là que les Gemmes et le Gantelet de l'Infini ont été véritablement introduits. Rien que pour ça, c'est un incontournable.

La Guerre Kree-Shi'ar / Opération Tempête Galactique (Operation Galactic Storm)

http://img15.hostingpics.net/pics/443051AvengersVol1345.jpg

Dans la droite lignée de la Guerre Kree-Skrull, les Avengers se retrouvèrent à aller dans l'espace pour arrêter le conflit, qui menaçait encore une fois d'englober la Terre. Cette fois-ci, cependant, la quasi-totalité des évènements se déroulèrent dans l'espace, donnant une place plus importante aux actions des Krees, des Shi'ars, et des Skrulls. Parce que oui, les Skrulls aussi étaient de la partie.
De plus, les répercussions de cet arc narratif furent plus importantes que celles de la Guerre Kree-Skrull, tant au niveau terrestre qu'au niveau cosmique. Le changement de statu-quo se fera sentir longtemps, et l'impact des évènements sur les personnages impliqués aussi.
Plus cosmique que la Guerre Kree-Skrull, mais moins que le Gantelet de l'Infini, la Guerre Kree-Shi'ar marque une étape dans la publication d'events cosmiques.

Annihilation

http://img15.hostingpics.net/pics/929446AnnihilationPrologueVol11Textless.jpg

Je l'ai mentionné à plusieurs reprises comme étant un changement de statu-quo, et il l'est sur plusieurs plans. Tout d'abord sur le plan éditorial, il permit de relancer l'intérêt pour cette partie de l'univers, plutôt délaissée au profit des évènements terrestres depuis la fin des années 90. Ensuite, sur le plan narratif, il changea pas mal la donne.
Pour faire simple, Annihilus, souverain de la Zone Négative (l'univers d'anti-matière, souvenez-vous), décida d'envahir l'univers normal pour pouvoir enfin régner sur tout. A cette fin, il lança une invasion massive à la tête d'une armada gigantesque, anéantissant les mondes ne se soumettant pas. Une résistance de bric et de broc s'organisa autour de Richard Rider, ce qui permit aux scénaristes de réintroduire des personnages classiques mais passés de mode, comme vous aurez pu le lire plus haut.
Annihilation a donc été un souffle d'air frais dans le cosmos Marvel, tant au plan éditorial en permettant de travailler sur une surface quasiment vierge, et au plan narratif au vu de l'ampleur des changements, dont la destruction du Nova Corps et les changements de dirigeants n'auront été qu'une partie.

Annihilation Conquest

http://img15.hostingpics.net/pics/230844AnnihilationConquestVol11.jpg

Suivant immédiatement les évènements d'Annihilation, cet arc narratif se concentre sur une nouvelle invasion de l'Univers alors que tous tentent de reconstruire et de guérir leurs blessures après l'invasion repoussée de justesse. La menace est cette fois-ci plus oppressante, car elle prend la forme de la Phalanx, race d'aliens capable d'assimiler les autres via un virus techno-organique.
Dans ce deuxième volet du diptyque d'Annihilation, les graines de l'univers cosmique Marvel actuel germent enfin, avec notamment la réapparition de Groot et Rocket Racoon, ainsi que le passage sur le devant de la scène de Peter Quill et le grand retour d'Adam Warlock.

War of Kings

http://img15.hostingpics.net/pics/574352WarofKingsVol11.jpg

Continuant dans la lignée du diptyque Annihilation, War of Kings peut être vu comme la première partie d'un triptyque dont les deuxième et troisième parties seraient Realm of Kings et l'Impératif Thanos. Il s'appuie sur les retombées de Secret Invasion et de l'effondrement de l'Empire Skrull, et voit s'affronter une nouvelle fois les Krees, menés par les Inhumains, et les Shi'ars, menés par Deathbird et Vulcan. Ce conflit secoua l'univers en dépit des efforts des Gardiens de la Galaxie nouvellement formés, et du Nova Corps en cours de reconstruction ; le tout sur fond de désastre cosmique approchant.
Continuant d'explorer le bac à sable qu'est le cosmos Marvel depuis Annihilation, les scénaristes utilisent habilement des éléments anciens du cosmos de Marvel (la relation des Inhumains avec les Krees, la famille royale Shi'ar) voire des très anciens éléments, comme les premiers Gardiens de la Galaxie, pour tisser une intrigue moins focalisée sur des menaces cosmiques et plus sur des affrontements humains et politiques.

Realm of Kings

http://img15.hostingpics.net/pics/912490RealmofKingsVol11.jpg

La suite quasi-directe de War of Kings, Realm of Kings se concentre sur le danger cosmique sous-entendu tout au long de l'arc précédent, avec l'apparition de la Faille, déchirure de la réalité menant à un autre univers, où la vie est complètement corrompue par l'absence de la Mort.
Reprenant la tradition créée par Annihilation, Realm of Kings met les personnages réintroduits par les events précédents face à une menace encore plus terrible que les précédentes. Servant plus de transition entre War of Kings et l'Impératif Thanos qu'autre chose, cet arc narratif rattache enfin toutes les intrigues laissées ouvertes depuis Annihilation.

Impératif : Thanos (Thanos Imperative)

http://img15.hostingpics.net/pics/933160ThanosImperativeVol11.jpg

Je ne vais que très peu parler de l'intrigue de cet event, parce qu'il est sans doute l'un des plus magistraux de tous ceux évoqués ici. Tournant autour de la menace posée par cet autre univers menaçant d'engloutir l'univers normal, il fait la part belle à Thanos, et conclut en beauté le cycle inauguré par Annihilation.

Je parle de cycle car peu après cela Marvel lança sa nouvelle ligne éditoriale « Marvel Now » (un an après pour être exact), amenant avec elle une nouvelle fournée de titres cosmiques. Mais je rentre dans une période éditoriale trop récente (2012 et au-delà) pour en parler sans me faire taper sur les doigts pour cause de spoil massif. Déjà que je ne suis pas passé loin avec tout ça...

Bref ! J'espère vous avoir appris quelque chose, et surtout donné envie de lire quelques-uns de ces comics dont j'ai parlé.

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 02 décembre 2014 - 18:52

A propos de ça, d'ailleurs, certains d'entre vous (ou la majorité, je préfère ne pas prendre de risque) se demandent peut-être avec anxiété par où commencer à lire tout ça. Pour ceux-là, et pour ceux qui se le demandent sereinement, je vous propose une liste complètement arbitraire des trucs à lire (je vais mettre les titres anglais, vu que dans l'ensemble les traducteurs les gardent).

Thanos Quest & Infinity Gauntlet : le premier est le prologue du second, qui est un incontournable, et est sans doute la meilleure introduction à tout ce dont je viens de parler. La série est écrite par Jim Starlin et dessinée par Ron Lim.

Phoenix Saga : il s'agit en fait des arcs narratifs du premier volume du comic book X-Men se déroulant entre les numéros 101 et 138, centrés sur le Phoenix. Je recommande aussi de lire l'introduction des Shi'ars et des Broods dans les numéros 154 à 167 du comic book. En soi, ce sont aussi deux des chefs d'oeuvre de Chris Claremont pendant sa période en tant que scénariste d'X-Men. Une double introduction, donc, à X-Men et au cosmos de Marvel.

Annihilation : c'est un très bon point de départ puisqu'il s'agit d'un reboot qui n'ose pas porter ce nom. Comme je l'ai dit, il remet le cosmos Marvel au goût du jour à travers un event magistralement écrit par Keith Griffen (entre autres, ça reste un crossover) et illustré par Andrea Di Vito. Pour être exact, je recommande la lecture complète du crossover, ce qui inclut aussi Annihilation Prologue, Annihilation Nova, Annihilation Super-Skrull, Annihilation Silver Surfer, Annihilation Ronan et Annihilation Heralds of Galactus, ainsi que la mini-série Drax The Detroyer et les numéros 7 à 12 du comic book Thanos, qui servent également de prologue.

Après ça, je recommande les autres crossovers évoqués, donc Annihilation Conquest, War of Kings, Realm of Kings et Thanos Imperative. Je vais donner la liste des comic books impliqués dans chaque event, pour référence.

Annihilation : Conquest inclut également, en plus de la série elle-même, Annihilation Conquest : Quasar, Annihilation Conquest : Star-Lord, Annihilation Conquest : Wraith, et les numéros 4 à 7 de la quatrième série Nova, ainsi que Annihilation Conquest : Prologue.

War of Kings fait suite à deux mini-séries liées aux comic books X-Men : Emperor Vulcan et X-Men : Kingbreaker. Sont rattachés à la série : War of Kings : Darkhawk, War of Kings : Ascension, War of Kings : Warriors, les numéros 7 à 17 de la deuxième série Guardians of the Galaxy, et les numéros 23 à 29 de la quatrième série Nova.

Realm of Kings se compose d'un one-shot éponyme, ainsi que des mini-séries Realm of Kings : Imperial Guard, Realm of Kings : Inhumans et Realm of Kings : Son of Hulk, et des numéros 20 à 24 de la deuxième série Guardians of the Galaxy et des numéros 32 à 35 de la quatrième série Nova.

Enfin, Thanos Imperative a pour prologue The Thanos Imperative : Ignition, et comme épilogue le numéro 25 de la deuxième série Guardians of the Galaxy, et le numéro 36 de la quatrième série Nova, qui sont aussi les derniers numéros de ces séries, qui seront relancées dans le cadre de Marvel Now.

En plus de ces events, je ne peux que recommander la lecture de la deuxième série Guardians of the Galaxy sus-mentionnée.
Pour les personnes ne souhaitant pas tout lire, les nouvelles séries Nova et Guardians of the Galaxy lancées lors de Marvel Now sont toujours en cours et ont été écrites pour être compréhensibles par des nouveaux venus dans l'univers Marvel.


Merci de m'avoir lu, j'espère vous avoir fait découvrir des choses sur l'univers Marvel que vous ne connaissiez pas, et avec un peu de chance, donné envie de vous y plonger un peu, voire beaucoup. Au passage, je décline toute responsabilité en cas de situation de dépendance vis-à-vis des comic books.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les poser.

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 16 décembre 2014 - 19:40

John Constantine


Bonjour à tous. Vous vous en doutez, je n'ai pas fini de parler de l'univers cosmique de Marvel, mais il est temps de changer de sujet. Pour le moment, je pense que je vais me cantonner à parler d'éléments tirés de comic books, et vaguement en rapport avec l'actualité. Donc cette fois-ci : John Constantine.

Certains d'entre vous peuvent avoir entendu parler du personnage. Il a fait l'objet d'un film, Constantine, sorti en 2009 avec Keenu Reeves dans le rôle principal, ainsi que d'une série télé, qui vient de commencer. Mais il est avant tout un personnage tiré des publications de DC Comics.

Autant que je me justifie maintenant sur le fait de parler de lui : comme je l'ai dit, l'actualité me sert de prétexte, vu que la nouvelle série a tout juste débuté, et que je peux ainsi vous donner un avis sur le début. Mais surtout, ça va me servir à introduire plusieurs éléments importants sur les comic books, et à parler de plusieurs choses qui me tiennent à cœur. Et puis John Constantine est un de mes personnages préférés, tous média confondus. Donc je fais d'une pierre deux coups.


La présentation sera normalement moins lourde que la précédente, mais je vais appliquer la même méthode, c'est-à-dire utiliser des éléments tirés de l'intrigue des comic books auxquels il est lié, mais aussi de l'histoire éditoriale de ces derniers. Et je vais diviser ça en plusieurs parties : la création du personnage, son histoire, et son intérêt à mes yeux, avec une bibliographie à la fin pour celles et ceux intéressés.


La genèse de John Constantine

Une fois de plus, je vais commencer par une petite digression, nécessaire pour bien comprendre d'où vient le personnage.


http://img15.hostingpics.net/pics/217626SagaoftheSwampThingBookOne.jpg

En 1972 sort le premier numéro d'un comic book mêlant horreur et fantastique, et suivant les aventures d'un scientifique changé en homme-plante suite à une explosion et à sa mort dans les marais de Louisiane. Publié jusqu'en 1976, date à laquelle la série est arrêtée, cette oeuvre aura marqué les esprits par son personnage principal torturé et par son ton décidément plus sombre que celui de ses contemporains (pensez qu'à l'époque le Punisher faisait sa première apparition et des titres comme Lois Lane : Superman's Girlfriend existaient), ainsi que par un style graphique frappant. Ce comic book avait pour nom Swamp Thing.
Le succès de la série, et l'échec relatif d'un film basé dessus, aboutirent en 1982 à son retour, sous le titre de Saga of the Swamp Thing. Si le titre n'est pas un échec, ce n'est pas non plus le franc succès que son prédécesseur avait été. En tout cas, pas jusqu'à ce qu'un jeune scénariste en prenne les rênes, changeant le concept central en faisant de Swamp Thing l'avatar du Vert, la conscience du monde végétal. Alan Moore, qui devint plus tard connu pour des œuvres telles que Watchmen ou V pour Vendetta, donna un nouveau souffle au titre, et une nouvelle direction, plus cosmique, créant des parties entières de l'univers DC.


http://img15.hostingpics.net/pics/469881JohnConstantine0043.jpg

Très vite, il créa dans les pages de Saga of the Swamp Thing un personnage au départ mystérieux, et en totale rupture avec les adjuvants auxquels les lecteurs étaient jusque-là habitués : je parle bien sûr de John Constantine en personne.
L'idée d'Alan Moore, il l'a expliquée par la suite, était de créer un magicien issu d'un milieu plus populaire, et bien plus terre-à-terre que ceux existant déjà, tels que Doctor Fate, Zatanna ou le Phantom Stranger. Ce personnage, fumant et buvant, n'hésitant pas à manipuler les autres, à commencer par Swamp Thing lui-même, attira tout de suite la curiosité des lecteurs. Il faut dire que Moore ne dévoila rien ou presque de son passé. Son habitude d'apparaître lorsqu'on a besoin de lui, ainsi que celle de toujours sembler maîtriser la situation, le tout couplé à un humour des plus noirs, convainquirent les éditeurs de DC qu'ils pouvaient lancer un comic book centré sur lui, le faisant passer du statut d'adjuvant dans la série de Swamp Thing à celui d'anti-héros dans un livre à lui.

Et j'en arrive ainsi à ce titre majeur que fut Hellblazer. J'emploie le passé à dessein, car après 300 numéros et de nombreuses mini-séries dérivées, le titre s'est achevé en 2013, permettant la réintroduction du personnage dans la continuité principale. Mais je reviendrai sur ce point plus tard.


http://img15.hostingpics.net/pics/143009VertigoLogo.png

Hellblazer, donc, marque une étape cruciale dans l'histoire éditoriale de DC, tout comme Saga of the Swamp Thing. Tous deux possèdent une ambiance plus sombre, abordent des thèmes plus contemporains, et se déroulent hors de la continuité des titres « classiques » de l'éditeur, tels que Justice League of America, ou encore Batman. Le succès de ces deux comic books fut tel que DC se lança une nouvelle collection, appelée « Vertigo », qui serait chargée de la publication de titres considérés comme plus matures que les titres « classiques » déjà mentionnés, que ce soit dans leurs propos, leurs thèmes, ou leur style. Cette collection, toujours existante, aura ainsi accueilli des monuments tels que Swamp Thing et Hellblazer, mais aussi Watchmen, The Invisibles, The League of Extraordinary Gentlemen, Transmetropolitan, Preacher, Fables, The Unwritten, ou encore le cultissime Sandman, dont il est possible que je reparle un jour.

Pour revenir au sujet, Hellblazer eut dès son début un ton bien distinct de Saga of the Swamp Thing, dont il était au final issu. Moins tourné vers une cosmologie grandiose, et plus vers des problèmes terre-à-terre, le comic book développa le personnage de John Constantine, lui donnant une famille, des amis, et des ennemis, et explora son passé, dévoilant petit-à-petit les causes de son attrait pour la magie, et son rapport ambiguë avec elle.
Et avant de m'étendre sur les raisons de son succès, autres que la présence de John Constantine, et sur son intérêt, je vais parler de l'histoire du personnage, telle que narrée dans les différents ouvrages où il sévit.

Ou plutôt, je vais le faire la prochaine fois.

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Petits touts et grands riens à propos des comic books
le 23 décembre 2014 - 20:14

De retour, donc, pour l'histoire de John Constantine. Ou plutôt, la première partie. Comme une fois de plus, le sujet est dense, je vais le diviser en deux.

Qui est John Constantine ?

Je vais tenter autant que possible d'éviter les spoilers, mais je vais quand même parler d'évènements ayant lieu dans les pages de Saga of the Swamp Thing, et dans les cinquante premiers numéros d'Hellblazer, donc vous voilà prévenus.

Avant de parler de la vie de John en elle-même, je vais (encore) digresser. Faudra d'ailleurs vous habituer à ce que je fasse pas mal de parenthèses et que je tourne autour du pot assez longtemps de manière générale.

http://img15.hostingpics.net/pics/503447LadyConstantine001.jpg

La famille des Constantine est en fait très ancienne. Depuis l'aube de l'Humanité a existé un personnage, le « Constant One », s'élevant contre la crédulité des Hommes face au surnaturel. Ce personnage a toujours été un Constantine. On voit donc que le surnaturel est lié à sa famille, comme la magie, qui semble être un « don » plus ou moins héréditaire.
Ce qui est sûr, c'est qu'à défaut d'être tous des utilisateurs de la magie, les Constantine sont fortement impliqués dans le surnaturel, qu'il s'agisse d'Harry Constantine, condamné à l'immortalité, ou de Lady Johanna Constantine, qui a à plusieurs reprises été impliquée dans les intrigues des Endless, entités représentant des concepts fondamentaux de l'univers (j'en parlerai plus en détails si je traite de Sandman).
Une autre chose qui semble être avérée sur les Constantine est que tous les enfants mâles tuent leur jumeau dans l'utérus, les rares exceptions étant véritablement des cas dignes d'intérêt.
Une dernière idée sur la famille en général avant de passer à John : si j'ai mis le mot don entre guillemets, c'est parce que tous les Constantine semblent avoir connu un destin pour le moins agité, si ce n'est cruel et sanglant, en grande partie à cause de ce penchant pour le surnaturel.

John, donc. Il est né à Liverpool en 1953, dans une famille appartenant à la classe populaire, son père travaillant en usine, occupation qui lui valut de perdre un bras dans un accident, augmentant la pression qu'il ressentait à l'idée de subvenir aux besoins de la famille.
Cadet de deux enfants, la mort de sa mère à sa naissance fit qu'il reporta son affection sur sa sœur aînée, Cheryl, mais également lui valut, sinon la haine, en tout cas l'ire continuelle de son père, qui lui reprochait la mort de sa mère et le poids supplémentaire qu'il représentait.
Il n'est pas surprenant que le fait de grandir dans un environnement aussi hostile que l'étaient le Liverpool populaire de son époque et la cellule familiale, couplé à une attirance naturelle pour la magie, firent qu'il s'intéressa très tôt aux arts occultes, ce qui contribua à le marginaliser encore plus. La suite logique de ce processus fut une fuite du domicile parental et une implication importante dans le mouvement punk, qui aboutit à la création du groupe « Mucous Membrane » dont il fut le meneur et le chanteur. Tout ceci se fit en parallèle d'une plongée de plus en plus importante dans les milieux occultes, John accumulant relations et savoirs, tant sur la magie à proprement parler que sur la manière de manipuler les gens. C'est également à cette période qu'il rencontra Franklin « Chas » Chandler, qui resta son plus fidèle ami tout au long des années qui suivirent, et lui servit plus souvent qu'à son tour de chauffeur.

Mais sa jeunesse et sa relative inexpérience le menèrent à ce qui est sans conteste le moment le plus déterminant de sa vie en ce qui concerne sa relation avec la magie. Appelé à Newcastle pour exorciser un démon invoqué par accident, il persuada plusieurs de ses amis et connaissances dans les milieux occultes amateurs d'accepter l'appel à l'aide. Cependant, son arrogance et son orgueil le conduisirent à invoquer un autre démon pour chasser le premier. Le stratagème tourna court quand il se trompa dans le nom du démon à invoquer, permettant à ce dernier d'échapper à son contrôle.
Le démon se retourna bien évidemment contre lui, et entraîna en Enfer l'âme d'une jeune fille, Astra, victime du précédent démon. Le fait de ne pas avoir pu la sauver, et de surcroît d'être directement responsables de son sort, traumatisa tous les membres du groupe, et John plus que quiconque. Il se retrouva à passer deux ans dans l'asile psychiatrique de Ravenscar, hanté par ses démons, métaphoriquement cette fois-ci.

Il en sortit sinon apaisé, ce qu'il n'aura sans doute jamais été et ne sera jamais vraiment, mais plus méfiant et réaliste à l'égard de la magie, et du prix permanent à payer pour son utilisation. C'est également à partir de cette période qu'il s'éloigna de la communauté surnaturelle, préférant agir au plus proche des gens « ordinaires », vivant avec eux, étant après tout l'un d'eux, selon lui. Cela lui permit de développer une approche non conventionnelle de la magie, moins portée sur les rituels mais plutôt sur les apparences et les perceptions de ceux l'entourant.
Pour en revenir à la première partie de cet article, il fit son apparition dans les comics en tant que guide frustrant de Swamp Thing, lui faisant petit à petit prendre conscience de sa nature et de son rôle en tant qu'Elémentaire, tout en lui faisant éliminer différentes menaces contre l'Humanité, et en préparant la lutte contre les Brujeras, une secte visant le retour des Ténèbres, scellées il y a bien longtemps par la Présence (Dieu dans la cosmogonie DC ; je n'y reviendrai pas à l'avenir, le terrain est glissant). Après que tous les membres survivants du groupe qui l'avait aidé durant le fiasco de Newcastle ont été tués par les Brujeras, et qu'il a échoué à arrêter leur plan malgré l'intervention de Swamp Thing, John servit au lecteur à assister aux évènements déclenchés par le retour des Ténèbres, via une séance de spiritisme réunissant certains des plus grands mages terrestres.

C'est après ces évènements que le comic book Hellblazer Évènements dont je parlerai la fois prochaine.

The Wheel of Time turns, and Ages come and pass, leaving memories that become legend. Legend fades to myth, and even myth is long forgotten when the Age that gave it birth comes again.

Nerd de comics et de mangas, Grand Méchant MJ, écureuil chaotique

Ragnor
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 10
Messages: 2542
Inscription: 26 déc. 2013
Hors-ligne
46 réponses - Page : 1 sur 3 - 1 2 3

Utilisateurs parcourant ce sujet: 1 invité

Index du forum Index du forum Général La Gazette Petits touts et grands riens à propos des comic books